AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Homéopathie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
piou-piou

avatar

Masculin Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   22/5/2009, 22:25

Oscar de Jarjayes a écrit:

Les gens ont peur de prendre une aspirine mais ils foncent vers l'homéopathie et l'acupuncture.

Je suis peut-être hors-sujet soit, mais je ne peux pas te laisser dire ça (je me permets hein, tu m'en voudras pas Wink ). J'ai même envie de dire "halte à l'amalgame", bien que ton monologue soit rondement mené.

L'homéopathie est très intéressante car elle aide le corps à se "débrouiller" tout seul (l'effet placebo y joue beaucoup). Quand tu as un rhûme, tu peux prendre un gros antibiotique, ton corps ne fabriqueras pas d'anticorp et au prochain virus, rebelotte!
Il n'est pas question de peur, il s'agit de ne pas se blinder de produits chimiques en essayant des méthodes dites "douces".

Je suis un scientifique très cartésien (enfin un petit scientifique^^), cependant je ne sousestime pas la puissance de l'effet placebo et de cette médecine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mattattack-leblog.blogspot.com/
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   23/5/2009, 16:15

Je laisse toujours mon corps se débrouiller tout seul, je n'ai pas besoin de prendre des petites boules sucrées pour ne pas prendre de cachets.
Toi, tu sais que l'homéopathie c'est du placebo, mais les new-agers, eux, ils croient que ça fait vraiment quelque chose. Ils ne peuvent pas se passer de prendre des médicaments, mais ils veulent que ces derniers soient "naturels", c'est débile. L'homéopathie, ça n'a rien de naturel...
Il m'est déjà arrivé de me soigner avec des plantes (pommade, tisane) mais ça n'a rien à voir, certaines plantes possèdent un principe actif, et les plupart des médicaments allopathiques viennent des plantes, même si la chimie a modifié le produit. L'aspirine est une plante au départ. Faut arrêtr les trucs de new-agers, c'est tout. Si on a un rhume, pourquoi ne pas laisser faire son corps, tout simplement ? Si on a un cancer, on prendra la chimio ou on fera des rayons, mais quand c'est pas grave, c'est pas grave...
Les gens se ruent à la pharmacie ou à l'hopital pour rien, et ensuite ils voudraient nous faire croire qu'ils aiment "la médecine douce" ou "la nature"... Les huiles essentielles, ça peut pas faire de mal, mais c'est hyper chimique ce qu'ils nous vendent. C'est de la connerie. Si je veux me soigner une crise d'angoisse au millepertuis, je sais comment on fait, et ça me coûtera zéro euros si je sais où il en pousse, je n'ai pas besoin de me faire arnaquer par une pharmacie ou un monoprix.
Je suis d'accord avec toi Piou-Piou, ce n'est pas la peine de se soigner quand ce n'est pas grave, il faut pousser le corps à avoir des défenses, je sais bien.
Les gens qui prennent des antibiotiques à tout bout de champs sont aussi cons que ceux qui prennent de l'homéopathie. Les gens qui achètent des plantes à la pharmacie sont des abrutis qui ne connaissent rien aux plantes et attendent tout d'un packaging "nature".
Ils cherchent la recette miracle, le cachet qui les rendra immortels. Ils cherchent le mode de vie "alternatif" "naturel" ou je ne sais quoi, qui les empêchera de vieillir. Ils se contruisent leurs petites manies pour combler leur angoisse, c'est leur problème, mais parfois c'est complètement con.
Je ne fais pas l'apologie de l'allopathie, je dis que si on doit se soigner, ben on est bien obligés de le faire, et si on le fait normalement, en faisant confiance aux médecins ou en faisant confiance à son corps pour s'en remettre tout seul, on évite de tomber dans une secte new-age.
Je ne suis pas du genre à prendre des médicaments ou à aller à l'hôpital pour rien. Et je suis certainement plus proche de la nature, dans mon mode de vie, que pas mal de bobos post-hippie. Pour me rapprocher de la nature, je n'ai pas besoin d'un groupe d'illuminés qui jeûnent dans une baraque à la campagne. Je préfère dormir dans la forêt, vider un lapin, plumer un oiseau, faire une tisane avec des plantes que j'aurais cueillies.
Récemment je me suis ouvert le bras, jusqu'à l'os. Il aurait fallu plusieurs points. Ben je me suis désinfecté avec du whisky et je me suis recousu comme j'ai pu. C'est mal fait, j'ai une cicatrice de merde, mais au moins je suis un warrior et j'ai évité la queue aux urgences.
Pour te dire, Piou-Piou, quel genre de personne je suis. J'ai juste horreur des new-agers et des illuminés. J'ai horreur de la reflexologie, de l'homéopathie, de toutes ces conneries, horreur de ça. Et pas parce que j'adore les "vrais" médicaments, au contraire. Mais quand j'ai une plaie surinfectée, je suis bien content que les antibiotiques existent, c'est tout. Les médiaments, je n'en prends que lorsque c'est une question de vie ou de mort. Je peux mourir si je n'ai pas de ventoline et que je fais une grosse crise d'asthme. Alors je ne vais pas cracher sur la science, mais je crois que je peux me permettre de cracher sur les petits boules sucrées en tube bleu qu'on nous vend extrêmement cher alors que tout le monde sait qu'il n'y a rien dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   23/5/2009, 16:24

Cela dit, il ne faut pas rester complètement fermé. Qui sait si, un jour, on ne trouvera pas une solution tout à fait scientifique, autre que nos médicaments actuels ?
Saviez-vous que la petite Amélie a été soignée toute sa vie à l'homéopathie ? (cf la nouvelle Aspirine...)
D'ailleurs, je doute que cela se limite à de petites billes de sucre. Il me semblait que c'était simplement une technique opposée à l'allopathie; un moyen de stimuler les corps pour qu'il produise mieux ses anticorps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   23/5/2009, 16:52

J'en sais rien. Je pense qu'on se soigne à l'homéopathie uniquement lorsqu'on n'est pas malade. Je reste persuadé qu'il vaut mieux stimuler ses anticorps en ayant un mode de vie moins aseptisé. Je dis, évoluez vraiment, retournez dans la nature. Dormez dehors, mangez du poisson que vous venez de pêcher. Marchez sur des cailloux pendant des heures. Mettez votre corps à l'épreuve de la nature. Vous serez plus forts après avoir connu la chaleur, le froid, la faim, la soif et les nuits sans sommeil.
Mais je dis aussi : soyez prudents. Surveillez les plaies, la fièvre. Si un jour vous avez un cancer, faites tout pour guérir, les rayons, la chimio. Faites une thérapie si vous avez tendance à somatiser.
Mais n'allez pas vous faire racketter à la pharmacie ou au supermarché pour jeter des emballages en plastique dans la nature. C'est du marketing, il faut en sortir. Faire de l'exercie, ne pas fumer trop, ne pas manger trop, ne pas boire trop d'alcool, respirer à fond, faire souvent l'amour, c'est gratuit et ça au moins ça fait vraiment vivre plus vieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   23/5/2009, 17:08

En même temps, vivre jusqu'à cent ans, si c'est sans champagne... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piou-piou

avatar

Masculin Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   23/5/2009, 18:30

Oscar de Jarjayes a écrit:
Dormez dehors, mangez du poisson que vous venez de pêcher. Marchez sur des cailloux pendant des heures. Mettez votre corps à l'épreuve de la nature. Vous serez plus forts après avoir connu la chaleur, le froid, la faim, la soif et les nuits sans sommeil.

eh mais c'est tout moi ça!
Blague à part, je suis content que tu aies développé un peu.
Là je bois tes paroles et sur ce coup, je partage complètement ton avis.

Et +1 à Sylbao^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mattattack-leblog.blogspot.com/
Seth
- est un respectable :
- est un respectable :


Masculin Nombre de messages : 138
Age : 33
Localisation : Rennes
Emploi/loisirs : natation, lecture, sorties et bien sûr musique^^
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   24/5/2009, 14:46

Certes! lol
Sylbao a écrit:
En même temps, vivre jusqu'à cent ans, si c'est sans champagne... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   26/5/2009, 02:42

Bien sûr que c'est un bon médecin, Seth. Comme tous les médecins, il sait que le patient réclame une ordonnance sinon il se dit qu'il a payé la consultation pour rien. Comme tout bon médecin, il sait qu'il ne faut pas abuser de médicaments. Alors, il prescrit de l'homéopathie, qui aide le patient à lutter contre sa maladie bénigne, mais par l'effet placebo. L'homéopathie ne fait aucun mal, rassure le patient et donne de bons résultats. Pourquoi ne pas s'en servir ?
Ou alors il y croit lui-même, mais les médecins sont des scientifiques, il y a peu de chance pour que ce soit le cas.
(Depuis le temps que l'homéopathie existe, s'il y avait une preuve scientifique de son effet, hors effet placebo, on aurait trouvé cette preuve je pense)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   26/5/2009, 02:47

Je ne sais pas non plus si on a établi de preuves scientifiques, Oscar, mais je te trouve bien tranchant sur le sujet ! Tu avoues toi-même que tu n'en sais pas grand chose... Alors, je comprends ta méfiance, mais je crois que, c'est souvent à cause de ce genre de réactions que des choses qui fonctionnent tout à fait (au-delà du placébo) restent, pour l'opinion publique, dans la catégorie de choses qui ne fonctionnent pas. Après tout, les idées de l'homéopathie me semblent tout à fait correctes. On ne sait pas, c'est tout. Il doit être très difficile de fournir des preuves scientifiques, en fait, et surtout quand la suspicion règne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piou-piou

avatar

Masculin Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   26/5/2009, 08:50

ah mes chers co-forumeurs, que dis-je, amis du monde et de sa banlieue,
je dois, comme souvent, me replier dans mon discours anticapitalisto-post-apocalyptico-décroissant (lol)

Car, derrière cette histoire d'homéopathie, de son efficacité discutable, du manque d'études probantes, se cache encore une fois la sacrosainte économie^^

Les laboratoires B. (je vais pas en plus leur faire de la pub!) gagnent -beaucoup- d'argent grâce à un -beau coup- marketing. Les études? oh ben on verra plus tard... si ces petites billes blanches se vendent bien...

Qu'il y ait des gens qui y croient, c'est un fait.
Que le médecin en prescrive, parce que ca marche (on sait pas pourquoi mais quand même...), c'est louable.
Que ce soit remboursé par la sécu en France, pourquoi pas.

MAIS, comme vous le faites tous très bien, il faut toujours garder un esprit critique et ne pas "avaler", c'est le cas de le dire, tout ce qu'on nous vend. L'homéopathie en fait partie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mattattack-leblog.blogspot.com/
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 31
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   26/5/2009, 17:03

piou-piou a écrit:
ah mes chers co-forumeurs, que dis-je, amis du monde et de sa banlieue,
je dois, comme souvent, me replier dans mon discours anticapitalisto-post-apocalyptico-décroissant (lol)

Car, derrière cette histoire d'homéopathie, de son efficacité discutable, du manque d'études probantes, se cache encore une fois la sacrosainte économie^^

Les laboratoires B. (je vais pas en plus leur faire de la pub!) gagnent -beaucoup- d'argent grâce à un -beau coup- marketing. Les études? oh ben on verra plus tard... si ces petites billes blanches se vendent bien...

Qu'il y ait des gens qui y croient, c'est un fait.
Que le médecin en prescrive, parce que ca marche (on sait pas pourquoi mais quand même...), c'est louable.
Que ce soit remboursé par la sécu en France, pourquoi pas.

MAIS, comme vous le faites tous très bien, il faut toujours garder un esprit critique et ne pas "avaler", c'est le cas de le dire, tout ce qu'on nous vend. L'homéopathie en fait partie...



Et quant est-il de l'industrie pharmaceutique en général ? Je ne crois pas qu'elle soit mue par autre chose que par le gain...les antibiotiques comme l'homéopathie font l'objet d'un contrat de vente et quand bien même l'effet placebo serait l'unique vertu de nos petites billes sucrées, si ces dernières permettent la guérison d'un malade par cet unique procédé alors louées soient les petites billes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   26/5/2009, 17:38

C'est sûr, l'économie joue un rôle fondamental, dans tout ça, mais, dans tout, quoi. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   27/5/2009, 15:15

Je suis bien tranchant sur le sujet parce que je me suis un peu renseigné. Je ne suis pas médecin, ni vraiment scientifique, donc je ne peux pas démontrer moi-même scientifiquement que l'homéopathie n'a pour effet que l'effet placebo. En revanche, tous les médecins auxquels j'ai parlé m'ont dit la même chose : quel que soit le principe actif contenu dans l'homéopathie, il s'y trouve en quantités que le corps ne peut pas reconnaître. Or, si le corps ne reconnait pas un produit car sa quantité est trop faible, il n'y a pas d'effet. Exemple : je prends du cyanure en quantité trop faible : je ne meurs pas. Même un poison violent a besoin d'une quantité minimale pour avoir un effet sur l'organisme. Si j'en prends vraiment très peu, je ne serais même pas un peu malade.
Toutes les études sérieuses sur l'homéopathie donnent le même résultat : petites boules sucrées=placebo. Mais c'est vrai ces études sont peu commandées, car personne ne s'intéresse vraiment à ça. Les gens y croient et puis c'est tout.
C'est comme la réflexologie, moi je suis certain que quand on touche mon pied on ne touche pas mon foie. J'en suis certain. Mais les gens y croient. Dans la mesure où, comme pour l'homéopathie, se faire masser les pieds ne peut pas faire de mal, on ne l'interdit pas. Tant mieux, les gens sont libres. Néanmoins, ils sont libres également de se faire arnaquer.

Les antibiotiques aussi font l'objet d'un contrat de vente... Certes. Mais quand on est victime d'une infection grave (je ne sais pas si quelqu'un a déjà eu une plaie profonde qui s'infecte, des abcès, un phlegmon ou ce genre de choses mais si c'est le cas vous serez d'accord avec moi) on ne crache pas sur les antibiotiques, car ils aident réellement le corps à lutter contre la flore bactérienne. (La flore bactérienne de l'abcès porte un autre nom : le pus.) Sans antibiotique on risque septicémie, infection à staphilocoques, etc... Amputation, mort... Donc oui les antibiotiques sont efficaces, à conditions de ne pas en prendre pour rien (grippe par exemple).
On ne peut pas comparer les antibios à l'homéopathie. Jusqu'à preuve du contraire l'homéopathie n'a jamais sauvé une seule vie. Pas une seule.
Je l'ai déjà dit : je ne me sers des médicaments que si c'est une question de vie ou de mort. Le reste du temps, je laisse faire mon corps.

Le jour où vous aurez un cancer, est-ce que vous vous soignerez à l'homéopathie ? Bien sûr, ça ne peut pas faire de mal, mais ça ne soigne pas. Pas du tout, même pas un tout petit peu. Et je ne dis pas ça parce que je suis fermé, je dis ça parce que c'est une évidence : une médecine qui ne peut soigner que des choses pas graves que le corps aurait soigné tout seul n'est pas une vraie médecine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   27/5/2009, 21:33

Je suis d'accord avec toi sur à peu près tout ce que tu racontes. Je ne fais pas tout à fait confiance aux "études sérieuses", vois-tu. Je pense qu'il y a plusieurs biais importants... Comme la méthodologie elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captaincavern
- est un jeune :
- est un jeune :
avatar

Masculin Nombre de messages : 75
Age : 39
Date d'inscription : 15/03/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   28/5/2009, 02:28

Bénissez les antibiotiques! J'en prescris à longueur de journée, alors je commence à savoir de quoi je parle. Il fut une époque où les grabataires immunodéprimés n'étaient pas les seules personnes qui mourraient à cause des complications d'une banale infection urinaire. pale Personne ici n'est assez vieux pour avoir connu cela, alors personne ne peut se faire ne serait-ce qu'une vague idée de ce que seraient la médecine et la chirurgie sans antibio. Leur usage est devenu tellement banal... Ce ne fut pourtant pas toujours le cas: quand Fleming découvrit la pénicilline, ce fut une véritable révolution; sans doute une des plus grandes découvertes de la Médecine contemporaine. Avant cela, le rôle thérapeutique du médecin se limitait le plus souvent à la compassion et à l'empathie.
Le travers de la société (française en particulier...), c'est que les gens avalent les pilules de toutes sortes comme des bonbons... La solution de facilité, qui évite de se remettre en cause et de se poser trop de questions: "Tu veux maigrir? Pourquoi te faire chier avec un régime et une paire de basket, quand on te promet le même résultat si tu t'enfiles une paire de cachetons matin, midi et soir?"
Toutefois, même si le médicament est galvaudé, ce n'est pas une raison pour qu'il soit honni.

En ce qui concerne l'homéopathie (qui consiste à guérir le patient du "mal" en lui administrant le "mal" en quantité infinitésimale), je ne crois pas une seule seconde à son efficacité et personne n'a pu jusqu'à présent apporter la preuve scientifique de celle-ci. Cependant je suis bien content de la trouver pour ses vertus "psychologiques". En effet, la seule chose dont on soit sûr, c'est que si elle ne fait pas de bien, au moins elle ne fait pas de mal.
Prenez deux personnes, qui ont toutes les deux un animal qu'elles considèrent malade. La science vous apprend que le meilleur traitement de cette maladie, c'est du temps et accessoirement un cierge et de l'eau de Lourdes... La première va consulter chez le véto lambda, qui lui explique parfaitement les tenants et aboutissants et la laisse repartir, sans rien à faire avaler à kiki; la seconde consulte chez tartampion, qui explique la même chose, mais donne en plus les petites gélules qui vont bien, pour "aider à la guérison"... Dans 80% des cas, les gens seront plus satisfaits du travail du second, seront persuadés que kiki a guéri plus vite et accessoirement auront payé plus cher... Mais payer plus cher n'est pas un problème pour les gens, bien au contraire, à partir du moment ou cela satisfait un besoin. Le placebo répond à un réel besoin de se rassurer, de se dire que l'on a fait quelque chose et rend plus optimiste ce lui qui l'utilise. C'est pour cela que ça se vend si bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   28/5/2009, 02:38

Ben les études que je peux comprendre en tout cas, ce sont les tests sur les gens. Qu'on donne de la "vraie" homéopathie ou de la fausse ne contenant réellement rien d'autre que du sucre et de l'eau, ça donne exactement les mêmes résultats. Ce qui confirme l'effet placebo. Le reste, je ne fais pas assez de chimie pour analyser moi-même les boules en question, ni assez de médecine pour déterminer les effets sur le corps.

Je n'ai jamais entendu parler de méthodologie en médecine, en fait. Plutôt en philo ou en psycho, donc je m'avoue bien incapable de te répondre sur ça.

Se méfier des scientifiques, des tests, des expériences et de leurs résultats, c'est légitime dans la mesure où ils disent ce qu'ils veulent c'est pas nous qu'on va vérifier (ça risque pas, pour ma part je suis juste trop con pour le faire) mais d'un autre côté, on est obligés, pour parler de quoi que ce soit, d'avoir des sources... Si je parle d'histoire-géo ou d'économie et que je pense que tout ce que dit l'OCDE c'est des conneries, que dois-je faire ? Aller compter moi-même ?
Tu vois, on est un peu obligés de leur faire confiance, aux sources. Je ne dit pas qu'il faut tout gober aveuglément, bien sûr il faut se méfier, garder l'esprit critique. Mais certaines études révèlent des choses intéressantes. Après, il faut toujours regarder qui commande les études. Un rapport sur la tabagie commandé par Philip Morris, ouais d'accord, méfie-toi. Un rapport sur une crème anti-ride Loréal commandé par Loréal, méfie-toi, ok.
Mais il y a des gens que ça intéressent d'avoir la vérité, du moins une vérité, scientifique (à condition de penser que la vérité existe bien-sûr). Pourquoi a-t-on démontré que le Millepertuis possède vraiment des propriété anxiolitiques, voire anti-dep ? Qui ça intéresse de vendre le Millepertuis, vu que c'est gratuit une plante qui pousse ?
Comment sait-on que l'homme est apparu il y a environ 7 millions d'années ? Ne vaut-il pas mieux croire la Bible que les scientifiques ?
Comment sait-on que l'homme a vraiment marché sur la Lune ? Il y a des gens qui croient que ce n'est qu'une film, qu'on n'y a jamais foutu les pieds. Il y a des gens qui croient que le 11 septembre c'est un coup des américains ou des juifs. On peut toujours remettre en cause les sources, mais jusqu'où ?
Je suis d'accord, méfions-nous des études sérieuses. Mais lesquelles croire ? Les pas sérieuses ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   28/5/2009, 02:43

Captaincavern a écrit:
Bénissez les antibiotiques! J'en prescris à longueur de journée, alors je commence à savoir de quoi je parle. Il fut une époque où les grabataires immunodéprimés n'étaient pas les seules personnes qui mourraient à cause des complications d'une banale infection urinaire. pale Personne ici n'est assez vieux pour avoir connu cela, alors personne ne peut se faire ne serait-ce qu'une vague idée de ce que seraient la médecine et la chirurgie sans antibio. Leur usage est devenu tellement banal... Ce ne fut pourtant pas toujours le cas: quand Fleming découvrit la pénicilline, ce fut une véritable révolution; sans doute une des plus grandes découvertes de la Médecine contemporaine. Avant cela, le rôle thérapeutique du médecin se limitait le plus souvent à la compassion et à l'empathie.
Le travers de la société (française en particulier...), c'est que les gens avalent les pilules de toutes sortes comme des bonbons... La solution de facilité, qui évite de se remettre en cause et de se poser trop de questions: "Tu veux maigrir? Pourquoi te faire chier avec un régime et une paire de basket, quand on te promet le même résultat si tu t'enfiles une paire de cachetons matin, midi et soir?"
Toutefois, même si le médicament est galvaudé, ce n'est pas une raison pour qu'il soit honni.

En ce qui concerne l'homéopathie (qui consiste à guérir le patient du "mal" en lui administrant le "mal" en quantité infinitésimale), je ne crois pas une seule seconde à son efficacité et personne n'a pu jusqu'à présent apporter la preuve scientifique de celle-ci. Cependant je suis bien content de la trouver pour ses vertus "psychologiques". En effet, la seule chose dont on soit sûr, c'est que si elle ne fait pas de bien, au moins elle ne fait pas de mal.
Prenez deux personnes, qui ont toutes les deux un animal qu'elles considèrent malade. La science vous apprend que le meilleur traitement de cette maladie, c'est du temps et accessoirement un cierge et de l'eau de Lourdes... La première va consulter chez le véto lambda, qui lui explique parfaitement les tenants et aboutissants et la laisse repartir, sans rien à faire avaler à kiki; la seconde consulte chez tartampion, qui explique la même chose, mais donne en plus les petites gélules qui vont bien, pour "aider à la guérison"... Dans 80% des cas, les gens seront plus satisfaits du travail du second, seront persuadés que kiki a guéri plus vite et accessoirement auront payé plus cher... Mais payer plus cher n'est pas un problème pour les gens, bien au contraire, à partir du moment ou cela satisfait un besoin. Le placebo répond à un réel besoin de se rassurer, de se dire que l'on a fait quelque chose et rend plus optimiste ce lui qui l'utilise. C'est pour cela que ça se vend si bien.

Je pense que tu as tout dit.
Une fois un copain a fait une crise d'angoisse chez moi. Je lui ai fait avaler un tic-tac menthe avec un verre d'eau, en lui disant que c'était un calmant. Miracle, c'est passé ! Limite il me prenait pour le docteur Carter. J'aurais rien fait, il aurait eu encore plus peur, et aurait sûrement souffert bien plus de sa crise. Comme tu dis, ce qui compte c'est faire quelque chose. Même prier les dieux cachés dans les arbres en égorgeant un poulet, si tu crois que ça va marcher ça marche super.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   28/5/2009, 02:52

Je crois qu'on s'approche lentement de ce constat : la médecine d'aujourd'hui pose le problème du (non)sens de la maladie. Les gens ont besoin de sens... Alors ils vont le chercher où ils peuvent. Dans la Lune, dans leurs habitudes alimentaires, dans leurs comportement sexuels, où ils veulent et où s'accrochent leurs fantasmes...
La médecine est une science, elle a donc une méthodologie. Mais aucune méthodologie ne va de soi. Les "études sérieuses" n'ont pas de raison d'être plus sérieuses que les "pas sérieuses"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   28/5/2009, 14:57

Oui mais je te le répète, je ne sais pas ce que c'est la méthodologie de la médecine... Je n'en ai jamais entendu parler.
Quand aux études qui sont faites, je vais revenir dessus parce que je crois qu'on ne s'est pas compris.
Les labos qui vendent l'homéopathie sont riches. Suffisamment riches pour commander des études qui pourraient prouver l'efficacité de cette medecine dite "douce" (je suppose que ça veut dire "sans effet secondaire" plutôt que "sans effet du tout"). Et sans nul doute ils l'ont déjà fait. Or, ces études n'ont rien donné. Jamais rien donné. C'est plutôt louche.
On va donner des noms pour être plus précis : les laboratoires Boiron, qui vendent de l'homéopathie, aimeraient vraiment démontrer l'efficacité thérapeutique des médicaments homéopathiques. Or, ça n'est jamais arrivé. Aucun scientifique n'est jamais sorti d'un labo en disant "Ayééé !! J'ai trouvé comment ça marche !! You, super !!" et pourtant c'est pas faute d'avoir fait des tests sur des animaux, ou in vitro.
La haute dissolution (principe de l'homéopathie qui consiste à diluer fortement les machins pour les mettre dans les boules en toute petite quantité que le corps ne reconnaît pas) est juste un pari. On se dit "ça doit marcher" mais ça n'a jamais été prouvé. Pourtant, je t'assure, les études commandées par Boiron sont "sérieuses" dans la mesure où Boiron adorerait prouver ça.
Les évangéliques aussi adoreraient prouver que le monde a été créé en sept jours. Manque de pot, aucun scientifique digne de ce nom ne les suit dans cette voie ni ne peut fournir de preuve. Pourquoi ? Mais parce que c'est faux, le monde n'a tout simplement pas été créé en sept jours.
Idem pour l'homéopathie. On ne peut pas démontrer l'efficacité de quelque chose d'inefficace.
Quand au caractère "sérieux" ou "pas sérieux" des études, quand même... Tu avoueras que nous sommes bien obligés de faire plus confiance à l'Afssaps qu'à la scientologie, par exemple... Moi je fais confiance aux découvertes de l'Institut Pasteur, autre exemple, bien plus qu'aux découvertes sur les vertus thérapeutiques du guacamole.
Lorsqu'il s'agit de vie extra-terrestre, je me fie plus aux scientifiques de la NASA qu'à ceux de Raël. Ce sont peut-être d'odieux préjugés de ma part, mais quand même il y a des scientifiques plus sérieux que d'autres.
Je sais que je ne devrais pas mettre la reflexologie et la dianétique sur le même plan. Ni comparer l'homéopathie et l'astrologie. Mais c'est plus fort que moi, tout ça, pour moi, c'est superstitions et quolifichets. Gri-gris et vaudou. Kif kif bourricot. En voiture simone.
J'ai tant d'admiration pour les chirurgiens qui font des greffes de visages (je parle de ça parce que c'est tout nouveau mais j'aurais pu dire de coeur), et tellement d'aversion pour les charlatants qui vendent leurs elixirs magiques dans lesquels il y a du rhum et de la flotte.... Je sais ce n'est pas à moi de juger qui est sérieux et qui ne l'est pas. Mais quand même. La pénicilline c'est sérieux. On peut observer son efficacité au microscope. C'est, du moins, mon avis, et je défendrai toujours la science contre l'obscurantisme.
Le problème de nos temps modernes, c'est que l'obscurantisme se couvre de discours pseudo-scientifiques pour nous berner. Que les homéopathes remettent leurs habits de chaman, au moins ils seront honnêtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 31
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   28/5/2009, 19:56

Euh mon médecin est aussi homéopathe et il prescrit aussi des antibiotiques...bref. Ca ressemble un peu au vaccin le principe de l'homéopathie non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Homéopathie   30/5/2009, 18:41

Réponse de Captaincavern :

Tom de Merteuil a écrit:

Euh mon médecin est aussi homéopathe et il prescrit aussi des antibiotiques...bref. Ca ressemble un peu au vaccin le principe de l'homéopathie non ?


En effet, en première approximation, les deux principes se ressemblent: il s'agit d'exposer l'organisme a une version atténuée de ce qui l'agresse, afin de l'aider à lutter plus efficacement contre la véritable agression.
Dans les faits, c'est le jour et la nuit. Même si le champ d'activité n'est plus tout à fait aussi restreint aujourd'hui, grâce aux progrès du génie génétique, la vaccination est historiquement liée à la prévention contre les agents infectieux (virus et bactéries essentiellement). On ne vaccine pas contre la douleur; on ne vaccine pas contre les crises convulsives; on ne vaccine pas contre les crampes. L'homéopathie est beaucoup plus forte! Very Happy Elle peut en principe guérir n'importe quel symptôme, pour peu que ce qui en soit à l'origine puisse être dilué et incorporé dans une granule! Very Happy Prenez l'ARNICA par exemple, qui est sensé lutter contre la douleur.

On y croit, on n'y croit pas... Telle est la question. Wink

___________________________________________________________________________________

Message de Sylbao :

Pardon, j'ai un peu de mal avec la scission - le redécoupage des sujets. Shocked

Ce débat en a donné un autre : La science ou la promesse de vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Homéopathie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Homéopathie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Homéopathie en cas de troubles de l'allaitement
» L’homéopathie enfin expliquée de façon géniale
» Administrer de l'homéopathie
» Homéopathie => contre les coliques
» livre sur l'homéopathie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nothomb :: Le petit Salon :: Bla Bla-
Sauter vers: