AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amélie a la Frite ! (2001)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Amélie a la Frite ! (2001)   11/6/2009, 04:12

par Hugues Henry de Frites.be

La "pax belgica" est-elle toujours d'actualité ?

Avec ce qui s'est passé le 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, espérons qu'elle reste toujours d'actualité. Mais c'est encore vrai, la Belgique pour moi est synonyme de repos, de sérénité, de confort… exactement le contraire de ma vie parisienne.


Et votre amour pour la princesse Mathilde est-il toujours entier ?

En cela je suis bien belge ! Je ne vais pas tomber dans le culte non plus, ce serait ridicule, mais je dois dire que je l'ai rencontrée et elle m'a fait la meilleure impression qui soit. Je trouvais même que tout ce qu'on disait d'elle dans les médias était en dessous de la vérité. Elle a vraiment de la classe, elle est d'une simplicité invraisemblable et il faut voir comment elle s'intéresse aux autres. Elle avait lu mes livres, elle posait des questions, elle buvait mes paroles… je dois dire que ça m'a vraiment fait de l'effet.


Le prince Philippe vous a-t-il fait autant d'effet ?

Je me tairai pudiquement… Disons que c'est quelqu'un d'assez ordinaire. Mathilde est exceptionnelle et lui est normal.


Vous avez commencé à écrire à l'âge de 17 ans, à votre arrivée en Belgique. Y aurait-il chez nous des essences un peu magiques qui encouragent la création artistique ?

Je le crois, d'autant plus que je suis très loin d'être la seule. Et sans vouloir faire de chauvinisme démagogique, je trouve que nous avons en Belgique plus d'écrivains intéressants qu'en France. Bien sûr en France il y a une plus grande tradition d'éloquence et une plus grande culture littéraire, mais il y a plus d'originalité en Belgique. Mes écrivains vivants préférés sont belges: Simon Leys, Jacqueline Hartman, Stefan Liberski qui s'exprime parfois par roman… Les écrivains français ne provoquent pas chez moi d'aussi grands engouements.

Et les livres de Noël Godin, l'Entarteur ?

Je ne les ai pas lus, j'avoue. J'aime beaucoup son travail d'Entarteur, certains de ses choix sont admirables. Qu'attend-il pour entarter Bush, mais vous me direz que Bush il a eu sa dose avec les attentats terroristes de septembre 2001.


Dans Métaphysique des tubes, vous nous apprenez que Adam et Ève étaient flamands.

Quand j'étais en philologie romane à Bruxelles, au cours de monsieur Droixhe à l'ULB, celui-ci nous avait appris qu'il existait un prêtre flamand du Moyen Age qui avait démontré scientifiquement que Adam et Ève parlaient flamand, ce qui était quand même extraordinaire.


Pensez-vous encore à votre projet de livre intitulé Brol ?

Ça devrait arriver (rires). C'est vrai que parmi les mots et belgicismes que je trouve merveilleux et indispensables, parce que il n'y a pas de mots français qui leur correspondent; on trouve l'adjectif "chouette", qui est charmant et devrait être importé en France, et "brol". Qui se traduirait en France par… barda? Mais ce n'est pas la même chose: brol est un mot qu'on peut employer beaucoup plus souvent, qu'on peut mettre à toutes les sauces. En plus, dans ma vie, c'est une véritable obsession: je reçois énormément de brol tous les jours, je l'aime, mais il envahit trop ma vie. J'ai un petit appartement à Paris, je ne sais pas où mettre ce brol. Donc ma vie quotidienne est aussi composée d'une importante part de lutte contre le brol. Ce qui est d'autant plus pénible que j'aime le brol, fondamentalement. Si je devais écrire ce roman qui s'appellerait "Brol", ce serait sans doute une histoire à la Ionesco d'un héros malheureux luttant contre l'invasion du brol dans sa vie. C'est d'autant plus dur que je suis quelqu'un de très sentimental et que je m'attache aux choses presque autant qu'aux êtres et jeter me pose des problèmes sans fin. Le brol a toute mon affection, mais comment le jeter? Avis aux gens qui m'aiment: ne m'offrez pas trop de brol! Parce qu'après ça me pose des problèmes métaphysiques sans fin.


Quelques réactions à chaud sur quelques personnalités belges… Annie Cordy.

Je la trouve extrêmement sympathique. En plus c'est une grande actrice, ceux qui ont vu le film "Rue Haute" le savent, donc je l'aime beaucoup.


Eddy Merckx.

Ce n'est plus ce que c'était… Ça ne donne pas envie d'être cycliste parce qu'après on voit que quand on arrête on devient très gros. Mais sans l'avoir rencontré je crois que c'est quelqu'un de très sympathique.


Jan Bucquoy.


Pour avoir joué Pierre Mertens avec un petit foulard dans le cou, là, pour ça, bravo.


Le Roi Albert II.

Le Roi Albert II a quelque chose de formidable, c'est que c'est vraiment le Belge type. Je trouve ça génial qu'un Roi soit à ce point à l'image de ses sujets. Il n'a pas l'air d'un Roi, il a l'air d'un brave type à qui on donnerait une claque dans le dos et qu'on inviterait à manger des frites place Flagey.


Elvis Pompilio.

Ah! C'est le plus grand chapelier du monde. Je suis une fervente défenseuse de ses chapeaux qui en plus me vont bien ce qui n'est pas donné à tous les chapeaux du monde. J'admire énormément son talent.


Êtes-vous toujours attachée au Fritkot de la place Flagey à Ixelles ?

Oh, oui, bien sûr, même si malheureusement je le fréquente de moins en moins. Mais je vous assure que j'ai essayé bien des Fritkots sur Terre, y compris d'autres en Belgique, et ce qui est clair c'est que de toute façon les Frites doivent se déguster en Belgique. Parce que il est clair qu'il y a une année-lumière entre la Frite belge et la française. En France, je dois me contenter de leurs Frites, et ce n'est pas cela… Pas du tout. Et de toutes les Frites belges les meilleures sont celles du Fritkot Flagey. Il y a la façon de les servir aussi: en France, c'est toujours dans des espèces de petits raviers, puis les Frites sont toujours un peu molles ou elles sont trop cuites ou pas assez, il y a toujours quelque chose qui ne va pas. Puis il y a aussi la Frite québécoise, encore un autre chapitre, avec la poutine, c'est le plat le plus monstrueux de la Terre, mais il a toute ma sympathie.


Certaines personnes de Frites.be ont fantasmé sur vos titres de livres, en ont imaginé d'autres, comme Hygiène de la Frite, Métaphysique des Frites ou Cosmétique de la Frite. Cela vous inspire-t-il ?

Magnifique! Cosmétique de la Frite aussi… C'est génial cela. Vous savez que je suis en pleine crise existentielle parce que pendant des années j'ai professé - et je m'y suis tenue – que la sauce andalouse était la meilleure or je suis en train de m'en lasser sérieusement. Et tout à la fois, je ne parviens pas à la remplacer, parce qu'on se lasse vite des autres sauces. Donc maintenant quand je commande des Frites, je vais demander qu'on me mette cinq sauces, parce qu'une ne me suffit plus et c'est très dur dans ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 32
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Amélie a la Frite ! (2001)   11/6/2009, 21:44

Pardon mais là je trouve ça un peu naze : on s'en tape de savoir ce qu'elle engloutit, ce qu'on veut ce sont des réflexions sur ses livres.

Et je connais le mot "chouette" et "brol" par contre je ne vois pas...j'ai l'impression que ça veut dire "bordel" ?

Gné ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Amélie a la Frite ! (2001)   11/6/2009, 22:45

Il faudrait un interprète franco-belge ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Amélie a la Frite ! (2001)   11/6/2009, 23:28

Bah je la trouvais marrante, cette interview...

Puis parler de ses livres... Si elle en avait besoin, c'est qu'ils seraient ratés, n'est-ce pas..?

Je trouve ça super comme mot, brol ! On sent l'idée dans la consonance...
J'imagine Amélie les larmes aux yeux parce qu'elle doit jeter un de ses cadeaux, la pauvre..!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amélie a la Frite ! (2001)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amélie a la Frite ! (2001)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plus de 1.000 soldats étrangers morts en Afghanistan depuis 2001
» Fête nationale de la Frite !
» Évolution du prix de 10 produits de base entre 2001 et 2011
» Problème de sytème d'alarme d'origine sur ma dodge caravan 2001
» Attentats du 11 septembre 2001

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nothomb :: Amélie Nothomb :: Interviews :: Presse-
Sauter vers: