AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Suicides en entreprise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Je pense que cette vague de suicides chez France Télécom...
est entièrement la responsabilité de l'entreprise, de la conduite des supérieurs envers leurs employés et des conditions de travail.
43%
 43% [ 3 ]
est un problème individuel, le passage à l'acte des personnes fragiles "encourageant" celui des autres.
14%
 14% [ 1 ]
est le résultat de plusieurs facteurs.
43%
 43% [ 3 ]
Total des votes : 7
 

AuteurMessage
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Suicides en entreprise   9/11/2009, 01:20

Parler de mode, c'est un peu insultant en effet. On peut parler de vagues de suicides. C'est comme les gens qui parlent de "mode" de la scarification. Ce n'est pas une mode. En effet, ce symptôme s'est banalisé. Il y a vingt ou trente ans, un ado qui se scarfiait était schizophrène. Aujourd'hui, ce n'est plus la cas, presque tous les ados qui souffrent le font. Doit-on parler d'effet de mode ? Se taillader les bras, c'est pas tout à fait s'acheter une peau de lapin ou écouter Tokio Hotel... C'est pas une mode, c'est de la souffrance. Employer le mot "mode" ça sous entend un peu que c'est pour faire comme les autres, or se donner la mort ou se détruire... C'est grave. Je ne pense pas qu'on fasse ça "pour faire comme les autres". Mais la souffrance change de forme, et elle se répand parfois.
Les gens qui parlent de mode de l'homosexualité, aussi... C'est nul. C'est dégradant. Quand on s'est découvert homo, quand on a fait une dépression, on sait bien qu'on ne l'a pas fait pour être à la mode. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Suicides en entreprise   9/11/2009, 01:32

Le mot mode est en effet très mal choisi et ne correspond pas à son sens courant. On est d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quiforka

avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Suicides en entreprise   9/11/2009, 22:01

Oscar de Jarjayes a écrit:
quiforka a écrit:
Quand on n'aime pas sa vie on la quitte ! Wink

Et quand on est dans un pays en guerre on a qu'à venir en France ? Mdr...

Ce n'est pas aussi facile. Je te dirais oui si on était dans une période de plein emploi. Je te dirais "On a toujours le choix" etc. Mais quand il s'agit de boulot... Quand les gens ont des enfants, envisager de passer deux mois sans salaire, ou avec 10% de moins, 20% de moins pendant quelques temps, c'est impossible. Le boulot, c'est le salaire. Le salaire, c'est un toit sur la tête. Dans un pays où le taux de chômage est relativement élevé, quitter son boulot n'est pas une option.
Et il n'y a pas que cela... Comme le dit Sylbao, le travail des gens, c'est un peu leur vie. Il y a les collègues, le café, les blagues, les pots de départ, la photocopieuse, toute la connection sociale que ça représente pour eux.
Je serais tentée de penser comme toi, parfois. De dire qu'on a tous choisi la merde dans laquelle on est, et qu'on a qu'à faire le nécéssaire pour s'en tirer soi-même. Mais, dans ce que tu dis, j'entends autre chose... Dans "Ils n'ont qu'à changer de travail au lieu de se suicider" j'entends "Tu n'as qu'à prendre une douche et aller courir au lieu de déprimer" j'entends "S'ils se suicident c'est qu'ils sont faibles, c'est de la lâcheté, ils auraient dû se battre" j'entends un tas de choses, que tu n'as pas écrites, et que j'espère tu ne penses pas.

Et quand à la remarque de NPQ "Faut déjà être bête pour se suicider", c'est un peu triste de dire ça. On peut blesser les gens, en écrivant ce genre de choses. Beaucoup de gens, et sûrement quelques personnes ici, ont déjà perdu au moins un ami ou un parent à cause du suicide. C'est inutile d'insulter les morts.

Euh, je crois qu'il y a méprise là. Ma phrase "quand on n'aime pas sa vie on la quitte" était une forme de réponse ironique à la phrase sur le travail, formulée par NPQ (avec tout le respect que je lui dois). Car il me semblait que sa réflexion était un peu (voire beaucoup) légère et simpliste, alors j'ai surenchéris avec ma phrase méga-simpliste, en faisant en plus référence à quelque chose de plus important que le travail : la VIE. Donc totalement d'accord avec la plupart d'entre vous. Et je rajouterais, rapport à l'intervention d'Oscar notamment : oui, on a toujours le choix...Le choix entre garder son travail pourri qui nous déprime ou bien laisser ce travail, et que ce soit pire ensuite ! Donc totalement d'accord avec ta vision. La vie n'est pas facile pour tout le monde, et les gens dont la vie est difficile ne l'ont pas systématiquement choisi ! On ne fait pas exprès d'avoir une vie de merde, un boulot de merde...Ces gens-là se font parfois "condamner" (les faiblards, les loosers, les feignasses et j'en passe de leurs petits noms) d'une façon qui me met hors de moi-même.

Et j'ai envie d'ajouter : tout le monde n'est pas né avec une cuillère en argent dans la bouche Wink

Je comprends très bien les gens qui conservent un travail qu'ils n'aiment pas et qui semble les rendre malheureux. Jamais je ne jetterai la pierre à ces gens-là. J'espère vraiment que vous n'avez pas compris que c'était ça, mon opinion. Sachant que c'est tout le contraire.
Désolée de me justifier, mais cela me semblait nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Suicides en entreprise   11/11/2009, 15:37

Je l'avais bien compris comme ça, parce que je te connais un peu, mais j'ai préféré m'en assurer parce que je pense que, si on te connais moins, on ne le comprend pas forcément comme ça... Mais ne t'inquiète pas, Quiforka, je suis moi-même un spécialiste de l'emploi de l'ironie pas très limpide, et après tout le monde croit que je suis une ordure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quiforka

avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Suicides en entreprise   11/11/2009, 22:00

Ouf alors Wink

Je parle parfois aussi comme une ordure, sous forme ironique (et pas devant n'importe qui, quand même)...mais je n'agis pas comme une ordure...j'imagine que c'est le principal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Suicides en entreprise   12/11/2009, 15:59

Bien sûr. On ne peut juger quelqu'un que sur ses actes.
Je suis très misanthrope parfois mais j'espère qu'on ne se souviendra que de ce que j'ai fait pour les gens et pas de ce que j'ai dit contre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suicides en entreprise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suicides en entreprise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Il décroche le pactole et rachète son entreprise
» congé paternité pour un chef d entreprise/un gérant
» idées noms d'entreprise
» Syndicats et entreprise
» Comité d'entreprise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nothomb :: Le petit Salon :: Bla Bla-
Sauter vers: