AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 32
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   10/2/2009, 20:17

En lisant Stupeur et Tremblements, on s'aperçoit que le sacré a une place très forte dans l'oeuvre d'AN, pourquoi selon vous ? D'où vient cette fascination qu'elle encense et qu'elle stigmatise à la fois ?
A vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   10/2/2009, 20:21

Je pense qu'Amélie est une mystique. C'est plus que le religieux, tu l'as nommé, c'est le sacré. Je lierais cela à l'intensité de ses émotions et de ses sentiments, depuis l'enfance. Allant parfois jusqu'au "délire"... drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Circé
- est un regrettable :
- est un regrettable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   10/2/2009, 23:54

Le religieux est sans doute important pour elle, il se retrouve particulièrement nettement dans Métaphysique des tubes. Même dans l'écriture il y a quelque chose de biblique. Et puis aussi l'intérêt pour le mystique, les expériences "limites" comme l'escalade du mont Fuji dans ni d'Eve ni d'Adam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   11/2/2009, 00:32

Oui... Il y a une espèce d'exaltation, d'intensité insupportable, et quand on sent que ce ton lyrique et archaïque la possède encore, un sens en toutes choses, métaphysique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 32
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   14/2/2009, 22:42

Mais est-ce que l'écriture est par essence un acte mystique ?
Que recherche la créatrice Nothomb ?

Toute petite elle voulait devenir Dieu. Pourquoi selon vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   16/2/2009, 20:39

J'aurais tendance à répondre par mégalomanie. Mais elle a freiné ses ambitions par la suite... Tout enfant est le dieu de son univers, non ? Vouloir devenir Dieu c'est considérer qu'on peut y arriver, donc c'est lié je pense à un sentiment de toute-puissance. J'ai connu une petite fille dont l'ambition était de devenir le grand chef du monde... C'est un peu pareil que Dieu. Je ne crois pas que cela soit très rare, surtout chez les enfants un peu gâtés. Ce qui est drôle c'est la formulation "Enfant, je voulais devenir Dieu" mais c'est une formulation d'adulte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 32
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   17/2/2009, 01:51

Y serait-elle parvenue à dominer son monde ? Ou s'est-elle faite dévorer par lui puisqu'elle se dit elle même "graphomane" ?


Dernière édition par Tom de Merteuil le 17/2/2009, 01:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   17/2/2009, 01:53

Mais est-ce que l'écriture est par essence un acte mystique ?
Oui, l'écriture en tant que création. La création, c'est mystique, forcément mystique.

Que recherche la créatrice Nothomb ?
C'est à elle qu'il faudrait le demander. Et encore...

Toute petite elle voulait devenir Dieu. Pourquoi selon vous ?
Parce qu'en réalité, tous les petits enfants se prennent pour Dieu.

Y serait-elle parvenue à dominer son monde ? Ou s'est-elle faite dévorée par lui puisqu'elle se dit elle même "graphomane" ?
Dévorée et dévorante... Les deux à la fois. C'est un peu le sort de tout être qui vient au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   18/2/2009, 00:20

"La création, c'est mystique, forcément mystique"
Sylbao fait du Duras Smile
L'écrivain est un tout petit dieu, c'est certain. Mais il ne faut pas penser que parce qu'il a créé ses personnages, il est tout-puissant. Je ne puis parler que de ce que je connais, je parlerai donc des miens, de personnages : je vous jure qu'ils ont une vie propre. Certains me disent "Il n'est pas question que je meurre dans le troisième chapitre". Alors, l'écrivain est un dieu, oui, mais le créateur est, tel un Docteur Frankenstein, dépassé par sa créature. Si Dieu existe, est-il véritablement tout puissant ? Ou, comme l'homme devant son oeuvre, est-il un peu dépassé par les petits êtres qui peuplent la Terre et peut-on considérer qu'il n'a pas tout pouvoir sur eux ? Je préfère penser que le libre-arbitre existe que Dieu nous ait ou non créé. La pensée d'un Dieu tout-puissant me terrifie un peu. Cela me fait penser à cette phrase : " Tu dois admettre qu'il est possible que Dieu ne t'aime pas du tout ; il ne t'as jamais voulu, et en toute probabilité, il te déteste." Mais c'est un autre débat.
Pour décrire l'écrivain, je préfère employer le mot "démiurge" que "dieu" il me semble plus proche de la réalité. Dieu est trop connoté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   18/2/2009, 00:27

"Dieu est trop connoté", j'adore...
Je pense que dans Métaphysique des Tubes, Amélie le prend "simplement" comme l'être tout puissant : tout petit enfant est encore inconscient de ses limites, et mal différencié du reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   18/2/2009, 01:29

Oui, c'est exactement ça. Et dans ce sens cela n'a rien d'extraordinaire, l'enfant a naturellement un désir de toute-puissance. La question qui était soulevée, est-ce que dans une certaine mesure Amélie Nothomb a "réussi" a devenir Dieu du fait de son métier d'écrivain, trouve donc une réponse négative d'une part car manifestement elle n'est pas Dieu et d'autre part car même au sein de son propre univers elle ne peut l'être : l'auteur n'est guère tout-puissant lorsqu'il écrit car il se heurte à une foule de contigences, de paramètres, et malgré ce qu'on est tenté de penser, plus il avance dans son roman moins il a la possibilité de faire ce qu'il veut. Sans compter comme je le disais le "libre-arbitre des personnages", qui est une théorie personnelle et quasiment surnaturelle, à laquelle on est tous confrontés quand le personnage prend une épaisseur, une crédibilité telle qu'on n'a plus le choix absolu dans ce qu'on va ou non lui faire faire.
Créateur, oui, Dieu non, résumerais-je.
Pour en revenir à la mystique Nothomb, elle reste dans ce thême quand elle décrit plus avant son processus mégalomane de petite enfance, puisqu'après son ambition (si je me souviens bien) se résume à devenir prophète (ce qui est pas mal) puis martyre (ce qui est moins bien, convenons-en). Toujours selon mes souvenirs, elle ne parle jamais d'être "sainte", même si martyre n'en est pas loin. Peut-être que pour elle, "sainte" est trop connoté. Mais elle reste dans cette voie-là, de faire partie des grands mystiques. Peut-être a-t-elle eu une éducation un peu religieuse, pas forcément, mais au moins lui lisait-on la Bible. Je pense que pour un enfant, ces textes sont très impressionnants. Encore une fois je compare à ce que je connais, enfant, on me lisait beaucoup les histoires tirées de la mythologie grecque, et je crois que ça n'était pas aussi vivement impressionant, je prenais cela un peu comme des contes. Mais la religion, la Bible, a un caractère absolu, extraordinaire pour un enfant. Comment voit-il le fait de recevoir la foi, par exemple ? Comme une expérience extrêmement forte, comme un rayon de lumière pure qui descend sur le sujet ? Je reviens au fait de vouloir devenir prophète, par exemple. L'enfant est naturellement au centre de la famille, il est le plus fragile, le plus petit, le plus protégé. Il est naturellement au centre de son univers. Il est donc normal qu'il trouve cela logique que Dieu le choisisse pour être le média entre Lui est les Hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   18/2/2009, 01:40

"[...] même au sein de son propre univers elle ne peut l'être : l'auteur n'est guère tout-puissant lorsqu'il écrit car il se heurte à une foule de contigences, de paramètres, et malgré ce qu'on est tenté de penser, plus il avance dans son roman moins il a la possibilité de faire ce qu'il veut".

Elle l'a dit : quand on écrit, on n'est pas Dieu, mais on peut avoir des illusions. Car si, pour toi, Oscar, Dieu est celui qui contrôle, elle en parle comme le Créateur.


"Pour en revenir à la mystique Nothomb, elle reste dans ce thême quand elle décrit plus avant son processus mégalomane de petite enfance, puisqu'après son ambition (si je me souviens bien) se résume à devenir prophète (ce qui est pas mal) puis martyre (ce qui est moins bien, convenons-en). Toujours selon mes souvenirs, elle ne parle jamais d'être "sainte", même si martyre n'en est pas loin. Peut-être que pour elle, "sainte" est trop connoté."

Je ne pense pas que, à cet âge-là, Amélie ait eu vent de ces connotations (mais qui sait !), toujours est-il que ses ambitions de martyre ne me semblent pas un pis-aller par rapport à la sainteté, elles sont différentes, et loin d'être anodines : cet espèce de sacrifice, c'est quand même quelque chose.


"Mais elle reste dans cette voie-là, de faire partie des grands mystiques. Peut-être a-t-elle eu une éducation un peu religieuse, pas forcément, mais au moins lui lisait-on la Bible. Je pense que pour un enfant, ces textes sont très impressionnants. Encore une fois je compare à ce que je connais, enfant, on me lisait beaucoup les histoires tirées de la mythologie grecque, et je crois que ça n'était pas aussi vivement impressionant, je prenais cela un peu comme des contes. Mais la religion, la Bible, a un caractère absolu, extraordinaire pour un enfant. Comment voit-il le fait de recevoir la foi, par exemple ? Comme une expérience extrêmement forte, comme un rayon de lumière pure qui descend sur le sujet ?"

Les parents d'Amélie ont perdu la foi chrétienne à sa naissance. (Pas à cause d'elle. Mais à cause du Japon : un pays pareil, divin, pourtant sans trace du Christ !) Enfançonne, elle lisait la Bible en cachette, parce que c'était quand même un merveilleux livre de contes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   18/2/2009, 01:58

Sylbao a écrit:
"[...]
Je ne pense pas que, à cet âge-là, Amélie ait eu vent de ces connotations (mais qui sait !), toujours est-il que ses ambitions de martyre ne me semblent pas un pis-aller par rapport à la sainteté, elles sont différentes, et loin d'être anodines : cet espèce de sacrifice, c'est quand même quelque chose.

Hé oui, c'est pour ça que je soulignais ça : je ne pense pas non plus que le choix du mot soit anodin. Martyre sous-entend le sacrifice en effet.

Mais, pour moi, lorsqu'elle décrit tout cela, elle le fait avec beaucoup d'humour, et je ne pense pas qu'il y ait vraiment quelque chose de mystique là-dessous. Du moins pas plus que les autres enfants. C'est plutôt la manière de raconter cela une fois adulte qui est marrante. Enfin, je ne pense pas qu'Amélie Nothomb ait été une enfant banale, elle devait déjà être très marrante à l'époque. Un peu surdouée, et très marrante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   18/2/2009, 02:00

Je pense que tous les petits enfants sont des mystiques. Oui, Amélie est très drôle, mais elle ne pourrait pas faire autrement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 32
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Rectification   18/2/2009, 02:01

Oula Sylbao le catholicisme a été introduit par des Jésuites portugais au Japon en 1549, il a par la suite été interdit en 1613/4 et a donné lieu à de nombreuses purges mais il existe encore de nombreux chrétiens au Japon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   18/2/2009, 02:07

C'est bien ce que je disais. Le Japon est né, est devenu beau sans le Christ, où sa religion est toujours minoritaire. Na.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 32
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   18/2/2009, 02:22

La seule religion purement japonaise c'est le shinto. Dans son histoire le Japon n'a eu de cesse d'incorporer les traditions et coutumes des autres pays dont la Chine (importation du Bouddhisme via la Corée) et l'Occident.
Lorsque les Jésuites leur ont appris à fabriquer des canons, le catholicisme était très à la mode chez les élites. Le Japon est un pays qui "digère tout" : que ce soient les religions étrangères, les systèmes d'écriture, les sciences...les influences étrangères sont incorporées et "japonisées".

Le Christ n'est pas venu au Japon avec une Bible dans la main gauche et une arme à feu dans celle de droite : les Japonais savent intégrer ce qui est étranger à partir du moment où cela sert leurs intérêts...


Dernière édition par Tom de Merteuil le 18/2/2009, 16:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   18/2/2009, 02:26

Mon cher Tom, je ne doute pas de tes connaissances sur le sujet. Je voulais simplement rappeler que les parents d'Amélie n'étaient plus catholiques lors de sa petite enfance. Et c'est un fait : cette illumination est due au Japon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 32
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   18/2/2009, 02:55

Pour de mauvaises raisons alors : la religion est omniprésente au Japon...

Aller j'arrête de t'embêter !! hihi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   18/2/2009, 03:00

La religion, peut-être ! Le Christ, non ! La Bible, encore moins ! Vive le Japon ! Twisted Evil
(Sérieusement... Quand même.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 38
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   25/2/2009, 18:24

Sylbao a écrit:
Je pense que tous les petits enfants sont des mystiques. Oui, Amélie est très drôle, mais elle ne pourrait pas faire autrement !

C'est très intéressant "Tous les enfants sont des mystiques" peux-tu développer ça ? Tu parles de la pensée magique ou de quelque chose qui va plus loin encore ? C'est vrai, je ne me souviens pas de ce que je pensais de Dieu, enfant. J'étais sûrement moins athée qu'aujourd'hui. Mais c'est très intéressant ce que tu dis, j'aimerais que tu m'en dises plus, si ça ne t'ennuie pas bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelle est la place du religieux et ce quel qu'il soit dans les romans d'Amélie Nothomb ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle machine à coudre acheter?
» Quelle pierre pour le magnétisme
» statues plâtre à peindre, quelle peinture naturelle ?
» la bonne heure pour le coucher?
» RF dans un jumpy ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nothomb :: Et le reste. :: Autour d'Amélie-
Sauter vers: