AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les bonnes adresses d'Amélie (Nord Eclair)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Les bonnes adresses d'Amélie (Nord Eclair)   4/10/2009, 14:19

Amélie Nothomb : de Bruxelles à Ostende, ses bonnes adresses

Un pied à Paris, l'autre à Bruxelles, et ne lui demandez pas d'abandonner sa Belgique, elle ne le pourrait pas. Elle nous livre ses bonnes adresses bruxelloises, et nous dit sa tendresse pour Ostende.


(PROPOS RECUEILLIS PAR ISABELLE RAEPSAET)

Son restaurant.

« Quand je suis à Bruxelles, le lieu où on me voit le plus est le Fritkot Flagey qui se trouve, comme son nom l'indique, place Flagey. Cette baraque fabrique les meilleures frites du monde, que dis-je, de l'univers! » Un lieu plein de charme et d'authenticité ? « Pas du tout, ça ne ressemble à rien, c'est une infâme roulotte. Mais ils ont un secret de fabrication. C'est pour cela que j'y vais si régulièrement, prendre une grosse portion. » Ensuite, Amélie va au bar du coin, un endroit qui ne paye pas de mine mais « où, est-il écrit, on peut emporter son manger. » Là, elle se commande une Kasteel brune (à consommer avec modération, ndlr) qui accompagne très bien les frites. Mais, au fait, ketchup, mayo, picalilli ? « La sauce bonsaï, une sorte de mayonnaise épicée. On voit mal d'ailleurs ce qu'elle a de japonais ! » Sinon, quand elle n'a pas envie de frites, elle va à l'Idiot du village, rue Notre Seigneur, un restaurant baroque.
Son bar. « Bien sûr, il y a la Mort Subite. Brel allait là-bas, c'était le bar des artistes. » Toujours aujourd'hui ? « Oui, mais il y a sûrement moins d'artistes qu'à la grande époque. Bon, il y a moi : c'est déjà ça ! » Sinon, quand elle n'a pas envie d'endroits éclairés, elle va au Cercueil, bar gothique avec cercueils et squelettes, rue des harengs.




Sa gourmandise.

« Quand on est Belge, on aime les spéculoos et les meilleurs spéculoos, c'est chez Dandoy qu'on les trouve. Pour trouver la biscuiterie, c'est pas compliqué, c'est à côté du Manneken pis... » Les spéculoos, mieux que les gaufres de Meert qu'elle achète chaque année lors de son passage à Lille ? « La Belge que je suis se doit de dire oui. Les gaufres lilloises ont toutes les qualités... sauf qu'elles ne sont pas Belges ! » Son lieu de promenade. « Il y a le musée Magritte, bien sûr, mais j'ai un faible pour le musée des instruments de musique qui se trouve à 50m. C'est une bâtisse magnifique et la collection d'instruments qui y est présentée -7.000 pièces datant de la préhistoire à nos jours - est passionnante. » Et à part Bruxelles ? Ostende, bien sûr, et « manger des croquettes aux crevettes au Belgica ou des bulots cuits dans un bouillon poivré. » Pourquoi Ostende ? « On ne peut pas dire que c'est beau... Mais il y a une ambiance. Le ciel est bas, la mer est grise : je me sens chez moi. » Et puis le béguinage de Louvin, « où on trouve des tableaux de Memling beaux à mourir. » C'est si différent, la Belgique ? « Des différences entre la France et la Belgique ? Il n'y a que ça ! Quand je suis à Paris, j'ai vraiment l'impression d'être à l'étranger. Les mentalités sont archi-différentes. Par exemple, en Belgique, il n'y a pas de star-system. Les gens me parlent normalement : tiens, salut Amélie. À Paris, ils chuchotent : t'as vu, c'est Amélie Nothomb... » Ne plus vivre en Belgique ? Débarquée en Belgique à 17 ans en provenance de l'Asie, elle ne cache pas : « Il m'a fallu du temps pour m'y faire. Mais une fois que je m'y suis faite, j'ai énormément aimé. » D'ailleurs elle n'imaginerait pas un seul instant ne plus avoir son appartement bruxellois. « Pourquoi ? Non ! Le monde a besoin de la Belgique. La Belgique est inimitable, irremplaçable. » On devine que les déchirements entre Flamands et Wallons doivent la chagriner. "Je reste désespérément optimiste. Il y a des couples qui vivent toute leur vie ensemble en s'engueulant. Ça me va! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les bonnes adresses d'Amélie (Nord Eclair)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les bonnes adresses du net pour tout savoir sur les couches lavables!
» Vos bonnes adresses Dijonnaises
» Qui sin rappelle de Julie?
» Vos bonnes adresses internet ou ailleurs
» autres bonnes adresses sur Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nothomb :: Amélie Nothomb :: Interviews :: Presse-
Sauter vers: