AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Acide sulfurique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Acide sulfurique   8/2/2009, 05:00

"Vint le moment où la souffrance des autres ne leur suffit plus : il leur en fallut le spectacle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 31
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   10/2/2009, 17:32

Absulement génial : à la fois actuel et passé, ce livre est un des plus importants qu'Amélie Nothomb ait jamais écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   10/2/2009, 18:57

Le pire roman que j'ai lu en entier..
Comme je l'ai dit sur l'autre forum, il était déjà mauvais avant d'avoir été écrit, à cause de l'idée de base.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Circé
- est un regrettable :
- est un regrettable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   10/2/2009, 19:27

L'idée de base m'a aussi choquée (enfin je ne sais pas si c'est ce que tu voulais dire sigh) mais j'ai quand même apprécié la lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 31
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   10/2/2009, 19:46

Il est vrai que le parallèle est osé mais ce livre illustre parfaitement le célèbre adage : "L'homme est un loup pour l'homme." C'est ce qui fait la force de ce livre. Ce qui m'a choqué c'est la virtuosité de l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   10/2/2009, 19:46

Circé a écrit:
L'idée de base m'a aussi choquée (enfin je ne sais pas si c'est ce que tu voulais dire sigh) mais j'ai quand même apprécié la lecture.
Non, ce que je voulais dire, c'est que "l'étude" de ce genre d'émissions est du ressort de Morandini, Télé 7 jours, mais pas des écrivains, surtout quand ils n'ont jamais regardé ce genre de programme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   10/2/2009, 19:51

Justement, les "études" de Télé7jours et compagnie n'en sont pas. Il faut des écrivains pour cela. Amélie, par sa saine distance à ce genre d'émissions, les a montrées dans leur réalité la plus poussée, dans leur plus grande horreur, dans ce qu'elles pourraient signifier à leur paroxysme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Circé
- est un regrettable :
- est un regrettable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   10/2/2009, 19:52

Je ne trouve pas que ce sujet soit réservé aux fausses vedettes ou aux chroniqueurs de revues tv, au contraire, il faut des gens qui le critiquent; par contre, l'idée des camps est dérangeante à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   10/2/2009, 20:06

Dérangeante, inconcevable, et pourtant, de plus en plus proche. Amélie est bien tombée enceinte d'une histoire pareille à cause de cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   12/2/2009, 18:12

Je ne crois pas qu'il soit mauvais ce roman. Et je ne crois pas que l'idée de base soit mauvaise non-plus. Au contraire, je l'ai beaucoup aimé, parce que j'ai aimé voir une Nothomb engagée, parce que ça se voit en le lisant qu'elle déteste la télé-réalité, elle et a bien raison de la détester. Le parallèle avec les camps est génial, à mon sens, dans la mesure où les camps et la télé-réalité font exactement la même chose à l'être humain avec desmoyens différents : c'est la déshumanisation en marche. Les nazis voulaient queleurs victimes cessent d'être des hommes, ils en faisaient des nuisibles qu'on doit exterminer. Ils les humiliaient, les tuaient, les torturaient, les affamaient jusqu'à ce que leur humanité disparaissent. Bien sûr ils n'y sont jamais parvenu, et je pense que c'est le bourreau qui perd son humanité dans ces conditions. Mais la télé-réalité, elle, y parvient. Quand on fait manger des chenilles à des gens devant des milliers, voire des millions, de téléspectateurs, où est la dignité de l'être humain ? Quand on fait des couples se séparer sur l'île de la tentation, vrais couples ou faux couples, quand une bande de prostituées aguiche des mecs pour qu'ils trompent leur femme devant tout le monde, où est l'humanité ? Le pire c'est que les gens sont d'accord, et on peut aller toujours plus loin, ils seront toujours d'accord. Pour la célébrité, certaines personnes sont prêtes à subir n'importe quelle humiliation publique. Ils signeront n'importe quel contrat, même s'il devait y avoir des morts dans une émission de télé-réalité, il y en aurait encore pour signer.
J'ai aimé ce roman, j'ai aimé l'engagement de Nothomb sur ce coup-là, j'ai aimé sentir que cette télé-poubelle la révulsait autant qu'elle me révulse. J'ai aimé me dire qu'après avoir lu ça, certains ont peut-être réfléchi à deux fois avant de regarder loft-machin ou star-truc. On ne met pas des humains dans un labyrinthe en les filmant, en leur mettant des épreuves à la con, en les faisant s'embrouiller entre eux pour voir qui est le dominant, comme on le ferait avec des rats. D'ailleurs si on faisait une émission de télé-réalité avec des animaux filmés dans des situations inhabituelles, en se foutant de leur gueule, les associations de défense des animaux seraient là. Pourquoi personne ne défend le droit à la dignité humaine ?
Je ne dis pas que ce roman est parfait dans sa forme. Je ne dis pas non plus qu'il est mal écrit. Je pense que mademoiselle Nothomb a eu un peu de mal en l'écrivant à sortir toute cette haine et ce dégoût envers cette humanité qui se torture elle-même, et je pense qu'elle s'en est bien sorti. C'était nécéssaire que quelqu'un fasse ce livre, d'une manière où d'une autre, et ce n'est pas plus mal que ce soit elle qui l'ait fait. Il fallait qu'un jour quelqu'un dénonce le voyeurisme innommable de notre société, il fallait qu'un jour quelqu'un dise : Si vous regardez, vous êtes coupables. C'est tellement facile de prendre sa télécommande et de se dire "quelle bande de cons, cette émission est nulle" et de regarder quand même parce qu'on se sent innocent, parce qu'on n'a pas créé cette émission. Mais regarder n'est pas un acte passif. Que penseriez-vous de moi si je regardais un type se faire tabasser dans la rue sans appeler les flics, sans lui porter secours ? Non, regarder est aussi un acte. "Ne rien faire, c'est laisser faire" n'est-ce pas ?
Amélie Nothomb a eu le courage d'être révoltée par quelque chose et de ne pas rien faire. Ecrire un roman avec un positionnement clair est un acte. Le lire est un acte. Et zapper quand on voit à la télé des choses qui ne grandissent pas l'être humain est un acte. Je suis heureux quand je lis un roman qui pousse à agir.


Dernière édition par Oscar de Jarjayes le 12/2/2009, 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 31
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   12/2/2009, 18:43

^_____^ T'as pas perdu la main Oscar...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   12/2/2009, 19:23

Oscar, tu m'ôtes les mots de la bouche. Mais du fond de la bouche, peut-être quelque part dans la gorge... Ravie que tu les aies écrit, parce que je ne l'aurais sans doute pas fait ! Cela fait plaisir, quand même, de voir quelqu'un qui pense des mêmes choses, et sait les exprimer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth
- est un respectable :
- est un respectable :


Masculin Nombre de messages : 138
Age : 33
Localisation : Rennes
Emploi/loisirs : natation, lecture, sorties et bien sûr musique^^
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   12/2/2009, 20:09

Ce roman ne fait pas partie de mes favoris. Cependant, je l'ai tout de même dévoré en quelques heures et j'approuve entièrement cette idée de dénonciation des conséquences de la télé-réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   12/2/2009, 21:00

Ce qui me gène le plus dans ce livre ( et la liste est longue ), est qu'Amélie Nothomb parle d'un sujet dont elle ne connait rien,
ou pas grand-chose par ouï-dire, de son propre aveu.
Certains pensent que l'on peut parler pertinemment de ce que l'on ne connait pas, moi non.
( et elle a complètement occulté la question de la publicité, essentielle en l'occurence, elle ne sait pas ce que sont les parts d'audience, et j'en passe )
Oscar de Jarjayes a écrit:

C'était nécéssaire que quelqu'un fasse ce livre, d'une manière où d'une autre, et ce n'est pas plus mal que ce soit elle qui l'ait fait.
Moi j'aurais préféré qu'il soit fait par quelqu'un dans le genre BHL, toujours prêt à enfourcher son cheval blanc pour défendre la morale universelle et son compte en banque.

Remarque: aux débuts de la "télé-réalité", en 2001, il y a eu une bronca médiatique, à cause d'une bande d'adolescents attardés qui jouaient
au volley dans une résidence confortable.
Maintenant c'est nettement plus thrash, et plus personne ne s'offusque.


Dernière édition par sigh le 12/2/2009, 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   12/2/2009, 21:02

sigh a écrit:
Ce qui me gène le plus dans ce livre ( et la liste est longue ), est qu'Amélie Nothomb parle d'un sujet dont elle ne connait rien,
ou pas grand-chose par ouï-dire, de son propre aveu.
Certains pensent que l'on peut parler pertinemment de ce que l'on ne connait pas, moi non.
( et elle a complètement occulté la question de la publicité, essentielle en l'occurence, elle ne sait pas ce que sont les parts d'audience, et j'en passe )
[quote=Oscar de Jarjayes]
C'était nécéssaire que quelqu'un fasse ce livre, d'une manière où d'une autre, et ce n'est pas plus mal que ce soit elle qui l'ait fait.
Moi j'aurais préféré qu'il soit fait par quelqu'un dans le genre BHL, toujours prêt à enfourcher son cheval blanc pour défendre la morale universelle et son compte en banque.

Remarque: aux débuts de la "télé-réalité", en 2001, il y a eu une bronca médiatique, à cause d'une bande d'adolescents attardés qui jouaient
au volley dans une résidence confortable.
Maintenant c'est nettement plus thrash, et plus personne ne s'insurge.[/quote]

Mais si. Moi, je m'insurge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   12/2/2009, 21:09

ok, il y a toi.
Quelle emission de télé-réalité t'a offusqué(e) récemment?


Dernière édition par sigh le 12/2/2009, 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 31
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   12/2/2009, 21:10

Moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   12/2/2009, 22:14

Au zapping il y avait les gens de Koh-Lantah qui bouffaient des mygales ou des tarentules, enfin des grosses araignées... Etoile m'a raconté un truc qu'elle a vu au zapping aussi où les gamins rencontrent des prétendant pour leur mère. Le gosse de 7 ans demande au type "Est-ce que tu coucherais avec ma mère le premier soir"... C'est hyper-choquant, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   12/2/2009, 22:24

Ha!
J'ai vu les deux extraits, ça m'a choqué aussi ( surtout les mygales ).
ps-hors-sujet:je pense que tu devrais supprimer le message qui cite un modérateur d'un autre forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth
- est un respectable :
- est un respectable :


Masculin Nombre de messages : 138
Age : 33
Localisation : Rennes
Emploi/loisirs : natation, lecture, sorties et bien sûr musique^^
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   12/2/2009, 22:27

Oh la vache!
Oscar de Jarjayes a écrit:
Au zapping il y avait les gens de Koh-Lantah qui bouffaient des mygales ou des tarentules, enfin des grosses araignées... Etoile m'a raconté un truc qu'elle a vu au zapping aussi où les gamins rencontrent des prétendant pour leur mère. Le gosse de 7 ans demande au type "Est-ce que tu coucherais avec ma mère le premier soir"... C'est hyper-choquant, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lara
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 282
Localisation : dans ma bulle...bleue...
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   13/2/2009, 21:19

Ce livre est une bonne critique du voyeurisme des téléspectateurs face aux émissions de télé réalité …satire poussée à son paroxysme (comme j'aime)puisque Amélie aime les extrêmes et pousser les traits de ces personnages qui sont candides ou… diaboliques…
C’est une observation au microscope des humains…nous… tous coupables…

J’aime sa façon de vouloir nous atteindre…nous déranger dans notre confort débilitant…
Rien ne nous réveille ? Soit ! Elle frappe fort…(en choisissant le terrain "miné" des camps de concentration….comme terrain de « jeux »…)
Odieuse folie qui nous guette …

Perversité ou noblesse des sentiments …être victime ou bourreau ? Mouton ou loup ?
A nous de choisir….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coppélia

avatar

Féminin Nombre de messages : 8
Age : 40
Date d'inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   18/7/2009, 16:47

J'avoue que c'est un roman que je n'ai pas vraiment aimé.
J'ai trouvé la critique du voyeurisme un peu trop facile, peut-être banale. Nothomb pointe du doigt un problème de notre societé, mais ce livre ne m'a rien appris. L'homme est un loup pour l'homme, et les pires ici, sont ceux qui laissent faire. On le savait déjà. Le concept est intéressant, et plus qu'intéressant, parce qu'il faut de temps en temps se révolter (même si je suis pour la révolte permanente), et ce, même si la télé-réalité est pour la plupart des gens un problème trop léger pour que l'on s'y intéresse réellement. Mais je ne peux m'empêcher de penser que le tout aurait pu être bien plus viscéral. Un peu comme quand on sort du visionnage de Salo. Et puis, c'est l'un des romans où elle me donne la sensation de tourner en rond, dans l'écriture de ses personnages principaux surtout... mais je suppose que là n'est pas l'important.
Cela dit, j'aime qu'elle soit allée au bout de ses idées, qui en ont fait tiquer plus d'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://intheinsanityhouse.blogspot.com/
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   18/7/2009, 20:04

Personnellement, je l'ai beaucoup aimé. Surtout parce que ça ne se limite pas à une critique du voyeurisme dans le sens "c'est comme ça, vous êtes comme ça, bande de salauds". Mais que les personnages y réagissent. J'ai adoré voir Zdena tomber amoureuse et j'ai adoré voir Pannonnique se transfomer en Dieu pour la survie de ses petits camarades. Plus que tout, j'ai adoré la fin, qui mélangeait agréablement aux sentiments de l'espoir les sensations de l'adrénaline !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   20/7/2009, 21:29

La critique de la télé-poubelle est géniale, il fallait que quelqu'un le fasse. En revanche j'ai trouvé l'histoire d'amour complètement conne. Et je trouve complètement connes, je le répète, toutes les histoires d'amour entre femmes que Nothomb a pu écrire. Parce que c'est ridicule de vouloir faire croire à son public qu'on est ce qu'on n'est pas par le biais de ses romans. Mais bon, nous en avons déjà débattu.

Ce qui m'a choquée avec ce livre, c'est la réaction des gens. Ils sont tellement attachés à leurs émissions de merde que la critique, même parmi les fans, a été extrêmement violente envers Acide sulfurique. C'est fou ça, vraiment ça me tue, qu'on puisse se déchaîner à ce point sur un roman, quelle que soit sa qualité, juste parce que celui-ci renvoie aux cons leur propre connerie. Difficile, hein, d'encaisser qu'on est un salaud, qu'on participe à l'horreur, que "Ne rien faire c'est laisser faire" que l'on parle de l'horreur des camps ou de l'horreur du loft. Car oui, je le répète et je le martèle, c'est l'horreur cette télé-là. C'est la déchéance absolue de l'être humain. Secret story est en ce moment la honte de la France. Et oui, même jeter un coup d'oeil de trente seconde à ce genre de merde est un acte de complicité, oui tous les spectateurs sont responsables. C'est dur à encaisser, il faut croire, vu les réactions. J'aurais mieux compris une réaction des familles de victimes des camps ou de rescapés, qui critiquent le fait qu'on compare leur martyr à celui des lofteurs. Mais non, la critique, cinglante, est venue d'ailleurs. Elle est venue des fans de "l'académie de la nouvelle star a du talent" et de "bouffe des chenilles sur une île"... C'est percutant, comme constatation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   21/7/2009, 01:00

Oscar de Jarjayes a écrit:
La critique de la télé-poubelle est géniale, il fallait que quelqu'un le fasse.
Mais elle avait déjà été faite, 3 ans plus tôt, par tous les journaux et émissions auto-proclamés "sérieux", ç'a été un lynchage, mais sans baisse d'audience pour Loft Story.

Citation :
C'est fou ça, vraiment ça me tue, qu'on puisse se déchaîner à ce point sur un roman, quelle que soit sa qualité
Waouh!! La critique qu'on porte à un roman ne devrait pas découler de la qualité de celui-ci???
De quoi alors? Du bien-fondé des opinions de l'auteur peut-être?
Dans ce registre, Amélie Nothomb a fait très fort: diatribe contre la télé-réalité, référence aux camps de concentration, et une petite dose de pédophilie. Il ne manquait plus qu'une critique du racisme et du sexisme pour atteindre des sommets dans la bien-pensance et le politiquement correct.

Citation :
Difficile, hein, d'encaisser qu'on est un salaud, qu'on participe à l'horreur, que "Ne rien faire c'est laisser faire" que l'on parle de l'horreur des camps ou de l'horreur du loft. Car oui, je le répète et je le martèle, c'est l'horreur cette télé-là. C'est la déchéance absolue de l'être humain.
Mais de quoi tu parles???
Quel est le rapport entre les camps de concentration et Loft Story?
AN a choisi le symbole le plus fort de l'ignominie politique, pour discréditer des émissions qu'elle n'a jamais regardées, c'est de la persuasion à coups de marteau!


Citation :
Secret story est en ce moment la honte de la France. Et oui, même jeter un coup d'oeil de trente seconde à ce genre de merde est un acte de complicité, oui tous les spectateurs sont responsables. C'est dur à encaisser, il faut croire, vu les réactions. J'aurais mieux compris une réaction des familles de victimes des camps ou de rescapés, qui critiquent le fait qu'on compare leur martyr à celui des lofteurs. Mais non, la critique, cinglante, est venue d'ailleurs. Elle est venue des fans de "l'académie de la nouvelle star a du talent" et de "bouffe des chenilles sur une île"... C'est percutant, comme constatation.
Complicité?
N'importe quoi!!

Moi ce qui me gène, c'est que des gens (toi entre autres) s'offusquent contre un acte aussi anodin que regarder la télé.
Peut-être penses-tu que le monde est un havre de moralité et de justice, que les spectateurs de télé-réalité
viennent déparer avec leur vice immonde?
Ou bien que c'est le vice le plus abject, à réformer d'urgence?

L'autre jour j'ai regardé une émission américaine, The Beauty and The Geek: des bimbos et des "geek" sont associés en binome, et chacun doit effectuer des épreuves dans le domaine de compétence de l'autre.
Par exemple, Les bimbos doivent monter un ordinateur (et les geeks ricanent), les geeks doivent décorer une chambre à coucher (et les bimbos se marrent).
Moi j'ai trouvé ça marrant.
Je comprends que toi ou n'importe qui n'apprécie pas, mais qu'est-ce que ça a de choquant, révoltant, honteux???


ps:Je suis d'accord avec toi sur un point: l'intrigue entre Zdena et Panonique est nulle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Acide sulfurique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Acide sulfurique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Acide acétylsalicylique (aspirine)
» Acide folique et fer
» acide folique
» Acide folique
» Alimentation trop acide: gare à vos cheveux!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nothomb :: Amélie Nothomb :: Romans :: Acide Sulfurique-
Sauter vers: