AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Acide sulfurique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Oscar de Jarjayes
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Ecrire
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   11/8/2009, 21:05

On ne peut pas (en tout car moi je ne peux pas) visionner la vidéo.

Je ne vois pas bien en quoi ce que tu dis démonte mes propos... Au contraire.

On peut n'être pas d'accord avec moi, ça m'est bien égal. Moi au moins j'essaie de faire quelque chose, de réparer une injustice. Si ça te rend triste qu'on dise "Le foot et loft story c'est pas de la culture, c'est de la sous-culture" tu dois être souvent triste, enfin sauf au bar des sports.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captaincavern
- est un jeune :
- est un jeune :
avatar

Masculin Nombre de messages : 75
Age : 39
Date d'inscription : 15/03/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   13/8/2009, 19:51

Oscar de Jarjayes a écrit:
Cela change quelque chose qu'il le sache ou qu'il le pense ?
Oui, en effet mon combat c'est la connerie, mais pas les cons. C'est mon point commun avec dieu qui déteste le péché mais pas le pêcheur... Je hais la bêtise et l'inculture mais je n'ai rien contre les cons, ce sont les victimes. Victimes de la paresse, de la société qui nous fait croire que le mal c'est le bien et inversement, victimes des conditions de vie.
Mais les incultes savent bien qu'ils sont incultes, et ils en souffrent, pour beaucoup.


C'est peut-être ce qui nous différencie: la connerie n'est pas mon combat. Comme tout un chacun, j'aimerais bien que tout le monde apprécie les mêmes choses que moi, partager mes passions avec n'importe qui. Malheureusement la vie n'est pas ainsi... Chacun a sa propre culture et il ne m'appartient pas de décider si l'une est meilleure que l'autre. Autant je déteste certaines formes de culture que je serais tenté de qualifier de "sous-culture" (certaines émissions de télé-réalité par exemple...), autant je ne pense pas avoir le droit de proclamer que les gens ont tort de les apprécier et feraient mieux de lire un livre. Ce que j'aime, ce que je déteste, cela reste purement personnel, je n'en fais pas une règle universelle. J'adore les livres, mais qu'est-ce qui me donne le droit de placer la lecture sur un piédestal par rapport au foot? Laissons donc les footeux au foot et les gens devant la télé si cela leur fait plaisir. En revanche, aider les gens qui souffrent de leur "inculture" à la corriger, je trouve ça éminemment louable. Tout ce que tu fais, je trouve cela d'une grande bonté, à partir du moment où la demande vient de l'autre.
Pour te donner un exemple, je suis totalement inculte en peinture: je n'y connais rien, je n'y comprend rien et je n'éprouve aucune attirance ni aucune sensibilité pour cette forme d'art. Je n'exagère rien quand j'affirme qu'à mes yeux la plupart des toiles de Picasso ne sont que de vulgaires griboullis pour lesquelles je ne dépenserais pas un centime. Seulement voilà, il semble qu'aux yeux de certains, cet homme a tellement de génie qu'ils sont près à dépenser des fortunes pour acquérir ses oeuvres. Et bien soit, c'est respectable. Mais ce n'est pas ma culture et je n'éprouve pas l'envie de la découvrir.
Je pense que la culture est quelque chose de personnel. Qui en a plus, qui en a moins? Laquelle est meilleure que l'autre? Ce sont des questions qui n'ont pas beaucoup de sens à mes yeux. C'est humain de vouloir faire découvrir sa culture à l'autre; quoi de plus naturel? Mais dire: "ça c'est mal, il faut absolument que tu arrêtes", ce n'est pas mon combat. Certaines choses me passionnent, mes dans mon entourage, personne n'est susceptible d'en discuter avec moi. Et bien tant pis. J'ai consacré ma thèse en grande partie à la biologie de l'évolution, quelque chose qui me fascine, mais je n'embête personne avec ça parce que ça n'intéresse pas grand-monde. C'est ma culture, c'est tout. Je n'éprouve pas le besoin de l'imposer aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ju
- est un jeune :
- est un jeune :


Masculin Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   13/8/2009, 23:04

Oscar de Jarjayes a écrit:

Je ne vois pas bien en quoi ce que tu dis démonte mes propos... Au contraire.

On peut n'être pas d'accord avec moi, ça m'est bien égal. Moi au moins j'essaie de faire quelque chose, de réparer une injustice. Si ça te rend triste qu'on dise "Le foot et loft story c'est pas de la culture, c'est de la sous-culture" tu dois être souvent triste, enfin sauf au bar des sports.

J'aimerais, Oscar, que tu passes plus de temps à lire mes réponses. Je ne vais pas à chaque fois reprendre mon propos, pour en plus me rendre compte que ça n'a pas eu plus de considération. C'est très bien d'être fougueux, de défendre ses idées avec verve et passion, mais il y a un temps pour tout. A ce train, on risque de tourner en rond pendant un moment encore, et la seule chose qui progressera, c'est notre exaspération face à tant d'incompréhension mutuelle.

La vidéo est une interview de Michel Foucault, je vais essayer de la retranscrire :

M. Foucault : "Moi ce qui frappe beaucoup chez Bachelard, c'est en quelques sortes... qu'il joue contre sa propre culture, avec sa propre culture. Bon, euh... dans l'enseignement traditionnel, et pas simplement dans l'enseignement traditionnel, dans la culture que nous recevons, il y a un certain nombre de valeurs établies... de choses qu'il faut lire et d'autres qu'il ne faut pas lire, d'oeuvres qui sont estimables et d'autres qui sont négligeables, il y a les grands et les petits, il y a une hiérarchie. Enfin vous savez tout ce monde céleste avec les trônes les dominations, les anges et les archanges, tout ça est bien hiérarchisé. Et les rôles sont très précisément définis. Eh bien Bachelard, il sait se déprendre de tout cet ensemble de valeurs, et il sait s'en déprendre uniquement en lisant tout... en lisant tout et en faisant jouer en quelques sortes tout contre tout. Il m'fait penser si vous voulez à ces joueurs d'échec habiles qui arrivent à prendre les grosses pièces avec des petits pions. Bachelard il n'hésite pas à opposer à Descartes, eh bien, un philosophe mineur... ou un savant, un savant ma foi un peu imparfait, un peu fantaisiste du XVIIIème siècle. Il n'hésite pas à mettre dans la même analyse les plus grands poètes et puis un petit poète mineur qu'il aura découvert, comme ça, au hasard d'un bouquiniste. Et, faisant cela, il s'agit pas du tout pour lui de reconstituer, si vous voulez, la grande culture globale qui est celle de l'Occident, de l'Europe ou d'la France, il s'agit pas de montrer que c'est toujours le même grand esprit qui vit et fourmille partout et se retrouve lui-même... j'ai l'impression au contraire qu'il essaie de piéger sa propre culture avec ces interstices, ces déviances, ces phénomènes mineurs, ces p'tits couacs, ces fausses notes qu'on peut trouver."

Voilà, et pour te rassurer, il m'est arrivé d'être triste en effet, mais je n'en regrette pas les raisons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 31
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   28/6/2010, 00:55

C'est drôle mais moi plus j'en sais et plus je déteste l'humanité.

J'ai pourtant fait de longues études ! Etudes dont j'ai honni la plupart des matières (surtout en droit). Je constate aujourd'hui combien les ignorants sont des privilégiés : pouvoir s'émerveiller sans sophistication est une vertu !

Si je suis le raisonnement culture = bonheur alors on devrait se faire plaisir en étudiant ! Force est de constater que ce ne fut pas mon cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   28/6/2010, 12:04

Euh, "pouvoir s'émerveiller sans sophistication est une vertu"... C'est un truc que t'as appris au catéchisme ? What a Face
Il est bon d'apprendre quelques fois aux heureux de ce monde, ne fût-ce que pour humilier un instant leur sot orgueil, qu'il est des bonheurs supérieurs au leur, plus vastes et plus raffinés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 31
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   28/6/2010, 13:58

Non.

Je parle en mon nom Sylbao.
Loin de penser que la connaissance conduit au bonheur, je pense exactement l'inverse : l'ignorance est une bénédiction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   28/6/2010, 23:52

De Merteuil a écrit:
C'est drôle mais moi plus j'en sais et plus je déteste l'humanité.

J'ai pourtant fait de longues études ! Etudes dont j'ai honni la plupart des matières (surtout en droit). Je constate aujourd'hui combien les ignorants sont des privilégiés : pouvoir s'émerveiller sans sophistication est une vertu !

Si je suis le raisonnement culture = bonheur alors on devrait se faire plaisir en étudiant ! Force est de constater que ce ne fut pas mon cas.
Quel rapport avec Acide Sulfurique??

La culture (et l'art) peuvent être appréciables ou gratifiants, mais surtout pas dans un cadre scolaire ou universitaire d'après mon expérience.

Et, Ignorance is bliss, comme disent les anglais, et les Ramones.
http://www.youtube.com/watch?v=RD_kgKyDk6c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 31
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   29/6/2010, 14:47

"Surtout pas", ça dépend et ce que tu appelles art mérite une définition précise, comme le mot culture d'ailleurs.

Le rapport avec Acide Sulfurique ?? oups ! le sujet a dévié : je réagis aux propos d'Oscar.

PS : génial le lien !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   29/6/2010, 18:59

De Merteuil a écrit:
ce que tu appelles art mérite une définition précise.
J'en ai pas Rolling Eyes . C'est un mot qui englobe la musique, la littérature, le cinéma etc., qui sont des concepts bien définis, eux. (la culture, c'est encore plus vague)

Au fait, les études ça sert à obtenir un diplôme, qui permet ensuite d'obtenir un boulot mieux payé que ceux du commun des smicards; pas à s'émanciper intellectuellement, enfin pas que je sache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   29/6/2010, 19:36

Mouahahaha ! Mon cher Sigh, c'était vrai il y a cinquante ans, peut-être. Aujourd'hui, on devient étudiant, soit parce qu'on a rien trouvé de mieux, soit parce qu'on est vraiment intéressé par le sujet. Ce qui peut être très enrichissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 31
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   29/6/2010, 20:43

Bah désolé mais pour moi de la merde sous globe accompagnée d'une signature c'est de la merde et pas de l'art.

Ben tu te gourres. Si tout le monde pensait comme toi, on ferait tous de la finance.

Je suis plus enclin à dire qu'étudier c'est préparer l'avenir donc un avenir qui nous plait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigh
- est déjà :
- est déjà :


Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   29/6/2010, 21:03

Sylbao a écrit:
Mouahahaha ! Mon cher Sigh, c'était vrai il y a cinquante ans, peut-être. Aujourd'hui, on devient étudiant, soit parce qu'on a rien trouvé de mieux, soit parce qu'on est vraiment intéressé par le sujet. Ce qui peut être très enrichissant.
Peut-être.
Cela dit, je ne vois pas ce qu'un prof peut enseigner, qui ne se trouve déjà dans un livre (et ça coûte moins cher).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Merteuil
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Masculin Nombre de messages : 900
Age : 31
Localisation : Sous ma couette
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   29/6/2010, 23:05

Tout dépend du prof et tout dépend du livre. On ne peut se passer ni de l'un ni de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylbao
- est un respectable :
- est un respectable :
avatar

Féminin Nombre de messages : 1032
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres modernes
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   30/6/2010, 01:39

J'enseigne à des enfants. Alors, c'est différent, mais je peux te dire en tout cas que s'ils n'avaient que leurs petits manuels, ils n'arriveraient pas à grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash

avatar

Féminin Nombre de messages : 6
Age : 30
Localisation : lens
Emploi/loisirs : aide medico psychologique
Date d'inscription : 14/12/2010

MessageSujet: Re: Acide sulfurique   16/12/2010, 13:25

juste pour dire qu' Acide Sulfurique était et restera le Livre de Nothomb ( à mon goùt en tout cas)
je suis frappée par le parallele fait avec les camps nazis, je le trouve merveilleusement bien écrit, juste, sans aucun debordement
et moi qui suis trés interessée par tout ce qui touche les nazis ( ne vous trompez pas à la lecture de mes dires, je n'adore pas le nazisme, j'essaie de le comprendre et je n'adhere pas du tout) , le roman m'a donc tout de suite mis en haleine..
c'est l'un des premiers romans que j'ai lu de Nothomb et il a mis la barre trés haut pour la suite de ma lecture de cette auteure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Acide sulfurique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Acide sulfurique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Acide acétylsalicylique (aspirine)
» Acide folique et fer
» acide folique
» Acide folique
» Alimentation trop acide: gare à vos cheveux!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nothomb :: Amélie Nothomb :: Romans :: Acide Sulfurique-
Sauter vers: