AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ecrire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Ecrire   29/3/2009, 04:26

Circé, Tom, je crois qu'il n'y a même pas à débattre de ça. Oui, le ton de Sylbao avec moi est franchement méprisant, et non ce n'est pas la première fois.
Je ne suis pas hypocrite, et surtout je ne suis pas passif-agressif, moi. C'est vrai, quand je suis énervé, je m'énerve. C'est con, hein ?
J'aimerais savoir moi aussi me montrer franchement méprisant sans que personne s'en aperçoive.
Sauf que là, Tom, c'est gros, et tout le monde s'en est aperçu.
Tu es tout seul à soutenir que Sylbao m'a bien parlé.

Sylbao elle-même a parfaitement conscience qu'elle est méprisante. Pour elle, je crois savoir des choses mais comme je ne suis pas dans son cours je ne suis rien. Elle est dans la Toute-puissance, profondément. Et toi, dans le déni total par rapport à ça.
Je comprends que cela ne t'empêche pas de bien l'aimer. Moi aussi je l'aime bien, quand elle fait taire le mépris ignoble qui la ronge, quand elle arrête trente seconde avec son ton supérieur. Elle est intelligente, ambitieuse, sûrement très droite. Ellea certainement toujours l'impression d'agir ou de parler pour le mieux. Elle n'est pas méprisable. Je lui en veux de me manquer de respect, mais je n'ai rien contre sa personne ni contre ses idées, au contraire. Je suis d'accord avec elle très souvent. Sur la religion, les Droits de l'Homme, plein de sujets, nous avons des visions parfaitement en accord. Et je suis certain que quand elle me parle comme ça, elle le fait pour le mieux, sans mauvaise intention, pensant que je me fourvoie, que je n'ai pas saisi toutes les subtilités d'une chose. Quand elle me dit "Tu n'as pas bien saisi la théorie de la sexualité de Freud" juste parce que j'ai dit "Une bonne soeur sublime son désir sexuel en amour pour Dieu", je suis sûr qu'elle ne le fait pas pour faire le mal. Mais tu devrais relire ces deux phrases, Tom. Même si tu n'y connais rien.
Je ne pense pas comme Sylbao que la psychanalyse, que la philosophie, que la sociologie soient des sciences dont le profane ne peut pas comprendre. Tout le monde peut comprendre Platon. Tout le monde peut comprendre Freud, Durkheim.
Je sais que tu comprends parfaitement, Tom, des mots comme "refouler" ou que tu peux te représenter un mot comme "infini".
Je sais que tu es parfaitement capable de comprendre que dans une phrase comme "Une bonne soeur sublime etc" il n'est pas question de Freud, il n'est pas question d'érection, il n'est pas question de donner une définition du désir.
Peut-être que si j'avais une définition du désir à donner, ce ne serait pas celle de Freud. Avec toute l'admiration que j'ai pour lui, sa vision est dépassée sur plein de points. Si j'avais une définition du désir à donner, ce serait la mienne. Faite de tout ce que j'ai lu, et de tout ce que je ressens et pense par moi-même. J'aurais peut-être plusieurs définitions du désir, une scientifique, une philosophique, une psychologique et puis une de tous les jours, une qui va avec le langage courant. "J'éprouve du désir pour ma femme". Tu vois ? Les mots, les sciences, les choses ne sont pas cloisonnées.
On parle de sublimation, je pose la question : c'est quoi sublimer ? En physique c'est faire passer un corps de l'état solide à l'état gazeux.
Un écrivain, quand il sublime, qu'est-ce qu'il fait ? Est-ce qu'il rend plus beau, sublimer au sens de purifier, rendre meilleur ? Ou est-ce qu'il sublime en psychanalyse, faisant passer une pulsion dans une autre ? Un désir dans un amour, une passion pour l'autre en une passion pour le Christ ? Est-ce qu'on peut se débarasser d'une partie de ses pulsions sur le papier ? Ou de sa douleur ?
Nous parlions d'écrire, pas de Freud. Nous parlions de l'écrivain. De ce qu'il fait quand il crée, ce qu'il fait de ses angoisses, de ses désirs, de ses peurs. L'écrivain sublime. Certes. C'est quoi, sublimer ? C'est faire comme une bonne soeur qui ne peut pas baiser, alors elle aime Dieu, et son désir ne la tourmente pas, jamais elle ne regrette d'être mariée avec le Christ, car toute son énergie sexuelle, toute son énergie tout court, est tournée vers Dieu ? L'écrivain sublime-t-il de la même manière que la bonne soeur ou différemment ?

Voilà la question que je me posais. Et dans ce raisonnement, au lieu de me répondre, de chercher avec moi des réponses à toutes ces choses qui nous dépassent, d'aller dans le sens de la discussion, crac on me sort :
Tu n'as pas saisi ce que Freud dit du sexe.
Je suis déçu, et vexé, oui en effet. Il y a de quoi. Sans compter "barboter dans la psychanalyse" ou "tu as un complexe de non-étude" et tous les détails, que tout le monde a remarqué sauf toi, Tom.
Tu dis que ne sais pas qui a tort ou qui a raison. Personne Tom.
Je suis entièrement d'accord pour dire que le désir n'est pas un pénis en chair. Je suis d'accord aussi pour dire que la beauté n'est pas Angelina Jolie et que le bonheur n'est pas un apéro entre potes.
Personne n'a tort ou personne n'a raison. Elle ressort son cours de psycho et moi j'ai rien dit là-dessus, j'ai employé des mots interdits.

Sur ce forum, certains mots ne doivent être prononcés que par des initiés. Comme "sexualité" "moi" "ça" "pervers" "délirant" et même "symptôme" ou encore "une baguette bien cuite". (Car un cigare est parfois seulement un cigare, n'est-ce pas Sigmund ?)
Si quelqu'un a le malheur de prononcer un de ces mots interdits sans décliner son identité, montrer un doctorat, donner une définition précise de ce qu'il entend par là et choisir son camp entre Freud Lacan et Jung (ah ces fumistes ah ces orthodoxes) hé ben il a droit à se faire passer un savon par Sylbao. (Qui n'a pas le moindre diplôme non plus mais comme elle va à la blibliothèque on est censé croire qu'elle a tout compris) Et on se fera passer le savon même si on n'a rien dit de mal et même si on est d'accord avec elle et qu'on essaie d'aller dans son sens. Fallait pas employer des mots qu'on est trop bêtes pour comprendre.

J'aimerais ajouter que Freud parle du sexe. (Et Brian Molko parle du nez, mais je l'ai déjà dit, non ?)
Il parle vraiment du sexe. Il parle du coït, de la masturbation, de la sodomie. Il parle aussi d'anima, de libido. D'énergie, si on veut. C'est vrai quand il dit "désir" il ne dit pas "bander". Car, quand il dit "désir" il peut parler du désir de manger des fraises. Et même quand il dit "désir sexuel" il ne parle pas que d'érection. C'est vrai. Mais quand même, il ne faudrait pas penser que Freud est un hippie new-ager qui parle en terme d'énergie vitale et de truc sexuel mais pas du tout génital tu vois... Le sexe, c'est le sexe. Et un cigare c'est un cigare. Sauf quand je rêve d'un cigare. Sauf si je suis fumeur de cigare.
Le problème de Freud c'est qu'il voulait faire de ses découvertes et de ses points de vue une doctrine inébranlable. Et visiblement, encore aujourd'hui des gens font de ses écrits, de ses conférences, la Bible.
Mais la psychanalyse n'est pas une science exacte. Elle évolue. Je suis vraiment en admiration devant Freud, Eros et Thanatos, ça moi et sur-moi, oedipe... Il invente vraiment une science, ses codes, son langage. Et puis ensuite, il est mort. Il y a eu une relève. Et puis la société a évoluée... Il n'écrirait pas les choses de la même manière aujourd'hui.
Bref, moi quand je parle du désir, je parle aussi de bander. Je comprends ce que dit Freud, et je sus d'accord avec lui. Mais ça ne m'empêche pas de préférer Reich.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Ecrire   29/3/2009, 13:39

D'accord, Oscar.
Maintenant, je voudrais qu'on revienne au sujet. La question du pourquoi "on" écrit me semblait, dès le départ, teinte d'un peu trop d'ambition, surtout quand on ne sait pas se retenir de faire de longues digressions ampoulées sur un thème aussi annexe que la libido freudienne; je propose donc que l'on revienne à de simples échanges d'expériences individuelles de l'écriture.
Écrire. Pourquoi, comment, pour qui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenwë Sùrion
- est déjà :
- est déjà :
avatar

Masculin Nombre de messages : 185
Age : 46
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Ecrire   30/3/2009, 10:41

Waouh... Belle ambiance ici... J'ai louper un épisode ou quoi ? ... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sidarta1.skyrock.com
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Ecrire   30/3/2009, 14:41

Nan nan t'as rien loupé, c'est comme ça depuis le début. On ne sait pas pourquoi mais c'est comme ça. Et en plus on ne peut rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quiforka

avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Ecrire   30/3/2009, 22:11

Il est difficile d'intervenir, et je vais peut-être le regretter, mais tant pis.
Je lis les interventions d'Oscar avec un intérêt on ne peut plus grand. Dire qu'il m'impressionne c'est peu dire. Oh je sais, certains vont penser que je flatte je flatte, et que c'est par pure démagogie, pour être "bien vue" par ce dernier etc.
Bof, et puis après tout je n'ai pas à me justifier auprès de qui que ce soit.
Je trouve dommage que les gens ne puissent pas échanger leurs vues sur la question, quelle qu'elle soit, sans pour autant vouloir "en imposer", et dire "voilà comment ça se passe ! Et c'est pas autrement". Mes connaissances en matière de psychologie sont plus qu'infimes (même si je reconnais que cela m'intéresse, à l'occasion) et je ne peux juger, car je manque réellement d'éléments. Je ne connais et ne maîtrise les théories de personne. Je comprends simplement qu'Oscar se soit senti offensé, vexé.
La phrase "quand on ne sait pas se retenir (...)" donne l'image de quelqu'un qui ne se maîtrise pas soi- même, voire même qui se lâche inconsidérément et que cela en devient indigne, vicieux.
Le terme "ampoulées"...alors voyons le dico..."exagéré", "enflé"...
Cela signifierait qu'Oscar, tel le chien qui ne sait pas se retenir de faire ses besoins sur le tapis du salon (quel vicieux, ce chien !) nous propose des discours tout gonflés à sa sauce, pour ainsi dire enrobés, au lieu d'aller à l'essentiel et de dire la vérité, rien que la vérité.
Il me semblait à moi, plus simplement, qu'Oscar nous éclairait de sa lanterne, et qu'il aurait fallu recevoir ses lumières avec un peu d'humilité.
Ne pas être d'accord avec quelqu'un c'est possible (et heureusement), mais il y a peut-être des façons de l'exprimer, sans le rabaisser à chaque bout de phrase.
Je ne dis pas que les intentions de Sylbao sont mauvaises, et peut-être ne se rend-t-elle pas compte du ton méprisant (quand je dis "ton" je me comprends) qu'elle emploie.
Il n'y a peut-être pas d'intention coupable ici (Oscar, ça te dit quelque chose non ?) mais il en résulte quoi qu'il en soit quelque chose d'assez peu agréable à lire, bien que ces propos ne s'adressaient pas à moi-même, mais je dois avouer (à l'instar de Circé je crois) que j'aurais eu du mal à "digérer" les propos tenus par Sylbao, s'ils m'avaient été adressés "en place publique" si j'ose dire.
C'est juste mon avis sur la question. Certains seront d'accord peut-être avec moi, peut-être que d'autres ne le seront pas. Mais rien ne m'interdit jusqu'à présent de donner mon avis. Il vaut ce qu'il vaut (c'est à dire peu sans doute) mais je tenais à le donner. M'en coûtera ce qu'il m'en coûtera...
En résumé, le fond de vos propos à tous sont dignes d'intérêt (enfin perso j'aime à lire divers avis, c'est ainsi que l'on avance, non ?), mais ridiculiser autrui en place publique (enfin sur le forum, à la lecture de tous les forumeurs) c'est à mon sens assez abject, et si réellement cela a été indépendant de la volonté de l'auteur des propos, je pense que ce dernier devrait s'attacher à ne plus "dévaloriser" la personne à qui elle s'adresse (directement ou indirectement).

PS : pour moi le "on" est assez peu respectueux aussi, mais...je peux me tromper. Je trouve cela méprisant, mais peut-être que j'interprète mal...

Voilà, j'ai donné mon avis sur la question. Sur mes impressions. Faites-en ce que vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Ecrire   30/3/2009, 22:40

quiforka a écrit:
Il me semblait à moi, plus simplement, qu'Oscar nous éclairait de sa lanterne, et qu'il aurait fallu recevoir ses lumières avec un peu d'humilité.
Rolling Eyes non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile
- est un jeune :
- est un jeune :
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Ecrire   30/3/2009, 22:44

Mais quoi non ? On comprend pas là ce que tu veux dire avec ton smiley.

( Merci Quiforka pour ce message, c'est agréable de te lire )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Ecrire   30/3/2009, 23:24

Tu ne vois pas en quoi la phrase de quiforka que j'ai citée est grandiloquente et risible??
Peut-être qu'Oscar est apte à éclairer les âmes indécises de son savoir et de sa sagesse immenses, auquel cas il n'a qu'à écrire un livre, créer un blog etc.,
Mais ici, il s'expose à la critique et à la controverse, c'est le principe d'un forum, et "recevoir ses lumières avec un peu d'humilité.", je rigole doucement.
(non pas que ses propos soient tout le temps ineptes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quiforka

avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Ecrire   31/3/2009, 01:11

Etoile je ne sais pas si tu liras cela, mais au cas où...
Je regrette ton départ, et à la fois je le comprends. Je ne supporterais pas non plus que l'on s'attaque à mon Captain. C'est humain j'imagine. La personne que l'on aime pèse plus lourd dans la balance que toute autre chose.

sigh a écrit:
Tu ne vois pas en quoi la phrase de quiforka que j'ai citée est grandiloquente et risible??
Peut-être qu'Oscar est apte à éclairer les âmes indécises de son savoir et de sa sagesse immenses, auquel cas il n'a qu'à écrire un livre, créer un blog etc.,
Mais ici, il s'expose à la critique et à la controverse, c'est le principe d'un forum, et "recevoir ses lumières avec un peu d'humilité.", je rigole doucement.
(non pas que ses propos soient tout le temps ineptes)
.

Cher Sigh, le sage ou le savant a raison d'évoquer ce qu'il croit être juste, et de donner sa vision des choses, que ce soit par le biais d'un forum ou quelque support que ce soit.
Oui il s'engage à la critique. Oui on peut être en désaccord avec les idées qu'il évoque. Mais sous-entendre qu'il n'a pas compris quelque chose, c'est sous-entendre que nous-mêmes, contrairement à lui, nous l'avons compris. Je trouve simplement que c'est un manque d'humilité. J'ai eu le sentiment d'un manque de respect, avant même d'avoir lu la réponse d'Oscar. Peu m'importe que vous me croyiez ou pas à ce sujet.

Ma phrase est risible...Fort bien, je préfère te faire rire que de te faire pleurer.

Je trouve Oscar fort intelligent, ça me regarde, tu n'es pas obligé d'adhérer. Recevoir ses lumières est une métaphore. Peut-être trouves-tu cela un peu "fort de café"...Personnellement je ne vois pas où est le problème, sauf si tu trouves qu'Oscar dit des âneries biensûr. Quant à l'humilité je trouve que c'est ce qui manque à beaucoup de gens.
Enfin bref, c'était mon point de vue et je le maintiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Ecrire   31/3/2009, 02:21

Le sage ou le savant, c'est Oscar??!!?

Citation :
Mais sous-entendre qu'il n'a pas compris quelque chose, c'est sous-entendre que nous-mêmes, contrairement à lui, nous l'avons compris. Je trouve simplement que c'est un manque d'humilité
Donc le sage-savant sait tout, et tout ce qui n'est pas approuvé par son savoir éclairé et inaccessible est frappé de nullité ou d'orgueil??
Si c'est ce que tu penses, c'est 'fort de café' en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenwë Sùrion
- est déjà :
- est déjà :
avatar

Masculin Nombre de messages : 185
Age : 46
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Ecrire   31/3/2009, 11:25

Je trouve les propos et les idées d' Oscar très intéressantes... Posées, claires, précises... Ses critiques sont intelligentes... sans faux-semblants... J'apprécie... Maintenant il est clair que ses critiques et celles de qui que se soit... ne doivent pas forcément être prises au pied de la lettre... Chacun est libre de l'accepter où non... En fait...
Je ne comprends pas l'attitude de certains qui le chatouille... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sidarta1.skyrock.com
Lara
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 282
Localisation : dans ma bulle...bleue...
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Ecrire   31/3/2009, 13:35

Je lis, je lis, depuis un moment aussi...depuis le début...n'osant...je n'ai toujours pas les mots....

Un grand Merci pour cette intervention Quiforka....
Oscar est un être singulier dont j'apprécie les propos....je l'avais remarqué sur l'ancien forum d'où il était déjà parti....
Un être fait de sensibilité et d'intelligence comme il en existe peu....remarquable pour ma part et...profondément humain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lara
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 282
Localisation : dans ma bulle...bleue...
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Ecrire   31/3/2009, 13:38

Lenwë Sùrion....d'accord avec toi également....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lara
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 282
Localisation : dans ma bulle...bleue...
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Ecrire   31/3/2009, 20:43

"Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul. Nous sommes des personnages de roman qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur. "
Julien Green (Journal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenwë Sùrion
- est déjà :
- est déjà :
avatar

Masculin Nombre de messages : 185
Age : 46
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Ecrire   1/4/2009, 10:37

Lara a écrit:
"Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul. Nous sommes des personnages de roman qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur. "
Julien Green (Journal)


Excellent... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sidarta1.skyrock.com
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Ecrire   5/4/2009, 23:06

Ecrire. Comment. Pour qui. Pourquoi.
Partagez vos expériences de l'écriture...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecrire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecrire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» PATE A ECRIRE
» Ecrire les histoires de nos vies « à la manière de George Sand »
» Ecrire à Evelyne
» POURQUOI ECRIRE ?
» juste besoin de l'ecrire.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nothomb :: Le petit Salon :: Bla Bla-
Sauter vers: