AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Littérature] J'ai tué Anémie Lothomb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: [Littérature] J'ai tué Anémie Lothomb   19/3/2009, 15:54

Un livre de Jean-Pierre Gattégno (auteur de Mortel Transfert) qui se lit très vite, à l'instar des livres de Nothomb.
Résumé : Antoine Galoubet, écrivain publié mais méconnu, oublié par la presse, sort d'une dédicace où il n'a pas vendu son dernier roman Une saison dans les ténèbres. Sur la route, il trouve le corps d'Anémie Lothomb, assassinée d'une balle dans la tête. Sans savoir pourquoi, il vole le cadavre et le met dans le congélateur du chalet que lui prête son éditrice. Prêt à tout pour accèder à la gloire, il va tenter de manipuler la presse, faisant croire qu'Anémie est toujours en vie et qu'il l'a enlevée.
On s'attache beaucoup à ce pauvre Galoubet, dès qu'on commence on a envie de savoir la suite. C'est un écrivain talentueux, et perturbé. Il veut la gloire mais ne supporte pas l'admiration :
"Admiration, c'est un mot pour les connes" dit-il à sa copine "Enchaîner roman après roman, raconter des histoires entre deux cents et cinq cents pages, voire mille, encore et encore, tu trouves ça admirable ? Sache qu'un écrivain digne de ce nom n'est rien d'autre qu'un graphomane. Il éprouve un besoin compulsif d'écrire, et même de bien écrire, de construire des phrases impeccablement ciselées. Faute de quoi il n'en dort pas. Tu entends : il n'en dort pas! Il s'accomode de tout, de problèmes d'argent, d'amours bringuebalantes, de baises décevantes, d'une vie plus oumoins réussie, plus ou moins ratée, mais pas d'une phrase mal foutue. Sa maladie le pousse à explorer des régions où peu de gens s'aventurent. Je t'accorde que cela donne parfois des textes étincelants. Mais il n'a aucun mérite, il ne peut faire autrement sinon il est mort. Qu'y a-t-il d'admirable à ce qu'un pauvre bougre défende sa peau en faisant des phrases ?"
Le roman n'est jamais méchant avec Anémie. Galoubet ne lui en veut pas d'être célèbre, il dit qu'elle a profité de la situation et que tout le monde aurait fait pareil à sa place. Il ne la déteste pas, il a même une certaine sympathie pour elle. Ce n'est pas son propos de dire qu'Anémie Lothomb écrit mal. Il dénonce simplement que beaucoup d'auteurs, dont lui-même, écrivent bien mieux mais ne sont pas lu car ils sont moins médiatiques.
Il dénonce également les stars qui écrivent sur leur vie, les témoignages, les histoires vraies, ceux qui racontent en deux cents pages comment ils ont triomphé de l'adversité, qu'on lit sans avoir l'impression de perdre son temps.
Ce que dénonce ce roman, ce n'est pas que des écrivains médiocres vendent des milliers de livres, c'est le pouvoir des médias.

Globalement, je suis d'accord avec lui. Je trouve ça dégueulasse que chaque année on parle (en bien ou en mal d'ailleurs) du dernier Nothomb alors que des centaines d'auteurs publiés voudraient juste un tout petit peu de promo. Je trouve ça terrible qu'un roman comme Le Fait du Prince (si on peut encore parler de roman) se vende si bien grâce aux médias alors que c'est une merde incommensurable, pendant que des auteurs talentueux vivent dans la misère même si un éditeur leur a fait confiance.
Anémie Lothomb, Amélie Nothomb, c'est un produit, à l'instar de Mylène Farmer. Et c'est dégueulasse aussi dans la musique, même si Gattégno ne parle que de littérature, son propos peut s'étendre à tous les arts. J'ai une amie qui a commencé le violon enfant, qui chante également, qui a appris la guitare. Elle a un talent fou. Mais non, ce que veut le public, c'est Mylène Farmer, c'est la nouvelle star, des produits, encore des produits.
Le public paie des places de concert pour voir des gens qui ne savent pas lire une partition ! Qui savent à peine chanter (on parle de RoBERT qui chante mal, mais j'aimerais bien savoir ce que donne la voix de certains sans retouche à l'ordinateur, sans play-back et acapella.)
Le travail ne paie plus. Le talent non plus.
Avec J'ai tué Anémie Lothomb, on va savoir si le recel de cadavre paie ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [Littérature] J'ai tué Anémie Lothomb   19/3/2009, 18:27

Si certains auteurs ne vendent pas, ça peut être aussi parce qu'ils sont mauvais, ou sans intérêt.
Tu ne peux pas tout mettre sur le compte de la promo, Muriel Barbery a vendu 1 million (ou 2) de livres en ayant participé à une ou deux émissions littéraires de fin de soirée.
A l'inverse, d'autres écrivains font de grandes tournées médiatiques et se plantent magistralement (je pense notamment aux politiques, et les prix Nobel et Goncourt ne vendent pas des masses non plus).

J'ai entendu dire plusieurs fois qu'"aujourd'hui, il y a plus d'écrivains que de lecteurs".
J'ai trouvé ça marrant, mais c'est peut-être à prendre au pied de la lettre.
Par exemple sur ce forum, et sur l'autre, environ la moitié des membres actifs postent leurs créations, mais il n'y a aucun sujet consacré aux écrivains publiés qui vendent moins de 100000 exemplaires.
Forcément, beaucoup seront laissés-pour-compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Circé
- est un regrettable :
- est un regrettable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: [Littérature] J'ai tué Anémie Lothomb   20/3/2009, 10:39

sigh a écrit:
Si certains auteurs ne vendent pas, ça peut être aussi parce qu'ils sont mauvais, ou sans intérêt.
Je suis assez d'accord; c'est vrai que les médias mettent toujours sur le devant de la scène les mêmes personnalités, mais pour autant, ça ne signifie pas que ceux qui sont oubliés sont forcément plus intéressants.Cela dit je suis d'accord qu'on voit toujours les mêmes personnes. Mais certains écrivains décident d'eux-mêmes de ne pas se montrer trop souvent, et parviennent à vendre quand même.

"Il dénonce simplement que beaucoup d'auteurs, dont lui-même, écrivent bien mieux mais ne sont pas lu car ils sont moins médiatiques" : c'est vrai?? Je n'ai pas lu l'ouvrage mais je me fie à ce que tu écris, et si c'est ce qu'il veut dire, je trouve ça quand même très prétentieux, non ? Il semble un peu aigri sur les bords, le Gattégno!

"Le public paie des places de concert pour voir des gens qui ne savent pas lire une partition ! ": oui, mais là c'est aux gens de ne pas se faire avoir, non ? Ils achètent les places en leur âme et conscience, et concernant RoBERT ou d'autres, ils savent sans doute à quoi s'attendre... Laughing .. De même qu'ils peuvent acheter des bouquins d'écrivains médiocres (c'est bien subjectif tout ça en plus). Personne ne leur met le couteau sous la gorge, c'est juste ce que je voulais dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Littérature] J'ai tué Anémie Lothomb   21/3/2009, 12:49

Non non Gattégno n'est pas aigri et il n'a aucune raison de l'être, plusieurs de ses films ont été adaptés au cinéma. Son nom est moins connu que celui de Nothomb, certes, mais je ne pense pas qu'il soit vraiment comparable à Galoubet, son héros.

Quand aux gens qui ne vendent rien parce que ce n'est pas bon, je veux bien y croire, le jour où Marc Lévy, Musso, Gavalda et autres Dan Brown arrêterons de vendre des milliers d'exemplaires de soupe infâme. Dan Brown c'est carrément de l'anti-culture, toutes les réferences sont fausses, rien ne tient debout, le mec a écrit tout le Code sans daigner foutre un pied à Paris, il y a plein d'erreurs. Il n'y a qu'à voir les touristes qui demandent à aller au Louvre voir des tableaux qui n'y sont pas à cause de lui...

Bien sûr le fait que ça marche n'est pas signe de nullité. Même dans la musique. Pink Floyd ça a super bien marché, et c'est loin d'être de la merde.
Un type comme Daniel Pennac par exemple a vendu beaucoup de livres, et ses romans sont sympathiques, sans prétention. Pennac n'a jamais prétendu être un grand écrivain qui va changer la face du roman. Il a écrit ses histoires marrantes, ça a marché, tant mieux.

Des gens talentueux réussissent, tant mieux. Parfois avec une promo très discrète. Sigh cite Barbery, mais il y a plein d'exemples : Fred Vargas aussi en fait très peu, je ne crois pas qu'elle passe à la télé, et pourtant elle vend. Vargas s'est assuré la gloire par son talent, c'est vrai. Mais la presse ne l'oublie pas, quand le dernier Vargas sort, il y a toujours des journalistes pour en parler au moins dans la presse écrite, son livre est en bonne place dans les rayons de la FNAC, on le voit bien. Et ça compte énormément.

Est-ce que ceux qui sont oubliés sont forcément plus intéressants ? Non bien sûr que non. Il doit y avoir plein de Marc Lévy oubliés, tant mieux, qu'ils le restent. Mais je sais que certains écrivains sont meilleurs que les plus connus et vendent moins faute de promo. Moi, quand je vais acheter des livres, je regarde le genre, la collection, le quatrième de couverture... La plupart des gens, ils regardent quoi ? Le nom. Un auteur dont ils ne connaissent pas le nom ? C'est forcément un mauvais.
Vous-même vous tombez dans ce piège : "ça ne signifie pas que ceux qui sont oubliés sont forcément plus intéressants" vous pensez que les oubliés sont nuls et qu'ils le méritent.
Hé ben pas toujours.
Il y a des auteurs qui mériteraient d'être publiés et qui ne le sont pas, il y a des écrivains qui sont publiés, qui mériteraient un article sur leur livre, cinq minutes de promo-télé, des séances de dédicaces, et qui n'en ont pas. C'est peut-être nouveau pour vous, mais je vous le dit, c'est même le cas de la plupart des gens talentueux : ils en sont toujours à galérer. Les talentueux qui réussissent, pas de problème, mais les nullités qui réussissent ? C'est pas dégueulasse ?

Quand tous les journaux font des articles sur Amélie, des interviews, même dans Voici, dans Top Santé, c'est pas dégueulasse ? Moi ça ne m'intéresse pas de savoir combien d'heures elle dort par nuit ou si elle met un crème de jour. Moi je voudrais que les journalistes me parlent d'écrivains nouveaux, que je ne connais pas encore, des gens de talents, des gens qui ont quelque chose à dire. La Nothomb qui nous raconte qu'elle est une force de la nature dans Top Santé, qu'elle dort quatre heures par nuit depuis des années et des années, moi j'en ai marre. D'une part parce que c'est faux, d'autre part parce qu'elle essaie de faire croire aux gens que pour être écrivain il faut être une sorte de super-héros bizarre qui se gave de thé ou de potion magique, dormir très peu (genre, mdr). Tout ça c'est de la connerie, c'est du marketing minable.
Moi je n'en peux plus que les gens la croient. Quand je dis "Mais ouvrez les yeux, c'est tout simplement pas vrai ce qu'elle dit, c'est gros comme une maison"On m'accuse moi d'avoir une vie fade et d'être jaloux... (Alors qu'en matière de super-héros, je ne crains personne, mais moi je ne passe tout simplement pas ma vie à me faire mousser, à raconter combien je dors peu, combien de vies j'ai sauvé, etc etc. La différence c'est que si je le racontais ce serait sans doute vrai, mais bon...)
Dernière nouveauté Nothombienne : le livre de recette écrit avec sa soeur. Oyez oyez chers écrivains : pour réussir il vaut mieux être la soeur de la Nothomb qu'un auteur talentueux qui bosse jour et nuit. Tenez vous le pour dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [Littérature] J'ai tué Anémie Lothomb   22/3/2009, 00:52

Ok, certains auteurs inconnus sont intéressants, écrivent bien etc., je suis complètement d'accord.
Mais tu raisonnes en terme de succès et de reconnaissance.
Si un auteur inconnu vend cinquante livres, ça ne changera pas grand-chose pour lui ou elle, que j'achète le cinquante et uneième.

J'ai tendance à penser que la promo ne sert à rien en littérature: si Amélie Nothomb a acquis un lectorat fidèle au fil des ans, c'est parce que ses livres ont touché des lecteurs (et APRES, on l'a invitée sur les plateaux télés).
Elle a acquis tellement de notoriété qu'elle peut publier n'importe quoi, entre autres le désastreux Acide Sulfurique (par rapport à Stupeur Et Tremblements, la déception a été rude pour moi).

Moi aussi, ça m'ennuie de la voir dans des émissions, donner les mêmes réponses, parfois mots pour mots, à des questions qu'on lui a déjà posées cinquante fois. Mais je n'ai qu'à zapper le cas échéant.
Idem pour ses livres, je suis passé en mode 'poche' depuis Journal d'Hirondelle (j'attends Ni d'Eve Ni d'Adam pour mai), personne ne t'oblige à acheter ses livres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Littérature] J'ai tué Anémie Lothomb   22/3/2009, 17:39

Elle est passée à la télé dès le premier roman. Mais bref, je ne dis pas qu'elle le mérite pas.
En tout cas, pour te répondre, oui ça change tout si tu achètes le cinquante-et-unième exemplaire. Chaque livre vendu est une victoire pour un auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Littérature] J'ai tué Anémie Lothomb   22/3/2009, 19:34

C'est gentil de me rappeler que je suis inconnu.
je trouve comme toi internet plus démocratique que dautres médias, dans le sens où l'on peut choisir de faire sa propre promo.
Malheureusement je n'ai pas le temps de faire ça. Je préfère me concentrer sur ce que j'écris.
Je ne suis pas concerné du tout par ce que je dénonçais, de toute façon. Le jour où il y aura une pile d'un de mes romans à la librairie, je pourrais me désoler qu'elle ne déscende pas, si tu veux Tom, mais aujourd'hui il n'y a rien à vendre.
Ce n'est pas mon propos de faire la pub des autres bouffons ou de moi-même. Les oubliés des médias ou de l'histoire de l'art, quelque part je m'en fous. Je parlais du roman de Gattégno.

Je suis d'accord avec toi, Sigh, personne n'est obligé d'acheter ses livres. Mais comment voulez-vous que ceux dont on ne parle pas vendent quoi que ce soit ? Vous croyez que les gens achètent des livres au hasard en fiant à la couverture ou au résumé ? Jamais. Personne ne fait ça à la librairie. Ou c'est très rare. Les gens savent ce qu'ils veulent, et ce qu'ils veulent, ce sont les stars.

En tout cas, si vous voulez lire un roman marrant, qui fait vraiment dans le divertissement, vous pouvez lire J'ai tué Anémie Lothomb. Il est fort pour trouver des noms rigolos en plus. Le coup de Christine Ego ça m'a fait carrément rire seul dans le métro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile
- est un jeune :
- est un jeune :
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: [Littérature] J'ai tué Anémie Lothomb   22/3/2009, 20:00

Tom de Merteuil : Eh ben écoute Oscar, tu n'as qu'à créer un topic dédié aux auteurs inconnus et talentueux si tu veux. Tu peux même t'y inclure très cher.

C'est étrange cette manie sur ce forum que les administrateurs se prennent pour "jesaispasqui".
Parce que toi tu es déià un écrivain reconnu ? Ca y'est t'as dépassé Baudelaire ?

J'en ai assez des gens qui savent tout et même si ils ne savent rien ils l'ouvrent, c'est chiant si vous saviez ( c'est pas pour rien que les gens postent pas hein )
Alors si dès que Oscar ( oui ça marche mieux avec lui, les autres tout le monde s'en fout ) poste, il faut que tout soit interprété et déformé, ça devient franchement lassant, désolée que ici tout le monde ne soit pas en plein orgasme quand ils lisent Le fait du prince, bref.
Et puis ça veut dire quoi " Tu peux même t'y inclure très cher " ? Non, mais je voudrai savoir, c'est tout.
Il te parait pas encor assez humble ? Il ne se rabaisse pas assez lui même qu'il faut que tu le fasses toi ? Moi je sais ce qu'il pense, comment il travaille et ce qu'il produit alors ce que tu racontes m'énerve au plus haut point.
L'ironie à deux balles, faut arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Circé
- est un regrettable :
- est un regrettable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: [Littérature] J'ai tué Anémie Lothomb   22/3/2009, 21:02

Merci pour ce message Etoile, qui reflète ce que je pense depuis pas mal de temps. Si l'on risque de se faire engueuler ou remettre à sa place à chaque message posté, c'est pas la peine, je préfère en rester là Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Littérature] J'ai tué Anémie Lothomb   22/3/2009, 21:53

Non mais ce que vous ne comprennez pas, Etoile et Circé, c'est que pour certaines personnes, ça ne fait rien d'avoir trente ans, d'avoir passé sa vie à essayer de se cultiver dans les amphis ou dans les conférences, dans les livres aussi, ça ne sert à rien de lire le Courrier international, les quotidiens, de regarder des films, d'avoir un métier, une carrière. Pour eux, ça ne change rien. Qui je suis, ils s'en foutent totalement. Dans le sujet sur écrire, ça se voit carrément : je fais tout ce que je peux pour abonder dans le sens de Sylbao, pour écouter l'autre, relancer la discussion en essayant d'inclure les points de vue de chacun, mais rien ne sert à rien. Qu'est-ce qu'on mé répond ? je n'ai rien compris à Freud. ben non, c'est pas comme si j'étais né là-dedans, c'est pas comme si toute ma vie j'avais été élevé par des psychanalystes, c'est pas comme si j'avais lu des conférences de Lacan ou comme si je connaissais personnellement Joyce Mac Dougall. tout le monde s'en fout que je sois ami avec Joyce. Ce qui compte c'est de me dire que je n'ai rien compris à Freud. On ne sait pas ce que je n'ai pas compris d'ailleurs, mais ce qui compte c'est de me casser en prenant un air supérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [Littérature] J'ai tué Anémie Lothomb   22/3/2009, 23:07

Je me fiche de ça, Oscar. La théorie de la sexualité va plus loin qu'un pénis en chair, point barre. Arrête, je t'en prie, de ramener ce qui te contrarie à ta personne; je ne vise jamais que les raisonnements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 32
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [Littérature] J'ai tué Anémie Lothomb   23/3/2009, 16:22

Etoile a écrit:
Tom de Merteuil : Eh ben écoute Oscar, tu n'as qu'à créer un topic dédié aux auteurs inconnus et talentueux si tu veux. Tu peux même t'y inclure très cher.

C'est étrange cette manie sur ce forum que les administrateurs se prennent pour "jesaispasqui".
Parce que toi tu es déià un écrivain reconnu ? Ca y'est t'as dépassé Baudelaire ?

J'en ai assez des gens qui savent tout et même si ils ne savent rien ils l'ouvrent, c'est chiant si vous saviez ( c'est pas pour rien que les gens postent pas hein )
Alors si dès que Oscar ( oui ça marche mieux avec lui, les autres tout le monde s'en fout ) poste, il faut que tout soit interprété et déformé, ça devient franchement lassant, désolée que ici tout le monde ne soit pas en plein orgasme quand ils lisent Le fait du prince, bref.
Et puis ça veut dire quoi " Tu peux même t'y inclure très cher " ? Non, mais je voudrai savoir, c'est tout.
Il te parait pas encor assez humble ? Il ne se rabaisse pas assez lui même qu'il faut que tu le fasses toi ? Moi je sais ce qu'il pense, comment il travaille et ce qu'il produit alors ce que tu racontes m'énerve au plus haut point.
L'ironie à deux balles, faut arrêter.


Alors ça c'est la meilleure ! Je ne vais pas répondre à la provocation car elle est sans fondement.

Au contraire, je suis admiratif devant le talent d'Oscar ! C'est SINCÈRE !

Simplement il n'est pas connu, et rappeler cela ne PORTE EN AUCUN CAS ATTEINTE à son talent ! Si je lui ai proposé d'ouvrir un topic pour se faire connaitre davantage, ainsi que les auteurs qu'il estime talentueux, c'est précisément pour aller dans son sens. J'ai l'impression que vous souffrez d'un délire de persécution : vous savez comme moi que les propos sur un forum peuvent être interprétés de différentes façons. Alors de grâce, arrêtez de voir le mal partout ! Nous ne censurons pas les propos des membres lorsqu'ils sont vifs et incisifs, mais nous nous octroyons également le droit d'en faire usage nous-mêmes, désolé.


J'ai détesté Le Fait du Prince au passage.

Te rends-tu compte que tu fais exactement ce dont tu m'accuses de faire ?!

J'aime lire Oscar, j'aime sa façon de raisonner, j'aime débattre avec lui car je le trouve exceptionnellement intelligent ! Suis-je clair ?

Oscar ne laisse jamais indifférent et vous le savez, nous avons simplement le droit de réagir également et de nous exprimer. C'est une sorte d'effet miroir. Et comme moi vous savez bien que les effets de manche font partie du spectacle !



Aller je vous fais de gros poutous à tous les deux pour calmer le jeu ! On s'est mal compris ! ☀
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Littérature] J'ai tué Anémie Lothomb   23/3/2009, 22:57

Merci, mais je pense qu'Etoile ne parlait pas spécialement de toi.

Quand à mon délire de persécution, je promets qu'il s'arrêtera le jour ou Sylbao arrêtera de me parler comme si j'étais une vieille merde. Je le promets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Littérature] J'ai tué Anémie Lothomb   25/3/2009, 02:41

Mais qu'est-ce que tu racontes ? Tu crois que je suis partisan de la psychiatrie ? Parce que j'ose regarder la réalité en face, et dire : "Avec certaines pathologies on est obligés de prescrire des médicaments" ??
Tu as déjà vu un schizophrène en plein délire ? Tu as déjà vu un maniaco-dépressif en phase maniaque ?
Il n'y a pas deux camps, Tom. Les psychanalystes et les psychiatres travaillent main dans la main. Certains sont les deux. C'est dans la tête de certains qu'il y a deux camps. T'inquiète pas, quand on bosse à l'hôpital, toute l'équipe des soignants est soudée pour que cela se passe bien. Et c'est très dur, que cela se passe bien.

Si tu crois que Sylbao ne me considère pas comme une vieille merde, c'est que tu ne sais pas lire. Et je ne parle pas de lire entre les lignes (là elle me considère carrément comme un mongolien lobotomisé) non non, je parle de lire, juste lire.
Pourquoi Etoile voit-elle les choses comme moi ? Parce qu'on est mariés ? Si j'ai tort, ce n'est pas la dernière pour me dire de me calmer. Elle a bien remarqué qui est dans la toute-puissance et qui ne l'est pas.
Tu me dis PEACE, mais on a vu comment ça s'est passé la dernière fois : j'ai mis de l'eau dans mon vin, et crac à la première occasion, je m'en suis pris plein la gueule.
En même temps c'est ma faute, j'ai osé employé les mots : "Désir sexuel" alors que je n'ai pas de doctorat.
Le plus drôle, c'est qu'une fois Sylbao m'a demandé mes diplômes. Je suis tellement con que je ne lui ai pas demandé les siens. J'aurais dû, on aurait été quittes. Mais je ne voulais pas l'humilier.
Maintenant c'est fini.
Je présente mes excuses pour cette fois. Ok j'ai rien compris à Freud je ne suis qu'une merde. Je demande pardon à la communauté internationale pour avoir osé écrire les mots "désir sexuel".
Mais maintenant c'est fini.
La prochaine fois que je me fais insulter par Sylbao, je me contenterai de l'insulter à mon tour. Je n'essaierai plus quoi que ce soit, d'argumenter ni rien. de toute façon les arguments elle n'y comprends rien. Quand je dis "je sais ce qu'est le désir sexuel, je sais ce qu'est l'anima, je sais ce qu'est la libido" elle me répond "ah je vois tu penses que le désir c'est la bite".
Dans ces conditions ça ne sert à rien de discuter.
Maintenant je dirai "[je te rends service en faisant ça Oscar], message édité par Tom" je me ferai engueler pareil mais au moins je serai soulagé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 32
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: a   25/3/2009, 16:51

"Mais qu'est-ce que tu racontes ? Tu crois que je suis partisan de la psychiatrie ? Parce que j'ose regarder la réalité en face, et dire : "Avec certaines pathologies on est obligés de prescrire des médicaments" ??
Tu as déjà vu un schizophrène en plein délire ? Tu as déjà vu un maniaco-dépressif en phase maniaque ?
Il n'y a pas deux camps, Tom. Les psychanalystes et les psychiatres travaillent main dans la main. Certains sont les deux. C'est dans la tête de certains qu'il y a deux camps. T'inquiète pas, quand on bosse à l'hôpital, toute l'équipe des soignants est soudée pour que cela se passe bien. Et c'est très dur, que cela se passe bien."

J'avoue mon ignorance, j'ai simplement écrit ce que je pensais être vrai.



"Si tu crois que Sylbao ne me considère pas comme une vieille merde, c'est que tu ne sais pas lire. Et je ne parle pas de lire entre les lignes (là elle me considère carrément comme un mongolien lobotomisé) non non, je parle de lire, juste lire."

Alors c'est moi le crétin ?



"Le plus drôle, c'est qu'une fois Sylbao m'a demandé mes diplômes. Je suis tellement con que je ne lui ai pas demandé les siens. J'aurais dû, on aurait été quittes. Mais je ne voulais pas l'humilier."

C'est vrai que c'est drôle ça, petit mais drôle.



"Je présente mes excuses pour cette fois."

Personne n'a jamais rien réclamé !


PEACE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Littérature] J'ai tué Anémie Lothomb   29/3/2009, 14:44

Essaie de dire PEACE à quelqu'un d'autre, pour voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 32
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [Littérature] J'ai tué Anémie Lothomb   30/3/2009, 02:14

Quel intérêt ?! Tu es le seul à vouloir la guerre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Littérature] J'ai tué Anémie Lothomb   30/3/2009, 14:38

Ah bon. Je veux la guerre, première nouvelle. Et en plus je suis seul dans ce cas. Tu as une vision de ce qu'il se passe plutôt étrange, Tom.

Figure-toi que j'ai reçu des MP de gens qui sont du même avis que moi. Alors tu as beau dire et répéter que je suis seul à voir les choses comme ça, seul à vouloir la guerre, tu devrais te rendre à l'évidence.

Voilà ce qu'on va faire, Tom, si tu es d'accord. Je vais oublier tout ce qu'il y a eu. Je vais remettre mes compteurs à zéro. Je vais faire comme si rien ne s'était passé. D'accord ? En contrepartie, je suggère que tu sois plus objectif et qu'à l'avenir tu observes avec plus d'attention la manière dont certaines personnes se permettent de parler aux autres, ici.
Laprochaine fois que je me sentirai insulté, car inévitablement ça arrivera car les gens qui se croient supérieurs ne cessent pas du jour au lendemain de le croire, je viendrai te voir en privé pour t'en parler, je ne répondrai pas de manière virulente sur le forum.
Si, ce jour-là, tu persistes à dire que je suis paranoïaque et que personne n'est méprisant avec moi, si tu refuses toujours de prendre ma défense, si tu me dis encore "PEACE" à moi alors que je ne veux que la paix, alors je serai bien obligé de me défendre moi-même.

D'accord on fait comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Littérature] J'ai tué Anémie Lothomb   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Littérature] J'ai tué Anémie Lothomb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La bibliothèque idéale en littérature allemande contemporain
» La Littérature et la Marine
» Mémoire de master littérature sur les bibliothèques
» vive la littérature équitable !!
» littérature jeunesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nothomb :: Et le reste. :: Arts et loisirs-
Sauter vers: