AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les trans', enfin libérés de l'étiquette officielle : "malades mentaux"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Les trans'', enfin libérés de l''étiquette officielle : "malades mentaux"   18/5/2009, 23:00

La transsexualité bientôt déclassifiée des maladies mentales



Alors que la journée internationale contre l'homophobie a eu lieu dimanche 17 mai, la Ministre de la Santé Roselyne Bachelot a annoncé à la veille de celle-ci, dans le quotidien "Libération", que la transsexualité ne sera désormais plus classée comme maladie mentale. Cinq ans après la requête des associations, elles obtiennent satisfaction. Retour sur une première mondiale.

Ce n'est pas un jour comme les autres que Roselyne Bachelot a choisi d'annoncer cette décision : c'est la veille de la journée mondiale de lutte contre l'homophobie qui avait justement pour thème la Transphobie. Samedi, la ministre de la santé a donc déclaré qu'elle venait de saisir la Haute Autorité de Santé (HAS) dans le but de "publier un décret déclassifiant la transsexualité des affections psychiatriques de longue durée".

Concrètement, les transsexuel-le-s ne peuvent actuellement bénéficier de l'exonération du ticket modérateur qu'au titre d'"affections psychiatriques de longue durée" (ALD 23), ce qui est vécu comme "très stigmatisant", puisque cela assimile la transidentité à un trouble psychiatrique grave. Une déclassification serait donc symbolique mais importante sur le chemin de la baisse des discriminations et violences à l'encontre des transsexuels. Toutes les associations impliquées saluent bien sûr cette avancée très attendue depuis plusieurs années.

Il s'agit avant tout d'un geste symbolique envers la cause transsexuelle de la part de la ministre qui renouvelle ainsi son soutien à la Journée contre l'homophobie. "Cette déclassification ne veut pas dire absence de recours à la médecine, ni renonciation au diagnostic médical des troubles de l'identité de genre ou abandon du parcours de prise en charge", précise le ministère, mais "c'est un signal très fort adressé à l'ensemble de la communauté LGBT. Cette mesure emblématique va permettre de lutter contre la transphobie."

La Haute Autorité de Santé avait par ailleurs lancé en avril une consultation publique sur le sujet de la transsexualité et de la transidentité. Une première pour une autorité de santé de l'hexagone.
Source : Libération, 16 mai 2009 / Doctissimo, 18 mai 2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 32
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Les trans', enfin libérés de l'étiquette officielle : "malades mentaux"   20/5/2009, 22:42

C'est pas trop tôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
heryasti



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: Les trans', enfin libérés de l'étiquette officielle : "malades mentaux"   21/5/2009, 13:43

Je me permets de répondre juste pour préciser que l'enquête effectuée de la HAS a été dénoncée par plusieurs associations ...

Je vous laisse consulter si vous le souhaitez, le résumé effectué par l'association Chrysalide de Lyon sur cette enquête publique, ainsi que leur réponse à celle -ci.

Communiqué de Chrysalide sur le rapport de la HAS

Il y a encore du chemin à parcourir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Les trans', enfin libérés de l'étiquette officielle : "malades mentaux"   21/5/2009, 21:39

Eh oui, difficile d'accepter l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Les trans', enfin libérés de l'étiquette officielle : "malades mentaux"   21/5/2009, 22:22

Difficile d'accepter l'autre, surtout lorsqu'il ne s'accepte pas lui-même, non ?
Franchement, étant transgender moi-même, je pense qu'il ne faut certes pas considérer les trans come des malades mentaux, mais il ne faut pas non plus considérer que tout va bien chez quelqu'un qui veut se faire opérer. Ces opérations sont des mutilations très graves et irréversibles, il est juste que des médecins s'assurent que la prsonne ira réellement moins mal en se faisant opérer.
Le fait de se sentir "un homme dans un corps de femme" ou "une femme dans un corps d'homme" est souvent le symptôme d'une grande souffrance... Si cette souffrance peut être guérie par une série d'opération, il faut le faire. Dans beaucoup de cas, il ne faut pas le faire.
Il n'est pas rare qu'un futur trans change d'avis en cours de thérapie.
Même si bien évidemment je me réjoui de cette nouvelle, même si je pense qu'il y a autant de manière de vivre le genre et la sexualité que de personnes, et même si je pense que toutes les visions se valent, je suis extrêmement partagé lorsqu'il s'agit de s'amputer soi-même.
Dire "je suis un homme dans un corps de femme" ou l'inverse, n'est-ce pas un peu délirant quelque part ? Que penseriez-vous de moi si je disais "je suis un raton-laveur dans un corps d'être humain" ? M'enverriez-vous me faire greffer une grande queue poilue, ou vers un psy ?
La transsexualité, comme l'homosexualité, a d'abord cessé d'être une infraction, ensuite cessé d'être une maladie. Mais on ne peut pas mettre sur le même plan le fait de coucher avec des gens du même sexe avec le fait de vouloir subir des opérations lourdes et peu réussies.
Quand à la transphobie, elle est bien plus répandue que la racisme ou l'homophobie, et tout le monde s'en fout. Quand il y a un trans à la télé c'est toujours une vieille pute, et tout le monde s'en fout. Et ça c'st vraiment dégueulasse. Même si j'émets des réserve sur la réalité de ce qu'on appelle "changer de sexe" et sur la qualité de la métamorphose physique, je ne remets pas en cause le fait de vouloir être celui quon est au fond de soi, je ne remets en cause le choix d'aucun trans. Et je lutte à leur côté pour qu'on ne les considère plus comme des freaks, pour qu'on lache la grappe aux gens qui ne sont pas hétéronormés. J'explique juste un peu pourquoi je ne me suis jamais fait opérer.
<<<<<<<<<<< Franchement, pourrais-je être un plus beau gosse, avec ou sans phalloplastie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Les trans', enfin libérés de l'étiquette officielle : "malades mentaux"   21/5/2009, 22:33

Quand on veut se faire opérer, c'est que quelque chose ne va pas. Mais quelle erreur de considérer systématiquement les personnes, post-opérations, comme des malades... Enfin, tu fais bien de rappeler ce point, Oscar. Évidemment, la transsexualité n'est pas anodine, du point de vue psychique. Mais nous savons toi et moi que, entre considérer qu'elle va nécessairement de paire avec une identité sexuelle hors-norme, parfois instable, donc liée à une souffrance, et classer tous ces individus "malades mentaux", il y a une nuance, peut-être subtile, mais d'une importance capitale. Je suis heureuse que cette modification ait eu lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Les trans', enfin libérés de l'étiquette officielle : "malades mentaux"   22/5/2009, 19:52

C'est certain, c'est une bonne chose. Il faut néanmoins continuer à se battre, parce que même si cette étape est franchie, la transphobie en est toujours au même point dans les mentalités. Regarde, encore aujourd'hui certaines personnes considèrent l'homosexualité comme une maladie, alors que ça commence à faire un moment qu'officiellement elle n'en est pas une.
Je me bats également pour qu'on arrête d'opérer de force les hermaphrodites, bébés ou enfants, avant qu'ils ne puissent choisir un sexe, ou choisir de rester comme ça. Le genre est tellement important pour les hétéros-qui-nous-gouvernent qu'ils ne peuvent même pas supporter le fait que des gens naissent avec des caractéristiques des deux sexes.
S'ils ne sont pas prêts à accepter la nature elle-même, ils ne sont sûrement pas prêts (au nom de la même Nature !) à accepter que l'on puisse choisir de changer de sexe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danaé
- est déjà :
- est déjà :
avatar

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 29
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante/Lecture, écriture, ciné...
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Les trans', enfin libérés de l'étiquette officielle : "malades mentaux"   24/5/2009, 21:47

Oscar de Jarjayes a écrit:
Je me bats également pour qu'on arrête d'opérer de force les hermaphrodites, bébés ou enfants, avant qu'ils ne puissent choisir un sexe, ou choisir de rester comme ça. Le genre est tellement important pour les hétéros-qui-nous-gouvernent qu'ils ne peuvent même pas supporter le fait que des gens naissent avec des caractéristiques des deux sexes.
S'ils ne sont pas prêts à accepter la nature elle-même, ils ne sont sûrement pas prêts (au nom de la même Nature !) à accepter que l'on puisse choisir de changer de sexe.
Ah oui !
J'ai vu un truc comme ça dans Dr House (ben oui, les soirées chez mes vieux parents me donnent les références que je peux, ces derniers temps Laughing ) et ça m'avait franchement retournée de voir qu'à aucun moment il n'était envisagé que l'enfant puisse être laissé "en l'état".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poppyzbrite.site.voila.fr/
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Les trans', enfin libérés de l'étiquette officielle : "malades mentaux"   25/5/2009, 01:19

Danaé a écrit:
Ah oui !
J'ai vu un truc comme ça dans Dr House (ben oui, les soirées chez mes vieux parents me donnent les références que je peux, ces derniers temps Laughing ) et ça m'avait franchement retournée de voir qu'à aucun moment il n'était envisagé que l'enfant puisse être laissé "en l'état".

Et moi itou. Shocked Ma petite amie s'en est révoltée aussi.
Parfois, je me demande... Est-ce qu'il n'y a que des drag-kings, ou des homos, ou des bis - c'est-à-dire tout le monde sauf le sacro-saint Hétéro, pour simplement y penser ? Après, qui ose nous parler de lois de la nature ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danaé
- est déjà :
- est déjà :
avatar

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 29
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante/Lecture, écriture, ciné...
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Les trans', enfin libérés de l'étiquette officielle : "malades mentaux"   25/5/2009, 11:01

Ah mais tu comprends un Homme c'est un Homme, une Femme c'est une Femme, c'est comme ça d'puis toujours et c'est très bien comm'ça rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poppyzbrite.site.voila.fr/
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Les trans', enfin libérés de l'étiquette officielle : "malades mentaux"   26/5/2009, 02:37

C'est vrai, ça fout en rogne de voir ça. Et puis merde, qu'est-ce que ça peut leur faire que des gens soient trans, eunuques, travelos ou hermaphrodite ? En quoi ça remet leur vie en cause, on ne les oblige pas à le faire.
"Mon corps m'appartient" criaient les féministes pro-avortement, elles avaient raison. Elles n'obligeaient personne à avorter, elle réclamait le droit de le faire. Elles voulait avoir le choix.
C'est ce que je ne comprends pas avec les réactions homophobes ou transphobes. Pourquoi sont-ils contre le mariage gay ? En quoi ça va changer leur vie ? Pourquoi ne pas laisser les gens être comme ils sont ?

Même nous, les homos, nous ne sommes pas complètement ouverts. J'entends parfois des lesbiennes se moquer d'une autre lesbienne qu'elles jugent trop masculine, genre "Ah si je veux sortir avec un mec, je sors avec un mec, les lesbiennes comme ça, ça sert à rien" alors que personne ne leur demande de sortir avec elle. C'est un exemple parmi d'autres. Tout le monde rejette celui qui est différent, même dans notre milieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Les trans', enfin libérés de l'étiquette officielle : "malades mentaux"   26/5/2009, 02:42

Même sans rejet, il faut toujours que tout le monde ait un avis sur tout. Donc sur les autres. Et comme les opinions font partie de notre identité, il est bien plus naturel d'être "contre" le mariage gay, que d'être "pour". Alors qu'objectivement, nous savons bien qu'il n'y a aucune raison pour l'interdire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les trans', enfin libérés de l'étiquette officielle : "malades mentaux"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les trans', enfin libérés de l'étiquette officielle : "malades mentaux"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fewwww! Enfin vendredi!
» Une journaliste parle des trans (audio)
» je me suis enfin décidée
» Enfin connecté
» MA COLLECTION MAC (enfin à ce jour...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nothomb :: Le petit Salon :: Bla Bla-
Sauter vers: