AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Fait du Prince

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Circé
- est un regrettable :
- est un regrettable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Le Fait du Prince   12/3/2009, 14:26

Sylbao a écrit:
Ce n'est pas parce qu'on a rien trouvé qu'il n'y a rien, Salombo. Être persuadé du contraire, et que l'autre "défend une cause perdue", c'est tout sauf objectif, surtout quand on débarque avec zéro argument.
Et ce n'est pas parce qu'on est persuadé d'y avoir décelé une subtilité incroyable qu'on est obligé de prétendre avoir tout compris à l'ouvrage, sylbao, et surtout de rembarrer les avis des gens qui eux y ont vu autre chose. Je crois que tu t'emballes un peu en disant que "des milliers de lecteurs ont pris plaisir à lire Le Fait du prince"; il n'y a qu'à lire les avis des gens ou bien les entendre en parler pour se rendre comtpe que ce livre est loin de faire l'unanimité. Le succès ne dérange pas, il faut arrêter avec ce lieu commun. La plupart des critiques ont toujours défendu les ouvrages d'Amélie, du moins jusque dans les années 2000. Pour ce qui est des romans qui ont suivi, je ne dis pas que la critique a toujours eu raison de les enfoncer, mais il faut se rendre à l'évidence: il y a eu un changement dans la production littéraire d'Amélie Nothomb, peut-être que cela n'est pas sans signification.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Le Fait du Prince   13/3/2009, 01:10

"Et ce n'est pas parce qu'on est persuadé d'y avoir décelé une subtilité incroyable qu'on est obligé de prétendre avoir tout compris à l'ouvrage, sylbao"

En tout cas moi et d'autres ont manifestement perçu quelque chose de supplémentaire.



"Et surtout de rembarrer les avis des gens qui eux y ont vu autre chose."

Voir du vide, franchement... D'autant que je ne souhaite pas "rembarrer les gens", j'exprime ce que j'en pense. Oh, désolée, je ne suis pas d'accord...




"Je crois que tu t'emballes un peu en disant que "des milliers de lecteurs ont pris plaisir à lire Le Fait du prince"; il n'y a qu'à lire les avis des gens ou bien les entendre en parler pour se rendre comtpe que ce livre est loin de faire l'unanimité."

On fera un sondage, hein.




"Le succès ne dérange pas, il faut arrêter avec ce lieu commun."

Non, tu penses...




"La plupart des critiques ont toujours défendu les ouvrages d'Amélie, du moins jusque dans les années 2000."

Ah ben oui, jusque là, sûr que le succès était supportable.




"Pour ce qui est des romans qui ont suivi, je ne dis pas que la critique a toujours eu raison de les enfoncer, mais il faut se rendre à l'évidence: il y a eu un changement dans la production littéraire d'Amélie Nothomb, peut-être que cela n'est pas sans signification."

Chaque ouvrage est différent du précédent, ça, c'est une évidence. De là à dire que c'est de moins en moins bien, on a le droit, mais il faut concevoir qu'on se trompe peut-être. L'ennui, l'indifférence, sont tellement imputables au lecteur. Il est très logique, au fond, en terme de réceptivité (si j'ose m'exprimer ainsi), que l'on adore les premiers pour être déçus par les suivants. Ce serait l'inverse l'étonnant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Circé
- est un regrettable :
- est un regrettable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Le Fait du Prince   13/3/2009, 15:19

Elle écrit quand même depuis 1992, alors que la critique l'ait encensée jusqu'au début des années 2000, je trouve ça pas mal. Et le succès ne dérange pas quand il est mérité et que l'oeuvre est bonne. Ce n'est pas la peine de me sortir "on fera un sondage", c'est inutile : beaucoup de gens ont été déçus, ou alors ont trouvé que le livre était sympa mais sans plus, tout juste divertissant. Peut-être que je me trompe, effectivement; mais as-tu déjà imaginé que tu pouvais également être dans l'erreur ? Non je suppose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Le Fait du Prince   13/3/2009, 16:57

C'est justement après la parution de Stupeur et Tremblements (on est loin de 92) que son succès a commencé à devenir long et écrasant. Dire qu'il "ne dérange pas quand il est mérité et que l'œuvre est bonne", c'est croire à la belle objectivité et même pureté des critiques, ce qui me semble quand même très naïf. Peut-être que les gens qui ont aimé Le Fait du Prince ne sont pas les plus nombreux, ce qui m'étonnerait, et quand bien même : croire que la majorité est inéluctablement dans le vrai me paraît aussi très simpliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 31
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Le Fait du Prince   13/3/2009, 17:02

De la part de critiques jaloux et artistes ratés ça ne m'étonne pas, en revanche là où ça pose problème c'est lorsque ce point de vue est défendu par de nombreux fans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Le Fait du Prince   13/3/2009, 17:04

Encore une fois, je ne dis pas que tous les désamours à l'égard du Fait du Prince sont dus à une rupture identitaire ("l'œuvre d' Amélie, mon idole, est en fait de la merde") ou à une jalousie secrète. Je pense plutôt, plus généralement, que beaucoup n'ont pas su apprécier le roman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Circé
- est un regrettable :
- est un regrettable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Le Fait du Prince   13/3/2009, 19:01

C'est marrant que tu refuses de mettre ton opinion en cause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Le Fait du Prince   14/3/2009, 00:07

Je la donne, simplement. Et je n'ai jamais dit, en ce qui me concerne, que la vôtre était nécessairement faussée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Le Fait du Prince   14/3/2009, 02:59

Nous parlions dans un autre sujet d'écouter ou non ce que veut le public, lorsqu'on est un artiste. Là, je ne sais pas dire si Nothomb doit écouter ou non son public pour le prochain roman. Non, car il ne faut pas qu'elle écrive un truc fait pour plaire à son public, ce sera forcément nul, et oui dans le sens ou elle doit tenir compte de l'avis de ceux qui ont trouvé ça creux, car ils sont nombreux.

Très franchement, Sylbao, quand j'ai fini de le lire, juste après,j'avais l'impression d'avoir bien aimé. Je l'ai lu pendant une longue nuit ou jétais en même temps sur internet, j'ai fait une pause pour le lire, et j'ai passé une merveilleuse nuit pour plein de raisons. Donc j'étais bien. Et content de l'avoir lu, j'avais l'impression de ne pas m'être ennuyé, ce qui est vrai car cela se lit plutôt vite. Mais un quart d'heure après, je m'en souvenais moins bien, il ne m'en restait déjà plus rien. En le refeuilletant le lendemain, je n'y ai pas trouvé de passages forts, que j'avais envie de conserver dans ma mémoire.

Je ne dis pas que ton jugement est faussé par le fait que tu admires Nothomb, en revanche je pense que si je t'envoie un manuscrit, celui du Fait du Prince, et que je te dis que c'est de moi, ou que je ne te précise rien, je pense que si ce roman tu l'avais lu sans savoir que c'était elle, tu l'aurais peut-être jugé différemment, ce qui est normal. C'est normal car tu as trouvé dans LFDP des choses familières, qui te rappelaient Nothomb, qui ont suscité ta sympathie. Connaître l'auteur, son oeuvre, sa vie, peut aider à apprécier ce qu'on a entre les mains.

Je ne dis pas "ce roman est bon" ou "il est mauvais" (même si je pense qu'ilest mauvais) je vais formuler ça autrement : un éditeur qui le reçoit par la poste ne le publiera jamais. Elle a pu le sortir uniquement parce que c'est Nothomb.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Le Fait du Prince   14/3/2009, 16:44

"Nous parlions dans un autre sujet d'écouter ou non ce que veut le public, lorsqu'on est un artiste. Là, je ne sais pas dire si Nothomb doit écouter ou non son public pour le prochain roman. Non, car il ne faut pas qu'elle écrive un truc fait pour plaire à son public, ce sera forcément nul, et oui dans le sens ou elle doit tenir compte de l'avis de ceux qui ont trouvé ça creux, car ils sont nombreux."

De toute façon, si elle les écoutait, ça ne changerait rien. Elle les écoute même déjà puisqu'elle lit dieu sait combien de lettres à ce sujet. Mais on ne choisit pas vraiment ce qui sort de nous. Je suis intimement convaincue qu'elle met déjà toute son énergie dans ce qu'elle écrit.



"Très franchement, Sylbao, quand j'ai fini de le lire, juste après,j'avais l'impression d'avoir bien aimé. Je l'ai lu pendant une longue nuit ou jétais en même temps sur internet, j'ai fait une pause pour le lire, et j'ai passé une merveilleuse nuit pour plein de raisons. Donc j'étais bien. Et content de l'avoir lu, j'avais l'impression de ne pas m'être ennuyé, ce qui est vrai car cela se lit plutôt vite. Mais un quart d'heure après, je m'en souvenais moins bien, il ne m'en restait déjà plus rien. En le refeuilletant le lendemain, je n'y ai pas trouvé de passages forts, que j'avais envie de conserver dans ma mémoire."

C'est un fait, d'accord. Mais il ne faut pas affirmer pour autant qu'il est creux. Je voudrais que tu comprennes ça. Ce n'est pas parce qu'un tel n'a pas accroché que c'est le roman qui n'a pas grand intérêt.




"Je ne dis pas que ton jugement est faussé par le fait que tu admires Nothomb"

Relis ta première réaction à mon message alors...




"En revanche je pense que si je t'envoie un manuscrit, celui du Fait du Prince, et que je te dis que c'est de moi, ou que je ne te précise rien, je pense que si ce roman tu l'avais lu sans savoir que c'était elle, tu l'aurais peut-être jugé différemment, ce qui est normal."

Je m'attends à tout en ouvrant un livre, même si j'aime déjà beaucoup de choses qu'a pu me montrer l'auteur. Mais si Le Fait du Prince avait été écrit par un inconnu et que j'avais eu la chance qu'il réussisse quand même à tomber entre mes mains, je sais que je l'aurais aimé de toute façon. Tu peux penser l'inverse, mais ce n'est pas très aimable et très ouvert de ne pas vouloir y croire...




"C'est normal car tu as trouvé dans LFDP des choses familières, qui te rappelaient Nothomb, qui ont suscité ta sympathie. Connaître l'auteur, son œuvre, sa vie, peut aider à apprécier ce qu'on a entre les mains."

Je ne vois pas en quoi Le Fait du Prince me rappellerait Amélie elle-même, franchement.




"Je ne dis pas "ce roman est bon" ou "il est mauvais" (même si je pense qu'il est mauvais)."

Cette phrase est burlesque. Tu dis que tu ne dis pas et tu dis quand même. Cela dit, tu as le droit, évidemment; mais ne joue pas l'hypocrite. Dans ton premier message sur ce roman, je ne vois aucune place à une autre possibilité.




"Je vais formuler ça autrement : un éditeur qui le reçoit par la poste ne le publiera jamais. Elle a pu le sortir uniquement parce que c'est Nothomb."

Tu n'en sais rien. Évidemment qu'il est sorti parce que c'est elle et que son éditeur se sent à l'abri. Mais personne ne peut dire "si c'était un autre, ça n'aurait pas marché". Car si ce livre a de la valeur, ce qui selon moi est le cas, cela aurait très bien pu arriver. D'ailleurs, même les bons livres sont parfois laissés aux oubliettes. Justement parce qu'il ne trouve pas grand monde pour les apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Le Fait du Prince   14/3/2009, 17:34

Sylbao a écrit:

"Je ne dis pas "ce roman est bon" ou "il est mauvais" (même si je pense qu'il est mauvais)."

Cette phrase est burlesque. Tu dis que tu ne dis pas et tu dis quand même. Cela dit, tu as le droit, évidemment; mais ne joue pas l'hypocrite. Dans ton premier message sur ce roman, je ne vois aucune place à une autre possibilité.

Bien sûr cette phrase est burlesque. Je fais aussi souvent dans le comique, je ne sais pas si tu as remarqué... Bien sûr, je me contredis parfois. Bien sûr je pense qu'un livre n'est pas bon quand je ne l'ai pas aimé, et bien sûr je suis conscient du fait que je peux me tromper. C'est pourquoi en ce qui concerne les critiques, j'ai beaucoup changé d'avis, au cours de ma vie. Je peux faire tout et n'importe quoi, si tu me demandes de casser à mort un livre que j'ai adoré, je vais le faire avec plaisir, j'adore ce genre d'exercices. Je me souviens avoir dans le passé tapé sur des trucs qu'aujourd'hui j'aime bien. Par exemple le groupe Indochine pour moi avant c'était de la merde absolue, c'était niveau partenaire particulier... C'était de la musique années 80, c'était marrant au Merle Moqueur complètement bourré, mais je les cassais à mort. Maintenant que j'ai épousé une fan, je suis bien obligé de mettre de l'eau dans mon whisky et de leur reconnaître des qualités.
C'est pourquoi je me permets ce genre de pirouettes : je pense que mon avis est le bon, mais j'ai conscience que je peux en changer, ou admettre le point de vue de l'autre. Pour LFDP je suis sûr de moi, je ne pense pas qu'un jour je le trouverai bon, jamais peut-être je ne le trouverai bon. Mais ce n'est pas à moi d'en juger. Ce n'est pas à moi de décider si c'est mauvais ou pas. Si j'étais éditeur, je n'aurais aucune idée de ce que je vais publier. Pas le Fait du Prince, c'est sûr. En revanche je n'aimerais pas être à la place de celui qui a refusé Hygiène... Bref. Editeur aussi c'est un métier difficile, on doit avoir peur de se planter souvent. Ce qui est malheureux ce que lorsqu'on est éditeur c'est qu'on doit faire des choix en fonction du public, c'est une question de vie ou de mort. On ne pense pas forcément à ce qui va rester dans l'histoire des arts de ce qu'on décide de publier.
Et puis, c'est tellement difficile d'écrire... Personne n'imagine avant de l'avoir fait comme c'est difficile d'écrire un roman. Alors deux, trois, quatre, quinze... Un par an... C'est de la folie. C'est un pari impossible. Pour l'instant elle tient le rythme. Personnellement je trouve que la qualité n'y est plus, mais elle y a été tellement longtemps... De Hygiène à Biographie de la faim Nothomb a été au rendez-vous chaque année sans qu'elle ait à rougir du résultat, même le public et la critique n'ont pas crié au génie tous les ans.
Mais je tiens à dire qu'un roman, n'importe lequel, même LFPD, c'est très dur à écrire. On ne peut pas se rende compte avant de l'avoir fait... Alors il ne faut pas trop taper dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandy77



Féminin Nombre de messages : 10
Age : 40
Localisation : la bazouge du désert
Emploi/loisirs : écrivaine
Date d'inscription : 05/06/2011

MessageSujet: Re: Le Fait du Prince   3/10/2014, 12:38

Et bien moi c'est le 1 er livre d amelie que je lis et franchement j ai adore !! Le suspense ( un agent secret ) la prise d identité du mort Olaff et sa femme qui est étrange de boire autant de champagne ça m a fait pense a une espionne russe qui soûlerai un autre agent bref j'ai trouve l'écriture fluide et décontractée et quand je lis vos critiques négatives je me dis putain qu est ce que ça doit être les autres romans ! Elle a du talent la nana!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bogdanews.ning.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Fait du Prince   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Fait du Prince
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» j'ai fait un chapeau !
» l'union fait la force 'a Meknes
» le fromage fait maison
» Shampooing "fait maison" ?
» bien fait!!! na!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nothomb :: Amélie Nothomb :: Romans :: Le Fait du Prince-
Sauter vers: