AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 31
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   13/2/2009, 04:33






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   13/2/2009, 09:10

C'est le genre de livre qui a été adapté tellement de fois, qu'à la fin l'histoire est vidée de sa substance.
Aussi ça me fait penser aux intrigues amoureuses, quand j'étais en 6e:
"hey, t'es au courant, y'a truc qui veut sortir avec bidule", "y'a chose qui a dit à untelle que machin allait rompre avec machine, et c'est pas vrai, en fait c'est duchmol qui...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 31
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   13/2/2009, 15:30

Mais as-tu vu le film ?
J'ai lu le livre et l'ai trouvé excellent bien que difficile à lire.
Le film me plait assez malgré un doublage catastrophique. Il y a plus qu'une histoire de passions immatures dans Les liaisons dangereuses : la beauté se mêle à la perversité, ce qui la rend fascinante. Et ce langage façon 18 ème, quel régale !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   13/2/2009, 15:48

Oui j'ai vu le film, et je n'en ai gardé aucun souvenir Rolling Eyes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile
- est un jeune :
- est un jeune :
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   13/2/2009, 17:54

J'ai détesté la plupart des adaptations mais alors le fils de Frears est génial. Le livre est génial déjà, et le film waou.
( je l'ai toujours en v.o bien sûr )
Il a tout respecté du roman et en plus les acteurs sont bons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lara
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 282
Localisation : dans ma bulle...bleue...
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   13/2/2009, 21:41

J'adore...ces "contes cruels"...(un peu comme Barbe Bleue autrefois....)
J'adore aussi lire Les Chants de maldoror du comte de LAUTREAMONT...
Sade...
Lucie de Syracuse...de Marie Ferranti...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Circé
- est un regrettable :
- est un regrettable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   23/2/2009, 15:23

Jai du mal avec l'adaptation de Frears, je préfère de très loin le livre!
Et puis je ne sais pas, j'ai du mal à imaginer quelqu'un incarnant Merteuil ou Valmont.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   23/2/2009, 16:06

Moi je n'ai pas trouvé le livre très difficile à lire. Par rapport à plein de trucs plus récents qui ont très mal vieilli et dont la langue est beaucoup plus loin de nous, je trouve la langue de Laclos très lisible, pas du tout chiante...
Pour le film, je n'ai vu que cette adaptation, celle de Frears, et je n'ai pas envie d'en voir d'autre. Celle-là était bien. Moins bien que le livre, mais c'est quasiment toujours le cas avec les adaptations de romans.
Tom, je vais te confier un secret : TOUS LES DOUBLAGES SONT POURRIS. Un vrai cinéphile ne regarde les films qu'en version originale, parce que le doublage est toujours, toujours mauvais. C'est pour cela que je ne regarde plus du tout la télé, car tout y est doublé. J'achète des dvd, des saisons entières de série, quitte à les revendre ensuite, mais je ne veux plus jamais rien voir qui soit doublé. JAMAIS.
Pour répondre à Sigh, Les liaisons dangereuses, c'est pas tout à fait du niveau de "machin veut sortir avec truc"... Je ne sais pas ce que c'est que ce mépris des intrigues sexuelles et/ou sentimentales. Je regarde beaucoup de films d'action, j'aime quand ça bouge, mais j'aime également ce genre d'intrigues, parce que c'est la vie. Dans la vie, combien de fois se prend-on la tête pour savoir si on doit baiser avec machine, si on doit tomber amoureux de bidule, combien de fois souffre-t-on de l'amour, du sexe, de la jalousie, de la manipulation ? J'aime toutes les histoires, tous les romans, tous les films, j'aime quand il y a des armes et du sang, mais l'amour est une arme terrible, les mots également. C'est bien réducteur de dire qu'il ne se passe rien dans ce genre de livre, alors ça veut dire qu'il ne se passe rien non plus dans nos vies parce qu'il n'y a pas de pistolet, de courses-poursuites ? (Dans ce cas, je suis sauvé, mdr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   23/2/2009, 16:42

Je n'ai pas dit qu'il ne se passait rien.
Citation :
Les liaisons dangereuses, c'est pas tout à fait du niveau de "machin veut sortir avec truc"...
Je maintiens que c'est la même chose dans le fond, ( ou que Santa Barbara ) mais dans un cadre aristocratique pour les LD, avec de la poudre et des crinolines en prime.
Question de goût; moi ça m'ennuie.
( je ne suis pas un fan de Chuck Norris non plus )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   26/2/2009, 17:39

sigh a écrit:
Je n'ai pas dit qu'il ne se passait rien.
Citation :
Les liaisons dangereuses, c'est pas tout à fait du niveau de "machin veut sortir avec truc"...
Je maintiens que c'est la même chose dans le fond, ( ou que Santa Barbara ) mais dans un cadre aristocratique pour les LD, avec de la poudre et des crinolines en prime.
Question de goût; moi ça m'ennuie.
( je ne suis pas un fan de Chuck Norris non plus )

Oui, tu as raison : Les liaisons dangereuses, c'est du même niveau que Santa Barbara. Si tu le dis, c'est indéniable. Je suppose que tu ne l'as pas lu, pour dire ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   26/2/2009, 17:50

Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit ( 2e fois ).
Je pense que, dans le fond, c'est le même genre d'intrighues amoureuses, avec comploteurs, entremetteurs, voyeurs, confidents...
Le livre, je l'ai laisser tomber à la moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   26/2/2009, 18:23

Non mais moi je m'en fous que tu n'aimes pas Les liaisons dangereuses. Je ne vais pas te faire aimer ça. Mais on dirait que les gens qui aiment sont des pauvres cons, qui aiment aussi les feux de l'amour. Pour moi, y a pas moins gnan-gnan que Laclos, mais tu as le droit de dire que c'est gnan-gnan. Je suppose que Shakespeare aussi est gnan-gnan à tes yeux (il a quand même écrit Roméo et Juliette) et Racine aussi (c'est vrai dans Bérénice il ne se passe pas grand' chose).
Là où je ne suis pas d'accord avc toi, c'est que la forme est quand même très importante. Je vais prendre Bérénice comme exemple, parce que Roméo et Juliette je ne l'ai pas lu (shame on me)et Les liaisons on en a déjà parlé. Effectivement c'est une histoire d'amour. Effectivement on ne peut pas dire que dans la pièce il se passe des tas de choses, ni qu'il y ait plein de rebondissements. Mais Racine, il pourrait me raconter qu'il a trouvé deux carottes dans son jardin, c'est magnifique. C'est la langue qui compte. La langue de Laclos, la langue de Racine, tu pourras me dire pendant des siècles que c'est Sante Barbara, moi je ne serai jamais d'accord, parce que dans ces livres-là, c'est le langage qui est fort, qui est puissant.
C'est comme Flaubert : franchement l'histoire d'une gonzesse qui trompe son mari parce qu'elle s'ennuie et qui finit par se tuer parce qu'elle a des dettes, tout le monde s'en fout. N'empêche : c'est un des plus beaux romans de la langue française.
Alors, je suis d'accod avec toi, les intrigues amoureuses, on pourrait s'en foutre. Quand c'est les feux de l'amour, on s'en fout d'ailleurs. Mais je suis désolé, la forme, le choix des personnages, leur profondeur, la complexité des sentiments, tout ça fait que, parfois, on ne peut pas mettre sur le même plan Les liaisons et Santa Barbara. On peut faire un roman magnifique avec rien. Tu as lu Le Désert des Tartares ? Si tu ne l'as pas lu je te conseille de le lire. C'est un roman dans lequel il ne se passe rien. Ce qui s'appelle rien, rien de rien. C'est sans doute le livre qui a le plus modifié le cours de ma vie.
En règle générale, je suis plutôt d'accord avec toi, même si moi non plus je ne suis pas fan de Chuck Norris, j'assume tout à fait que je préfère les histoires où il y a de l'action. J'aime la SF, le fantastique. J'admire Tolkien, Frank Herbert comme s'ils étaient des dieux. Je n'ai jamais rien lu d'aussi fort que Poppy Z. Brite (c'est pas tout à fait Martine à la plage les romans de Poppy tu sais). Mais quand je sens que je perds ma langue, que ce que j'écris n'est pas aussi beau que je le voudrais, c'est vers Racine que je me tourne. Je relis Bérénice pour la centième fois et je peux repartir (au début c'est dur parce que je pense en alexandrins mais ça passe rapidement). Vers Racine ou vers Laclos, vers mes "classiques". Bien sûr après des centaines, même des dizaines d'années, on ne peut plus écrire comme eux. Mais c'est beau, quand même.
Enfin, voilà, ça m'a un peu énervé de voir comparer Laclos et Santa Barbara, parce que pour moi il n'y a pas moins cul-cul la praline que ce roman. Tu as le droit de trouver ça chiant. Tu as le droit de mettre le goût sur le tapis, en effet. Les gouts et les couleurs, ça ne se discute pas, dit le bon sens populaire. Je ne discute donc pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   26/2/2009, 19:27

Oscar de Jarjayes a écrit:
Je suppose que Shakespeare aussi est gnan-gnan à tes yeux (il a quand même écrit Roméo et Juliette) et Racine aussi (c'est vrai dans Bérénice il ne se passe pas grand' chose).
( et ça continue )

La grosse différence dans Roméo Et Juliette, c'est que l'histoire d'amour est le thème du livre, tandis que dans Les Liaisons Dangereuses, elle est accessoire, l'essentiel étant ce qui se trame autour, comment les tiers influent sur elle etc.
Ce qui m'énerve un peu, c'est son statut de chef-d'oeuvre intemporel, inattaquable, alors que transposé en Californie, chez des roturiers, tout le monde crie à la soupe culturelle.
Après je n'ai pas dit que c'est un torchon, ni que la forme ne compte pas: c'est bien écrit, bien enlevé, joliment mis ( c'est ce qui m'a porté jusqu'à la moitié du livre ).

J'ai lu Le Désert des Tartares, et je n'ai pas trop aimé ( pourtant j'aime bien Buzzati ), parce que je connaissais la fin avant de commencer.
Je pense que l'intérêt réside en ce que le lecteur est amené à partager l'attente, la peur et l'envie du héros pour la guerre: en connaissant la fin ça marche moins bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 31
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   26/2/2009, 19:43

Mais c'est VACHEMENT BIEN SANTA BARBARA !!!!loooool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   26/2/2009, 20:09

sigh a écrit:
Oscar de Jarjayes a écrit:
Je suppose que Shakespeare aussi est gnan-gnan à tes yeux (il a quand même écrit Roméo et Juliette) et Racine aussi (c'est vrai dans Bérénice il ne se passe pas grand' chose).
( et ça continue )

La grosse différence dans Roméo Et Juliette, c'est que l'histoire d'amour est le thème du livre, tandis que dans Les Liaisons Dangereuses, elle est accessoire, l'essentiel étant ce qui se trame autour, comment les tiers influent sur elle etc.
Ce qui m'énerve un peu, c'est son statut de chef-d'oeuvre intemporel, inattaquable, alors que transposé en Californie, chez des roturiers, tout le monde crie à la soupe culturelle.
Après je n'ai pas dit que c'est un torchon, ni que la forme ne compte pas: c'est bien écrit, bien enlevé, joliment mis ( c'est ce qui m'a porté jusqu'à la moitié du livre ).

J'ai lu Le Désert des Tartares, et je n'ai pas trop aimé ( pourtant j'aime bien Buzzati ), parce que je connaissais la fin avant de commencer.
Je pense que l'intérêt réside en ce que le lecteur est amené à partager l'attente, la peur et l'envie du héros pour la guerre: en connaissant la fin ça marche moins bien.

(Non, ça ne continue pas, j'ai dit que je supposais je ne te fais donc pas dire ce que tu n'as pas dit)
Moi je ne vois pas trop la différence, est-ce que l'histoire d'amour est le centre ou est accessoire, est-ce qu'il y en a une ou plusieurs. Je serais peut-être très déçu si je lisais Roméo et Juliette, mais j'espère surtout que je comprendrais ce qui lui vaut d'être décrit comme un chef-d'oeuvre.
En lisant Les liaisons, j'ai compris en tout cas pourquoi il était perçu comme un grand roman. Inattaquable, je ne sais pas, au contraire je crois qu'il a été beaucoup attaqué, pour les raisons que tu dis et un tas d'autres. Ce n'est pas très original de taper sur ce roman. D'ailleurs, je ne le défends pas spécialement : je dis qu'on n'est pas obligés de le comparer à de la pure merde, parce que ça n'en est pas.
Tu parles de Sex Intentions quand tu dis transposé en Californie chez des roturiers ? Si c'est de cela que tu parles, moi je n'ai jamais crié à la soupe, j'ai adoré ce film.
Je comprends tout à fait ton agacement. Je le partage souvent, quand je suis devant une oeuvre que je n'aime pas, que je ne comprends pas, ou qui est simplement une nullité à mes yeux, et que cette oeuvre, tout le monde l'aime et la respecte. Elle semble inattaquable, et on a qu'une envie, c'est de l'attaquer. C'est ce que tu fais, et vraiment je comprends ça. Je dis seulement qu'il n'est pas nécéssaire de comparer le roman de Laclos avec un soap-opéra. En le faisant, tu dessers ce que tu dis. Tu pousses l'autre à te contredire forcément. Et tu fais passer ton idée pour forcément irrecevable. Si tu critiques le roman parce que ce genre d'histoires (les intrigues amoureuses) te fait chier, c'est normal. Cela n'agaceras personne que tu dises cela, ou alors des grands fans hystériques brandissant le roman comme la Bible. Mais comparer à Santa Barbara, forcément, ça va agacer parce que ça va trop loin. Et tu le sais d'ailleurs, tu dis cela non seulement parce que tu le penses mais aussi pour provoquer.
Alors, si on répond tu ne peux pas en vouloir à ceux qui vont répondre.
Et si les gens répondent fort c'est peut-être car ce que tu as dit, tu l'as dit fort.
C'est comme ça, quand on affirme une idée sur un ton dur, tranché, on doit bien s'attendre à ce que les autres répondent un peu sur le même ton. Cela ne signifie pas que nos points de vue sont radicalement opposés, ni qu'on ne peut pas s'entendre pour en discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   26/2/2009, 21:13

Oscar de Jarjayes a écrit:
Mais comparer à Santa Barbara, forcément, ça va agacer parce que ça va trop loin. Et tu le sais d'ailleurs, tu dis cela non seulement parce que tu le penses mais aussi pour provoquer.

C'est tout à fait ça.
Sur les deux points.

Mais je n'ai pas dit que Santa Barbara c'est de la merde: je trouve incohérent que les liaisons soient
globalement encensées et SB globalement dénigré, alors qu'il y a un lien à mon sens évident entre les deux
( le premier a inspiré le second, Les Liaisons dangereuses sont peut-être le modèle du genre ).
Tu ne vois pas de corrélation entre les deux, pas de problème, et je ne vais pas essayer de te dégoûter des Liaisons Dangereuses, et encore moins de te faire apprécier Santa Barbara.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   26/2/2009, 21:25

Moi je dis que Santa Barbara est de la merde.
Et je veux bien voir la correlation entre les deux, mais je vois surtout pourquoi l'un fait partie de l'expression artistique et l'autre du caca télévisuel. Je vois le fossé entre l'écriture de Laclos et celle des scénaristes de Santa Barbara. Je vois que Laclos voulait écrire un roman, et que la seule ambition d'un soap-opéra est de combler entre les pubs.
Je ne crois pas que ce genre de produits, Santa Barbara ou Feux de l'amour ou ce que tu veux, soient les descendants des Liaisons dangereuses. Parler des intrigues des riches pour faire rêver le peuple, ça n'est pas nouveau. Je ne suis pas certain que c'était tout à fait le propos de Laclos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   26/2/2009, 22:58

Vu le statut de l'œuvre de feu Laclos, il y en a toujours pour se scandaliser quand on met en évidence sa ressemblance avec d'autres choses de plus bas-étage... Pourtant, ce que dit sigh, c'est vrai. Les Liaisons Dangereuses, ce sont des histoires sentimentales encensées pour la grandeur inaccessible du roman; Santa Barbara, ce sont des histoires sentimentales méprisées parce que le doublage est à chier et que tout le ridicule de ces petites péripéties est trop évident. Là où Laclos est génial, c'est dans son succès à avoir évité ce ridicule, ce qui semble presque incontournable lorsque d'autres essaient de raconter des choses pareilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   27/2/2009, 00:31

Ce qui est hallucinant, c'est de voir de manière flagrante les (pour moi très vagues) ressemblances entre Laclos et un soap-op', et de ne pas voir les dissemblances, et le fossé qui sépare les liaisons et Santa Barbara. Je trouve la différence entre les deux bien plus évidente et bien plus énorme que les similitudes (s'il y en a).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   27/2/2009, 00:36

Je ne crois pas que ni moi ni sigh avons nié la différence. En revanche, accepter une ressemblance te semble impossible. Alors qu'elle est simple et évidente : déboires sentimentaux et manipulations entre les différents et nombreux protagonistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   27/2/2009, 00:41

Oui nan mais bien sûr, ça j'ai des yeux pour le voir, mais je ne vois pas en quoi c'est ressemblant. Je ne vois pas en quoi l'un est le descendant de l'autre. Pas du tout. Alors toutes les histoires d'intrigues sont comparables, toutes les histoires d'amour aussi, tout ce qui parle de la guerre aussi ? Donc je peux comparer sans crainte Rambo et Platoon. Je peux dire que Le destin de Lisa c'est comme Roméo et Juliette. Dès qu'il y a une vague ressemblance, je peux dire "C'est pareil dans le fond, pourquoi l'un est une bouse et l'autre un chef-d'oeuvre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   27/2/2009, 01:00

Et oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   27/2/2009, 01:04

Ben c'est stérile, parce que tout le monde sait pourquoi le destin de lisa c'st pas Roméo et Juliette. Une fois qu'on a dit ça, on a rien dit du tout, si tu veux mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   27/2/2009, 02:00

Je n'avais pas la prétention de proférer de grandes révélations. Seulement il faut admettre que sur le fond, les bouses et les chefs d'œuvre sont parfois d'une similitude troublante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 31
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   27/2/2009, 03:01

C pourquoi j'adore Shakespeare : tout est dans la forme (enfin surtout). L"histoire n'a pas à être super originale du moment qu'elle est bien écrite !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Cinéma ] Les liaisons dangereuses   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Cinéma ] Les liaisons dangereuses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les liaisons dangereuses de Laclos
» Orange Cinéma Séries
» Cinéma " Le Normandy " au Havre : Projet de Reprise
» Institut des métiers du Cinéma de Normandie
» La fête du cinéma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nothomb :: Et le reste. :: Arts et loisirs-
Sauter vers: