AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Du fantasme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
quiforka

avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Du fantasme   18/6/2009, 18:26

Suite au sujet ''la science ou la promesse de vérité'' sérieusement dévié !



Oscar, je me doute bien que tu n'es pas un fantasme pour tout le monde. Je me suis mal exprimée j'aurais dû dire tu es un rêve incarné (pour une ou plusieurs personnes, je n'en sais rien).

Je pense qu'un fantasme est quelque chose que l'on s'imagine comme étant la perfection pour soi. Si je demande à quelqu'un : "quel est l'ultime truc qui te ferait rêver ?" ou si je lui demande "quel est ton fantasme ultime ?" j'imagine qu'il me répondra la même chose.

Nota : quand je dis truc ça sous-entend chose ou personne...Un fantasme cela peut justement être n'importe quoi je suppose.

En disant "je suis un fantasme" tu m'intrigues beaucoup. Parce que je me demande : "comment sait-on qu'on est un fantasme ?" et biensûr "et moi, je suis un fantasme ?"...Si tu peux m'éclairer, n'hésite pas. Vraiment cette phrase m'intrigue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   21/6/2009, 04:12

Non, ptdr, faut pas chercher aussi loin chère Quiforka !!
Quand je dis, je suis un fantasme, je veux dire : beaucoup beaucoup de gens (de femmes, mais pas uniquement je le sais bien) fantasment ou ont fantasmé à un moment sur moi. Genre leur fantasme c'est "coucher avec Oscar" mdr...
Et quand je dis, je suis pas incarné pour tout le monde, je veux dire : je ne suis pas de chair pour tout le monde, je pratique à présent la plus stricte monogamie, donc pour la plupart, pour tout le monde sauf ma femme, je resterai uniquement un fantasme.
Et, je sais ce que tu vas me dire, c'est très dommage pour elles il est vrai. Elles n'auront certainement jamais un orgasme de 7 minutes.
Près de la moitié des femmes déclarent ne pas avoir la sexualité dont elles rêvent et 30% d'entre elles avouent ne jamais avoir eu d'orgasme ou n'atteindre l'orgasme que rarement.
En effet, je ne peux pas être partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quiforka

avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   21/6/2009, 13:24

Eureka Oscar, je sais désormais comment devenir moi-même un fantasme.
Hey, les filles et les gars !!! Je donne des orgasmes de 8 minutes ! Alors ? Mmmmmm ? C'est qui le fantasme ???

Je blague Oscar (pour les 8 minutes notemment, j'en ai peur) Razz

En tout cas merci pour tes explications. C'est vrai que c'est tout simple dans le fond...C'est vrai que c'est tant pis pour les autres que ta femme. Mais on a tous quelques petits secrets et techniques bien rôdées (enfin non, pas tous, mais cette tournure me permet de m'inclure comme si de rien n'était Wink ). J'essaye d'améliorer les miennes chaque jour, chaque nuit...chaque demie-journée !! Laughing

Mais attention, tout n'est pas dans la technique ! Il y a de très bons "techniciens", mais quand le sentiment n'y est pas, ben ils peuvent la remiser au placard, leur technique (et dans technique il y a "tech" Razz ). L'idéal reste de tomber amoureuse d'un technicien I love you (et ce n'est pas ta femme qui me contredira tongue ). Et Captain non plus ! cheers (quoi, moi ? vantarde ? OUI ! Je suis humble sur à peu près tous les autres domaines, je peux bien me permettre un "extra" !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth
- est un respectable :
- est un respectable :


Masculin Nombre de messages : 138
Age : 33
Localisation : Rennes
Emploi/loisirs : natation, lecture, sorties et bien sûr musique^^
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   21/6/2009, 14:25

mdr!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   21/6/2009, 17:05

Et voila. On a beau se lancer dans de la haute philosophie, on tombe toujours, de plus en plus bas, jusque...


Ca ne va pas du tout, les enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captaincavern
- est un jeune :
- est un jeune :
avatar

Masculin Nombre de messages : 75
Age : 40
Date d'inscription : 15/03/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   21/6/2009, 17:48

C'est vrai que ça a un tout petit peu dérivé du sujet de base... lol!

Ca révèle les motivations profondes des individus. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   21/6/2009, 18:25

Je vous avais prévenu. J'ai été envoyé sur Terre par Satan pour corrompre la jeunesse.
Après, on me croit ou ne me croit pas (pour les 7 minutes, 8 ou 9 d'ailleurs, je pense que ça peut toujours augmenter) mais moi je sais bien ce qu'il en est.
Chacun, à un moment donné de sa vie, décide de ce que sera sa vie. Certains rêvent d'être de grands virtuoses et répètent plusieurs heures par jour, d'autres veulent être peintre et dessinent, d'autres s'entrainent pour courir le 100 m et battre des records. Moi, vers quinze ans, je voulais être le meilleur coup du monde. Et je n'en ai jamais démordu de ma vie.
Je ne saurai jamais si j'ai réussi, mais je sais que je ne suis pas mal classé...

Bon, voilà, fallait pas dire le mot fantasme. Si vous voulez, on peut reparler de philosophie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   21/6/2009, 18:33

Voici une grande question philosophique : le bon coup existe-t-il ? lol!
Parce que, comme disait Quiforka, c'est autrement jouissif quand on est amoureux...
Et sans aller aussi loin, je pense que c'est essentiellement la représentation de l'autre qui nous apporte le plaisir !
Par exemple : les déguisements. Aujourd'hui, cela ne veut plus dire grand chose, mais autrefois, quand on couchait avec une femme en tenue de bonne soeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quiforka

avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   23/6/2009, 00:54

Tout à fait d'accord sur l'histoire de la technique, nécessaire pour être un bon coup. Personnellement elle ne m'est pas suffisante, si je puis dire (enfin moi j'ai besoin d'avoir des sentiments, c'est comme ça, on n'y peut rien...sinon je ne suis pas concentrée...du coup je donne du plaisir mais je n'en prends pas...j'applique la technique, et rien que la technique Wink , mais je ne m'investis pas). Tandis qu'avec les sentiments je prends autant que je donne, et je l'affirme haut et fort : pour moi c'est mieux ! (voire pas comparable en fait...).

Chez certains la technique était là avant que l'amour ne naisse...et elle sera encore d'avantage mise à profit pleinement lorsque le "grand amour" se présentera...

Chez d'autres la technique n'est venu qu'après le sentiment amoureux...s'améliorant petit à petit, et en même temps que les sentiments grandissent...

Par contre chez d'autres les sentiments sont là mais la technique étant nulle, et restant nulle...ben y a pas à dire : le sentiment ne suffit pas à atteindre des sommets.

Ainsi, pour résumer : la technique est nécessaire (valable pour tout le monde, je pense), et les dispositions mentales sont importantes (pour certains, dont je fais partie).


Dernière édition par quiforka le 26/6/2009, 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   23/6/2009, 02:16

Ouais ! J'ai toujours su, moi, que c'était Satan le plus sympa.
Enfin, si c'est lui qui incite à faire tout ce que le bon Dieu est censé interdire, comme une partie de jambes en l'air, ce qui me semble tout sauf le mal.
Bref.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   26/6/2009, 19:31

Mais oui, le bon coup existe. C'est vrai, quand on est amoureux, la technique vient avec l'amour, et le bon coup n'existe pas.
Aujourd'hui, je suis amoureuse, et je serais pour ma femme le meilleur coup du monde de toute façon. Bien sûr.
Mais admettons qu'on ne soit pas amoureux ?
Hein ?
La fille d'un soir quand on est bourré là, vous savez ? On fait quoi avec elle ?
On la fait jouir comme si c'était une princesse, bien sûr.
Donc, vaut mieux être un bon coup. Parce que la fille que vous épouserez sera forcément une fille d'un soir au moins le premier soir.
Sauf si vous êtes un imam ou un scout et que vous ne faites pas l'amour le premier soir. (Ou parce que vous êtes trop bourrés, bande d'alcooliques!)
Oui, la technique existe. Bien sûr. Je m'en suis rendue compte quand, ado, j'ai couché avec une fille qui avait dix ans de plus que moi.
C'est de l'art, faire l'amour. C'est comme jouer de la musique, ou peindre. C'est un don, un talent, c'est du travail, c'est ce qu'on veut mais une chose est sûre : on n'est pas tous égaux devant ça. Je ne pourrais jamais danser comme Mickael Jackson le faisait. Et il y a un max de gens qui ne pourront jamais baiser comme moi.
Je suis certaine que ça paraît monstrueux de dire ça. Mais je m'en fous complètement.
Aujourd'hui, je suis fidèle, et je ne peux plus remplir de la même manière la mission que Satan m'a assignée. Donc, je pense à écrire des livres érotiques, réaliser des films érotiques. Cela me pemettra de réaliser autrement les fantasmes de mes semblables.
Et j'espère que je serais aussi douée à représenter l'acte sexuel qu'à le faire. afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quiforka

avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   26/6/2009, 23:24

Merde, j'ai fais une mauvaise manip.
Au lieu de poster après Oscar j'ai édité mon message d'avant Oscar...du coup mon ex message a disparu, au profit de mon nouveau commentaire...ça met les choses dans le désordre, je suis tout à fait désolée.

PS : si tu veux nous en dire plus sur ta technique, qui semble si particulière et efficace, ce serait sympa de la partager...mais ce n'est peut-être pas le lieu, je le conçois. Bon ben sinon...j'acheterai ton livre Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   27/6/2009, 13:27

On ne demande pas à Rostropovitch s'il peut noux expliquer un peu comment il joue du violoncelle...
Mais d'accord, je vais essayer de répondre à ta requête. D'abord, le piège le plus grand, dans lequel il ne faut pas tomber, ce serait de penser qu'il y a une technique. Il y a autant de manières de baiser qu'il y a de femmes. (Ou d'hommes sûrement, mais même si je suis pas mal non plus avec eux je dois dire que je n'en ai pas fait mon obsession monomaniaque. Donc je ne peux pas trop en parler) Chaque femme mérite qu'on lui fasse l'amour comme une princesse. Oui, même la charcutière qui ressemble un peu à son boudin, mérite de prendre un super-pied au moins une fois dans sa vie.
Je pense que c'est ça qui m'a permis d'avancer dans ce domaine, c'est d'aimer les femmes, toutes les femmes, sans distinction d'âge (à partir de seize ans quoi) d'origine ou de beauté. Toutes.
Et de savoir qu'à chaque fois, tout est à refaire. Tout est à réapprendre. Si j'arrive avec ma technique super-rôdée et que j'essaie de l'imposer, je vais forcément me planter. Je parle de ça, parce que j'en ai vu faire ça. Qui n'étaient pas de mauvais coups d'ailleurs, mais trop sûrs d'eux. On les voit arriver gros comme une maison, les "super-technique". Leur gros problème c'est que si la femme dans leur lit n'est pas réceptive à cette technique, ils sont décontenancés et ne peuvent rien faire, ou alors ils font la sourde oreille et font quand même ce qu'ils ont l'habitude de faire.
Donc, il faut oublier ça. Le talent existe, certes, mais il ne réside surtout pas dans une technique géniale que l'on pourrait appliquer à toutes les femmes.
Maintenant que l'on a évité le piège le plus grand, on peut commencer les choses sérieuses. Et les choses sérieuses se résument à une seul mot : écoute. Oui, il faut écouter l'autre, et réussir à savoir ce qu'il veut. Et une fois qu'on a compris ce que l'autre veut, et bien il faut lui donner, et même aller encore au-delà. Sur cela, je ne peux donner aucun détail. C'est une question de savoir-faire, d'expérience, de talent, tout ce qu'on veut, mais c'est difficilement exprimable avec des mots.
Et j'ai remarqué encore une chose, que je vous livre : inutile de faire de la fausse modestie. Avant, je faisais ça, jeune, je ne disais rien de spécial et j'attendais juste les ovations après. Maintenant, je n'hésite pas, du moins je n'hésiterais pas (si je ne connaissais pas la femme à qui je vais faire l'amour) à dire des trucs du genre "Là où je t'emmène tu n'as jamais été" "Je vais te baiser comme personne ne t'a jamais baisée" etc etc. Il ne faut pas hésiter. Si on est doué, on a le droit de le dire, non seulement ça rassure l'autre, mais en plus c'est très sexy. Et si elle n'en croit rien, c'est encore mieux : elle s'apercevra assez tôt qu'elle se trompait et sera encore plus démonstrative.
Voilà, c'est à peu près tout ce que je peux communiquer. Bien sûr, je pourrais montrer quelques bases, quelques petites choses qui marchent à tous les coups. Mais cela n'est rien. Ce qui compte c'est l'engagement. L'engagement total. Oui, c'est aussi parce que je voulais être un bon coup que je le suis devenu. Il faut beaucoup travailler. Beaucoup séduire.
Si je rencontre un jour une jeune lesbienne qui me dit "Je veux devenir une légende, comme toi" et que je sens que c'est ce qui compte le plus pour elle, qu'elle travaillera beaucoup, oui alors je lui confierai des choses. Mais mes conseils ne valent rien sans travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   27/6/2009, 18:04

Ouais. N'empêche que si tu touchais un gay, même si t'avais été élevé-e chez les geishas, tu ne lui ferais que des chatouilles pas forcément très agréables. Alors qu'avec un mec qui lui plaît beaucoup, même maladroit... Enfin voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quiforka

avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   27/6/2009, 20:38

Merci pour ta réponse Oscar. Je vais travailler à devenir une légende Wink ...non je blague, c'est mort pour moi Laughing

C'est trop tard, mais je vais travailler. On peut chercher à s'améliorer, même entre 4 yeux, et devenir excellentissime (sans espoir cependant de devenir une légende)...chacun son devoir sur terre... Laughing

L'écoute donc...oui...être une bonne oreille...et ne pas être mauvaise langue clown

Sylbao je comprends ce que tu veux dire, et perso je suis plutôt d'accord avec ça. L'amour tant dans la tête que dans le lit, quitte à s'améliorer après...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   28/6/2009, 22:52

Sylbao a écrit:
Ouais. N'empêche que si tu touchais un gay, même si t'avais été élevé-e chez les geishas, tu ne lui ferais que des chatouilles pas forcément très agréables. Alors qu'avec un mec qui lui plaît beaucoup, même maladroit... Enfin voilà.

Tu te trompes complètement, j'ai déjà couché avec des pédés, et même des hétéros dont c'était la première expérience avec "un mec". Et il y a même un black dans une boîte de nuit spéciale (malheureusement fermée depuis) qui m'a avoué qu'on l'avait jamais enculé comme ça.
Quoi qu'il en soit, même si ce que tu dis avait été vrai, je ne vois pas ce que cela change : je prétends connaître extrêment bien le corps des femmes, et savoir très bien faire l'amour aux femmes.
J'ai pas été élévée chez les geishas mais ouais je peux me vanter de baiser plutôt correctement, toute sorte de gens, du moment qu'ils me désirent un peu au départ. Car en effet, je ne prétends pas être irrésistible. Et c'est sûr, les fans de la bitte n'y trouveront pas forcément leur compte. Enfin j'ai la chance d'être androgyne et d'évoluer dans un milieu où tout est possible, ou une lesbienne peut enculer un pédé, ou un mec peut mettre une jupe et une fille porter la moustache, et ça crée des occasions d'avoir toutes sortes d'expériences sexuelles.

"Si tu touchais un gay tu ne lui ferais que des chatouilles pas forcément très agréables" là tu fais comme si j'allais faire ce que je dénonce, arriver avec mon plan tout prêt de ce que je vais faire. Non, quand j'ai fais des trucs avec des gays, j'ai écouté ce qu'ils voulaient. J'ai mis des claques s'ils aimaient la fessée, ce genre de choses. Je suis pas contrariante au pieu, j'ai pour habitude de faire ce qu'on me dit, et j'ai eu le chance de ne jamais tomber sur un malade ou une tarée qui voulaient des trucs affreux.
De toute façon, je ne sais pas ce que tu veux démontrer, Sylbao, en me disant ça, certainement qu'il ne faut pas se vanter comme je le fais, ou que tu ne crois pas ce que je dis, ou je ne sais quoi, que le bon coup n'existe pas. Mais moi, je sais ce que je vaux. J'aime le dire en effet, j'aime frimer avec ça. J'ai conscience que c'est très antipathique, mais je peux pas m'en empêcher. Quelqu'un qui est très bon musicien, a envie que ça marche pour lui, que tout le monde l'écoute. Il a de l'ambition, le conservatoire, les concerts, vivre de son art.
Pour vivre de mon art, il faudrait que je sois gigolo, tout ce qu'il me reste c'est de me vanter. Je ne me vantais jamais quand j'avais un public plus nombreux et que ma réputation me précédait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile
- est un jeune :
- est un jeune :
avatar

Nombre de messages : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   29/6/2009, 14:48

Etant témoin, je lève la main droite et jure de ne dire que la vérité,
Oscar ne dit que des choses vraies.

:-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quiforka

avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   29/6/2009, 19:42

Personnellement je te crois Oscar.
D'une part parce que je crois en ton honnêteté quand tu parles en général (donc pourquoi là ce ne serait pas le cas ?), et parce que tu sembles tellement à l'aise déjà dans ce type de discours que je me dis que tu es forcément quelqu'un de très ouvert, qui n'a pas de tabous. Quand on n'a pas de tabous en paroles on a vite fait de ne pas en avoir en actes, si je puis dire...ou alors c'est qu'on n'est pas cohérent.
A mon avis celui qui n'est pas à l'aise au lit n'en parle pas. Il ne parle pas de sexe, avec l'éclat que tu y apportes (ou alors au mieux il en parle à un sexologue, si ça ne va vraiment pas).
Quand on est ouvert sexuellement, quand tout simplement "on aime ça" et qu'en plus on le fait bien, avec désir, écoute, plaisir, confiance, sans bâcler surtout...on est un peu fier de soi. On a le droit de l'être d'ailleurs. Tellement de gens manquent de cette fierté bien placée, si j'ose dire Very Happy
Biensûr on n'a pas tous l'occasion de le crier sur les toits, et puis cela serait déplacé (je me vois mal aborder mon voisin de palier, le saluer et lui dire "au fait, vous savez quoi ? Je suis un sacré coup, et putain j'aime ça ! Faire l'amour est mon loisir number one, et je fais du haut-vol, je vous jure !!! Allez, bonne journée à vous"). Je ne veux pas passer pour une tarée d'une part, et d'autre part on ne sait pas sur qui on tombe...(faut assumer après Laughing ). Et à vrai dire même si je me trouve plutôt douée, et que j'aime cela à 200%, je suis loin d'être l'élite. Enfin il est difficile de comparer (Oscar tu me donnes des complexes, mais aussi l'envie de m'amèliorer, de faire des efforts pour ça...donc faut prendre le bon côté Rolling Eyes ).
Par contre d'autres occasions que la rencontre avec le dit voisin permettent d'en parler un peu, ne serait-ce que sur le ton de l'humour (bonnes blagues qui arrachent, petites allusions bien placées...), ou entre amis, ou sur ce type de forum.
Je ne sais pas si Sylbao te croit ou non. Je pense qu'elle n'est pas convaincue qu'un homo (un VRAI pédé je veux dire, celui qui ne sera absolument pas intéressé par une relation avec une personne aux parties génitales féminines...bien qu'étant garçon sur les apprences premières et dans sa tête) puisse prendre du plaisir avec toi. Mais tu nous dit que c'est pourtant ce qui arrive (ou peut arriver)...car le ou les pédés en question tu les as fait vibrer (sans jeu de mots Very Happy )...
Mais tu dis bien "du moment qu'ils me désirent un peu au départ"...je me dis que ce "un peu" fait sans doute pourtant toute la différence.
Moi même au départ j'avais interprété tes propos comme si tu disais : "je pourrais prendre n'importe lequel d'entre vous, quelle que soit son appartenance sexuelle et ses goûts en matière de sexualité, et je le menerais au terme du plus bel orgasme qu'il n'aura jamais eu !!!" (qui plus est, bien entendu, si vous êtes une femme).
Ainsi on (du moins je, et peut-être Sylbao ?) avait totalement désolidarisé ceci : désir/plaisir.
Je pense qu'il faut un minimum de désir, comme tu viens de le préciser (ce qui ne m'était pas apparu dans tes discours Oscar, peut-être parce que je t'avais mal lu, je le conçois)...
Sylbao peut-être mettait cela en doute : comment peux-tu faire jouir quelqu'un à ce point s'il n'est pas attiré par toi ??? Et je me rangeais un peu du côté de ses doutes...c'est pourquoi j'ai demandé d'autres explications...pour ne pas rester sur mes doutes. Le doute ne voulait pas dire que je ne croyais pas cela possible, ni que je croyais cela possible. J'étais comme qui dirait "le cul entre deux chaises".
Je comprends maintenant, grâce à tes explications, que non tu ne peux pas faire jouir tout le monde (celui qui aime la bitte et rien que la bitte tu ne pourras rien pour lui...à moins d'une greffe...et encore on sait bien que ce n'est pas pareil avec une greffe...mais cela est une autre histoire). Pour cette personne en question, elle ne pourra pas dire de toi que tu as été une légende, surtout au départ si elle n'avait aucune attirance pour toi.
Comme tu dis : tu conviendras à un max de personnes, de par ton milieu. Mais pas à toutes. Dire le contraire (qui tu fasses du 100% de réussite) n'aurait pas été crédible...D'où mon doute, d'oû peut-être ceux de Sylbao (mais je ne veux pas m'engager à sa place, ce n'est qu'une hypothèse de ma part).
Encore que je me dis une chose...Quelqu'un qui ne te désire pas à première vue, qui n'aime que les femmes très féminines justement, ou bien qui aime les hommes pour leur bitte...peut peut-être être amené à changer d'avis...et à te désirer petit à petit...??? (je m'en pose des questions !! Laughing ).
Cela justifirait le proverbe : il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ! (fallait que je le place celui-là).

J'espère que Sylbao ne m'en voudra pas d'avoir émis l'hypothèse que comme moi elle avait peut-être mal saisi tes dires...(d'ailleurs si je me trompe elle saura le rappeler Wink ) Moi cela a été mon cas...Ou j'avais juste besoin de plus amples explications...
Ai-je mal interprété au début parce que tu n'avais pas précisé assez d'éléments, ou parce que je n'ai pas su les voir...peu importe.
Merci pour tes explications. Et l'intervention d'Etoile je l'ai trouvé très mignonne. C'est beau l'amour Very Happy (oui, même au lit...surtout au lit cheers ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: A   29/6/2009, 22:21

Oscar, je ne veux pas remettre en cause tes "compétences sexuelles". Seulement, pour moi, non, le bon coup n'existe pas. Il y a certes de gros lourdauds qui ne savent pas écouter, et les autres ; mais ça s'arrête là. Je pars du principe que si un tel n'est pas aux goûts de Machin, alors il pourra faire ce qu'il veut, être très attentifs à ses désirs, Machin ne jouira pas comme il pourra jouir avec un autre qu'il aime ou qui lui plaît. Tout simplement.
Après, quand on n'a vécu que pour être un bon coup, on n'aime pas remettre ça en cause, je suppose. Enfin, bravo mon salaud pour ton palmarès d'orgasmes. Amen.


(le gros mot n'est pas une insulte !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   29/6/2009, 23:34

Merci mon amour :-)

Oui, Quiforka, tu as bien fait de le préciser, ça me paraissait tellement évident, je n'avais pas vu ça comme ça. J'aurais aimé, plus jeune, être aussi séducteur que bon coup, mais l'un ne va pas avec l'autre. Bien sûr, il faut un minimum. Ce que je suis pour les goudous, un mec l'est sûrement pour les femmes hétéros et pour les pédés. Et une femme hétéro aussi doit être mon équivalent pour les hommes. Des comme moi, il doit y en avoir pas mal, d'ailleurs. Beaucoup de gens ont eu le même rêve que moi et l'ont réalisé, certains mieux que moi, sûrement. Et je n'ai pas fini d'apprendre.
Et puis, pour faire des prouesses, il vaut mieux que le partenaire soit un peu doué aussi, bien sûr. On peut avoir des orgasmes de plusieurs minutes, mais je ne pourrais absolument rien faire pour une anorgasmique. Ou alors, il faudrait plusieurs mois.
Je provoque avec ça, mais Quiforka a raison, c'est parce que je ne peux pas le faire dans la vie. Ici, c'est plus facile. Mais bon, ne prenez pas ce que je dis comme si je me vantais, c'est juste que je sais faire un truc de ouf, et j'ai envie de le dire quelque part...
J'avais un couple d'amis, deux hétéros, ils mettaient sur msn toujours un nombre genre "243" ou "272" et en fait ça correspondait au nombre d'orgasmes de la demoiselle depuis qu'ils avaient commencé à compter. Et ça montait vite. Ben je les trouvais trop mignons de faire ça, pour quelqu'un comme moi c'est éminement sympathique...
M'en voulez pas trop de frimer, c'est inhérent à ma personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quiforka

avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   30/6/2009, 03:54

Se vanter = parler très favorablement de soi-même et de façon excessive, ou plus simplement "exagérer ses qualités"...

Si tu es réellement comme tu le dis Oscar, point de vantardise (je dis si, car je ne peux le vérifier par moi-même, mais je ne suis pas St Thomas, je ne crois pas que ce que je vois)...Juste que je te crois sincère, c'est tout (on m'a parfois "reproché" d'être naïve. Pas grave).

Et puis j'adore ta dernière phrase, je trouve que cela "annule" tout le côté "vantard" et "frimeur"... Very Happy (ça te rend la sympathie que tu avais fait envoler, pour certains peut-être).

Pour moi je crois qu'il existe des bons coups (des gens doués pour le sexe, qui ont envie de faire ça bien et qui y travaillent)...Il y a des gens qui en sont, mais si le coeur n'y est pas pour le partenaire, ben le coeur n'y est pas, et puis c'est tout (quand je dis le coeur ça peut vouloir juste dire l'envie du moment).
Exemple : si tu es crevé par ta journée, ou si tu as des tracasseries qui te prennent la tête, tu auras beau coucher avec ton ami qui est le meilleur coup du monde tu risques de ne pas grimper aux rideaux...Ca ne fait pas de ton ami un mauvais coup pour autant.
Je pars du principe que quelqu'un d'attentionné et de délicat est déjà un bon coup.
Ce qui n'empêche que si tu es amoureux de ce quelqu'un (attentionné et tout) cela a de grandes chances d'être meilleur.
Pour moi a contrario un mauvais coup est quelqu'un qui ne sait pas se dépatouiller de ses 10 doigts, qui pense à jouir mais pas à faire jouir, qui ne sait pas caresser, prendre son temps, donner envie...
Je crois que j'aurais beau être amoureuse de ce quelqu'un-là j'aurais du mal à obtenir quelque vrai plaisir que ce soit...
On peut être dans le vrai en mêlant le subjectif et l'objectif, je crois.
Exemple : je pense à un mec (virtuel) et je dis : "ce type est un bon coup ! " (ici le côté objectif, dans le sens où le mec en question a une certaine maîtrise de l'acte sexuel...il assure, c'est pas un gamin quoi !) puis de ce même type je peux dire "ce mec est un excellent coup !" (c'est sa nana qui me l'a dit, elle qui est follement amoureuse de lui...côté subjectif intervenant).

Je voudrais ajouter quelque chose, qui est à mon sens à prendre en compte (mais je peux me tromper, cela dit c'est ce qu'il me semble) :
- un homme est plus facile à faire jouir, sans que cela soit trop compliqué à obtenir
- une femme est peut-être plus "cérébrale", a besoin de plus de temps, d'attention, et de ci, et de ça, et de truc, et de machin...pour ne serait-ce que se mettre en condition, si je puis dire.
Je ne dis pas que tous les hommes sont comme ça, et je ne dis pas que toutes les femmes sont comme ça. Mais cela me semble être une sorte de généralité. Est-ce que je me trompe ?

PS : pour l'histoire des mauvais coups dont je parle il faut que j'émette quand même une chose (qui va contredire ce que j'ai dit ? je n'en sais rien, il est tard et je ne veux pas relire ce que j'ai jeté là) : il y a des gars pas doués et pourtant la nana va jouir quand même. Pourquoi ? Parce qu'il y a aussi des filles qui "jouissent d'un rien" si j'ose dire...Est-ce que cela fait de ses mecs des bons coups ? Non je ne crois pas...

PS2 : je repense à la comparaison avec les peintres. Il existe des tableaux qui ne me touchent pas du tout émotionnellement parlant, et pourtant la maîtrise de son art par l'artiste est impressionnante, et ne peut être niée. Le type a un très bon coup de pinceau...et pourtant il ne déclenche pas grandchose chez moi. Cela ne fait pas de lui un mauvais peintre...C'est même un très grand peintre. Oui les grands peintres existent ! (remplacez simplement mon peintre par quelqu'un qui fait l'amour...je crois que cela fonctionne), et l'on peut en déduire tout pareillement "Oui les grands baiseurs existent !" ou pour mieux coller à notre sujet : "Oui les bons coups existent !".

Enfin c'est ce à quoi je conclus, mais je peux me tromper Wink .
Bonne nuit Very Happy (Oscar m'a un peu influencé pour la comparaison, en parlant lui-même tout à l'heure des musiciens).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   30/6/2009, 18:32

C'est gentil, parce que je sais que quand mon côté "frimeur" ressort, ça ne me rend pas sympathique, j'en ai conscience. Mais tu as raison ce n'est pas de la vantardise au sens où je n'exagère en rien.

Oui, tu as raison, les hommes sont un peu "faciles" à faire jouir, c'est moins un challenge. Mais ce n'est pas parce qu'un homme éjacule qu'il a joui, ni que l'orgasme était bien. C'est dur aussi d'être un bon coup pour les mecs, mais ça demande à mon sens un peu moins de virtuosité.

Etre un bon coup, car oui je crois que ça existe et que j'en suis un, c'est quasiment à la portée de tout le monde. Et ta définition du mauvais coup, Quiforka, est exactement celle que j'aurais donnée.
A partir du moment où le plaisir de l'autre importe, où on est à l'écoute de l'autre, les portes du paradis des bons coups sont ouvertes. Le reste est affaire de temps, d'expérience. Surtout si on aime le sexe.

Jouir pendant dix minutes ou faire jouir pendant dix minutes, tout le monde en est capable, mais c'est vrai ça n'arrive pas tout seul. Il faut avoir conscience que la volonté compte, que l'investissement compte.

D'ailleurs, je remarque que c'est un leitmotiv chez moi, qu'il s'agisse de sexe ou d'écriture : je pense que le temps consacré à son art, le travail, l'acharnement, l'amour de son public, des personnes qu'on cherche à rendre heureux comptent énormément plus que le talent ou le don inné.
Oui, écrire ou faire l'amour, c'est la même chose. C'est faire frémir l'autre, lui donner du plaisir. Et pour les deux il faut travailler avec son imagination, avec sa tête. Bon, la muscu aide pour le sexe et pas du tout pour écrire, c'est la différence. Et peut-être qu'il y a une part de don génétique, d'inné là-dedans je n'en sais rien. Je n'y crois pas trop, mais je ne suis pas généticien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quiforka

avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   1/7/2009, 02:04

Oui, c'est vrai et tu fais bien de le rappeler (peu de gens le savent je crois) : éjaculation n'est pas synonyme d'orgasme. Il peut y avoir éjac sans orgasme, et d'après ce que je sais (enfin ce qu'on m'a dit ou que j'ai lu, parce que n'étant pas un homme Rolling Eyes ) il peut y avoir orgasme sans pour autant que se produise une éjac.
Houlala, ça tourne au cours d'éducation sexuelle Laughing

Apprendre "sur le tas" (l'espression semble horrible, vu le contexte, mais tellement marrante aussi) c'est important, mais je crois que se documenter, s'interroger, prospecter ça peut aider aussi (merci internet). Enfin chacun voit midi à sa porte.

Et puis je crois aussi une chose : d'une part c'est en forgeant qu'on devient forgeron...(à moins vraiment d'être "neuneu, le pire des noeuds !" - je suis vulgaire là, non ? -) et aussi que l'appétit vient en mangeant. Je donne dans les proverbes ce soir...
Plus on le fait et plus on a envie de le faire. Moins on le fait et moins on a envie de le faire (on se laisse aller, on fait le fainéant...). Faut retrousser ses manches ! Allez hop ! (et dans retrousser il y a...re ! - bon j'arrête avec mes jeux de mots pourris !! Arrow ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lara
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 282
Localisation : dans ma bulle...bleue...
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   1/7/2009, 13:19

Après vous avoir lu, voici ce que je ressens pour ma définition du plaisir...

Laisser le feeling agir...ne plus avoir de barrières de corps ou d'esprit, le temps de cette rencontre de l'un à l'autre....
se laisser guider par ses propres émotions, deviner l'autre, le(la) laisser transgresser avec douceur nos propres barrières pour aller plus loin, alchimie de peau, de contact, de pensées fusionnelles, se donner , désir, passion, tendresse, brutalité, acte fulgurant, qui emporte bien au-delà de nos attentes, de celles de l'autre... se dépasser....s'offrir entièrement corps et âme...amour absolu....exulter...devenir le corps de l'autre...entrer à l'intérieur de son esprit avec effraction, douceur, lenteur et folie....écouter ses non-dits...mélange de soi et de l'autre pour faire fusion, devenir feu et...partir dans une autre dimension....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lara
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 282
Localisation : dans ma bulle...bleue...
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Du fantasme   1/7/2009, 13:31

Le fantasme...
de n'avoir de préjugés d'avance, de rester ouverte, de ne s'attendre à rien de particulier, de laisser l'autre vous séduire, et de l'envoûter à son tour....de laisser la porte ouverte aux émotions qui vous submergent, de laisser galloper vos pensées....de se laisser envahir par tout ce qui vous traverse la tête sans rien rejeter ...et de défaillir de plaisir...rien qu'avec l'écran de nos sensations qui défilent dans cette petite boite noire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du fantasme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du fantasme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» FANTASME DES ARABES !
» Normandie et fantasmes
» l'hystérie
» Mon dernier fantasme...
» Portrait de Mylène Farmer par Nathalie Rheims

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nothomb :: Le petit Salon :: Bla Bla-
Sauter vers: